Anaïs Frantz

Frantz*Anaïs

Anaïs Frantz est docteure en littérature et civilisation françaises et chercheure associée à La Sorbonne Nouvelle Paris 3. Elle est chargée de cours au département de Cinéma et Audiovisuel à Paris 3 et enseigne les gender studies dans les Universités américaines de Paris. Sa thèse va paraître aux éditions Honoré Champion dans la collection « Bibliothèque de littérature générale et comparée ».

Anaïs Frantz graduated with a PhD in French Literature from the Sorbonne Nouvelle (Paris 3) where she is now a researcher. She also teaches for the Film and Audio-Visual department there, as well as in the Gender Studies department of American universities in Paris. Her doctorate thesis is soon to be published by Honoré Champion as part of its "Library of General and Comparative Literature" collection.


Livres / Books :
- Le complexe d’Ève. La pudeur et la littérature, Paris, Honoré Champion, coll. Bibliothèque de Littérature générale et comparée, 2012 (à paraître)
- Avec Mireille Calle-Gruber (éds.), Politique et poétique du genre dans les migrations. Femmes entre les rives de la Méditerranée, Actes du Symposium de Paris, Presses Universitaires de Tanger, 2011 (à paraître)
- Tous les matins du monde de Pascal Quignard, Livret pédagogique, dans Hélène Waysbord (éd.), Pascal Quignard, éditions du CNDP, 2011

Articles :
- “Lignes d’écriture et points de vie. De la consolation”, in Les Temps moderne, n° 664, mai-juillet 2011, p. 210-226
- “Les mille et une voix de Vénus Khoury-Ghata. Une Maison au bord des larmes : approche poétique”, in Altermed, n°4, 2011, p. 133-141. Article accompagné de trois poèmes inédits de Vénus Khoury-Ghata
- “Pascal Quignard et les arts”, in Présence de la littérature, juin 2011
- Consolation de Mireille Calle-Gruber”, in Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah-Amicale d’Auschwitz, 2011
- “Les retours de la pudeur dans L’Affamée de Violette Leduc”, in Protée, automne-hiver 2010, vol. 38, no 3, p. 81-90
- “La Frontière. De la pudeur chez Pascal Quignard”, in Siècle 21, n°16, avril 2010, p.139-148
- “À partir du manque donner à voir : une pudeur déplacée dans l’écriture de Marguerite Duras”, in Marguerite Duras 4. Le personnage miroitements du sujet, Caen, Lettres Modernes Minard, 2010, p. 167-182
- “Un trouble impudique des genres dans l’Aurélia Paris de Marguerite Duras”, in L’Exception, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2010, p.129- 136. Actes du colloque de 2007 au College Station, Texas, USA
- “Il (sor)riso rosso del pudore”, in Leggendaria, n°76, septembre 2009, p.34-35
- “L’Herne Duras”, in Marguerite Duras 3 : paradoxes de l’image, Caen, Lettres Modernes Minard, 2009, p.177-180
- “Une écriture autobiographique à l’enseigne de la Bâtarde : lecture de l’incipit de La Bâtarde”, in Trésors à prendre. Violette Leduc femme et écrivaine, n°3, janvier 2008
- “Violette Leduc à l’épreuve des études de genres” in Trésors à prendre. Violette Leduc femme et écrivaine, n°3, janvier 2008, Actes de la journée du centenaire de Violette Leduc à la Bibliothèque Municipale d’Arras, octobre 2007
- “De la pudeur auctoriale dans Aurélia Steiner”, in Bulletin de la Société Marguerite Duras n°18, 2006, p.116-130

Voir en ligne : Ecritures modernité



|