Revue Web

CRÉATIONS

Diez escritores españoles reunidos por José Giménez Corbaton

Palabras liminares / Paroles liminaires

14 juillet 2007




  • Texte en PDF





Masquez la colonne info

« Liminaris » : en latín popular, « relativo al umbral ». Este es uno de los términos que designan al grupo de diez escritores españoles reunidos por José Giménez Corbatón en el momento de franquear el umbral de Sens Public. Todos ellos, venidos de diversas regiones de España, pero con vínculos privilegiados con Aragón y su capital, Zaragoza, son ya conocidos o reconocidos, criticados y celebrados. Pero, más allá de sus carreras individuales, de sus éxitos personales, tienen una característica que les es común y que, al mismo tiempo, los distingue de muchos otros escritores : su actitud frente a la literatura. Desdeñando el ruido de los medios de comunicación, los espejismos del mercado literario, las mundanidades huecas y esterilizantes, han hecho de la escritura no un mero instrumento de promoción social, sino un camino de introspección, de descubrimiento del mundo, de acercamiento al Otro, ese lector desconocido al que ahora se dirigen a través de nuestra revista.

Los textos que han escogido no son más que un fragmento de sus obras, pero nos dan una idea de sus trayectorias a través del castellano, lengua enriquecida por las variaciones lingüísticas sin fin que provienen de todo el mundo hispánico. Sens Public, revista electrónica que, por principio, es una estructura multilingüe abierta tanto a Europa como al resto del mundo, acoge con interés respetuoso y admirativo estos textos que vienen de una civilización a la vez diferente y cercana a la cultura francesa, textos cuya lectura en su lengua de origen no puede sino aportarnos un enriquecimiento inédito.

* * *

« Liminaris » : en latin populaire, « relatif au seuil ». Voici l'un des mots qui désignent le groupe de dix écrivains espagnols réunis par José Giménez Corbatón, au moment de franchir le seuil de Sens Public. Ces écrivains, issus de plusieurs régions d'Espagne, mais ayant développés des liens privilégiés avec Aragon et sa capitale, Saragosse, sont déjà, à des degrés divers, connus et reconnus, critiqués et honorés dans leur pays. Or, au-delà de leur carrière individuelle, de leur réussite personnelle, il y a une caractéristique qui les définit tous et, en même temps, qui les différencie de beaucoup d'autres écrivains : leur attitude face à la littérature. Dédaignant le bruit médiatique, les mirages du marché littéraire, les mondanités creuses et stérilisantes, ils font de leur travail d'écriture non pas un instrument d'ascension sociale, mais un moyen de quête de soi, de découverte du monde, d'approche de l'autre, ce lecteur inconnu qu'aujourd'hui ils interpellent à travers notre revue.

Les textes qu'ils ont choisi de nous offrir, ne sont qu'une facette de leur œuvre, mais nous donnent un aperçu de leur trajectoire à travers leur langue, ce castillan enrichi par d'infinies variations linguistiques provenant de tout le monde hispanique Sens Public, revue électronique étant, par principe, une revue multilingue ouverte aussi bien à l'Europe, qu'au reste du monde, accueille avec un intérêt respectueux et admiratif, ces textes venus d'une civilisation à la fois différente et très proche de la culture française, textes dont la lecture dans leur langue d'origine ne peut que nous apporter un enrichissement culturel inédit.

 

Urco, el perro del mar / Urco, chien de mer

Anton Castro

Poemas / Poèmes

Antonio Anson

El huérfano / L'orphelin

Carlos Castan Adolz

Enrique Vila-Matas pierde pie / Enrique Vila-Matas perd pied

David Mayor

El veneo de la risa / Le venin du rire

Félix Teira Cubel

Licantropia (Itinerario para una novela) / Lycanthropie (Itinéraire pour un roman)

José Gimenez Corbaton

Relatos / Récits

José Luiz Rodriguez Garcia

Nembrot

Jose Maria Alavrez

Poemas / Poèmes

Manuel Vilas

Somontano 36

Ramon Acin Fanlo

De Raices y Fugas / Des racines et des fugues

Pilar Nasarre

Répondre à cet article



|