Revue Web

LECTURES

Régulations et stratégies présidentialisées sous la Ve République

Un livre d’Olivier Rouquan

22 février 2006

1962 : l’instauration de l’élection du chef de l’état au suffrage universel direct initie la bipolarisation du jeu politique et renforce le présidentialisme. 2002 : l’élection présidentielle conjuguant haut taux d’abstention et émiettement partisan traduit la déshérence citoyenne. Après la réélection de Jacques Chirac, la légitimité du présidentialisme est incertaine : les élections intermédiaires de 2004 et le référendum en 2005 donnent ainsi lieu à des mobilisations protestataires. Des ajustements institutionnels s’avèrent encore nécessaires dans le cadre du quinquennat, pour régénérer l’institution présidentielle.






  • Imprimer





Masquez la colonne info


|