LETTRE H

 

 

 

J’lego & ludo & aux dominos.

J’dico parce que J’dictionne,

J’dictio parce que j’déconne dans l’dico,

‘ nd disco modo & mots à mots,

J’dénombre le Littré à la lettre de l’H d’l’onto,

que J’mâchant, marchant d’lexèmes en sémantèmes,

des mots à ce thèm’,

jusqu’à à c’poèm’, jusqu’à ce que J’t’aim’,

agent d’un infinitif, aimant aimanté d’idiomes

& d’idiolectes qu’J’aïonne & débaillonne

ds la déraison de mon ad-diction aux langues !

 

 

J’apostrophe l’H, l’élidée de l’Homme !

 

*  j’ H.A. : j’ha ! ha ! : son cri primal !

  &

* j’H.A.B. : j’habile, j’habilis, j’habiliter ; j’habilitas, en tas ; j’habille mes billevisées !

j’habit, j’habitat à tâtons ; j’habitation, j’habitude, j’habitué au + vif ! 

&

* j’H.A.C. : j’hache menu, pour ne pas achever ! 

&

* j’H.A.G. : j’hagard le regard du jaguar ; j’hagiographe le je du moi en ses moires. 

&

* j’H.A.I. : j’ahaha, j’ahan, j’ahanne, j’ahè, j’haï jailli, j’ai quoi ?  j’haie & j’haga encore ;

j’haillon, j’ai haine sans gène.  j’ haïr saillir & désir d’ le dire : « hai ! hè !  » 

&

* j’H.A.L. : j’hâle, j’haleine comme baleine ; j’halener & j’jalonne en jaune ;

j’haler, j’haleter, j’halitare & j’allitère l’hallali ; j’hallebarde en tant que ;

j’hallier ou j’allions ; j’hasla, j’halluciner, j’hallucinare c’scenario sans le narrer ;

j’halot jusqu’au jabot, car j’a bo halage. 

&

* j’H.A.M. : jamais d’âme, j’hamac ; j’hamaca jamaïca ; j’hampe sans rampe ;

j’hasta, j’hamsterdamer ; j’hanap, j’ancha & j’han ! j’ahane ! 

&

* j’H.A.N. : j’handicap (Horn & Bonne Espérance) ; j’hangar & j’en garde ce regard hagard ; j’hanter, déjanté antédéluvien, dis « viens ! » ou han !  &

* j’H.A.P. : j’happe, j’happa japon ; j’happelourde pour un mirage ; j’happement, je l’happer  &

* j’H.A.Q. : j’haquet, j’ha-kè ; qu’est-ce que j’acquis à c’qu’a dit Jacques en caisse ?

&

* j’H.A.R. : j’harangue & m’arange ; j’haras & j’harasse ; j’harcelage le cerclage pucelage ; j’harde d’ardeur ; j’hart & articule d’ardeur encore plus ; j’hardi & j’jardine ; j’hardiesse, en hareng essor ; j’hargneux, j’haridelle sans rideau ; j’harmonica lévinski ; j’harmonie pas de mots mis en momies ; j’harmonique, pourquoi pas, si elle veut ; j’harmoniser, j’harnacher acharné ; j’harnais, j’har-nègre ; j’haro sur le baudet ou l’bidet ; j’harpailler, harpie l’Empailleuse ; j’harper, j’harfan, artpiège ; j’harponner au ponant mobile dit.

&

* j’H.A.S. : j’hasard jazzie ; j’hasarder, j’haschich & je jase.

&

* j’H.A.T. : j’hâter, j’haste, j’hâte, j’hâte, haleté !

&

* j’H.A.U. : j’hauban, j’hobant les rubans ; j’hausser gausser gosier, j’hausser la voix, donc ; j’haut, j’alto l’O jaune ; j’hautbois d’abois en voix ; j’hautement saute à l’alto ;

j’hauteur & en tant que tel je signe.

&

* j’H.A.V. : j’havane une javanègre à Cuba ; j’hâve de hâvre en port, cave ; j’hasva javanais ; j’havi varie ; j’havir charri ; j’hâvre, j’havresac & souque ! 

&

* j’H.E. : Qu’ai-je ? 

&

* j’H.E.A. : j’heaume, j’hô-m, j’helm ! 

&

* j’H.E.B. : j’hébé, j’ai B ; j’héberge & bords durs ; j’hériberga qu’j’érige ;

j’héberger mon étoile ; j’hébète l’alphabet ;

j’hébraïque, j’hébraille la muraille mosaïque en braille. 

&

* j’H.E.C. : j’hécate minet ; j’hectare le nectar + l’ultra ; j’hecto donc ;

j’hectolitre, j’hecto au mètre mes vers, Hécube, au carré, près.

&

* j’H.E.G. : j’hégé en Egée ; j’hégémonie, j’hégire & volte & face & spire; j’hégira & j’agira !

&

* j’H.E.L. : j’hêle Hélène ; j’hél-ianthe, j’hél-iaque en liasse ; j’hél-iacus les Héliades ;

j’hélice le rugueux en lisse ; j’hél-ix en ellipse ; j’hél-icon ; j’hél-liotrope ;

j’hel-lène mais pour sa laine ; j’helvétien le vénète ;

j’hel-vétius en viatique ; j’hèl’ Véticus & + en L.V. & V.O.

&

* j’H.E.M. : j’hem ; quand j’hem, j’interject’ tjrs ; j’hémi & émets ;

j’hémicycle ; j’hémine de plomb, d’rien ; j’hémisphère pour hémistiche ;

j’hémorragie, drageur de mots.

&

* j’H.E.N. : j’hendéca, j’hardicap l’handicap d’écrire & qu’j’hendéca-syllabe, décape syllabes ; j’henné, j’hennir ; cheval, j’ai haine gehennée & dégainée !

&

* j’H.E.P. : j’hépar au départ j’éparse sans épargne ; j’hepta & j’heptacorde mon arc en lyre ; j’heptagone hors pentagone ‘nd co ; j’héptaméron dans l’O bleu comme terre azur !

&

* j’H.E.R. : j’her, j’héraut zéro ; j’herbacé jamais assez ; j’herbaceus ;

j’herbage, j’verbatim rhétoricum & botanicum ; j’herbager mon potager ;

j’herbe en gerbes de H ; j’herba loto à Djerba ; j’herbette follette ; j’herbier des joncs ; j’herbarium, j’herbivore & dévore ; j’herba encore & vorace ! j’herboriser & verbatim à temps;

j’hercule, j’herculès, oui, j’hercule en tant qu’Héraklès ;

j’hère, j’hèrus en tant que russe & rusé ;

j’héros, oui, je suis un héros ; car j’hérésiarque, j’hérésie, j’haereticus, je suis hérissé de sons ; j’hériter, oui, héréditaire, non ; j’héritier, j’héréditarius ; j’herméneutique nautique ;

j’hermès, j’hermétique & tac ; j’hermine, Hermione, la très mignonne ;

j’hernie, j’hernia, j’héroïde hémorroïdes ; j’héroïne, oui, j’héroïque, oui ;

j’héron & rond petits patapons pompons;

j’heigro, j’héros, oui, je suis un héros ; j’herse jusqu’à zéro ; j’hirpex gyro expert ;

j’herser mais n’j’gerce pas, Hersilie !

&

* j’H.E.S. : j’hésiter, j’ai pas à ; j’haesitatio, j’hésiter à citer les Hespérides ;

j’haesitare, pas + !

&

* j’H.E.T. : j’hétéroclite, j’hétérclitus clitoris ; j’héraclite jamais deux fois dans le même O ; j’héra, Héraklion ; j’hétérogène, j’hetman, j’hête car j’hesta dans l’être, si leste !

&

* j’H.E.U. : j’a pheur de l’heure car j’augurium qu’j’heureux, oui ; j’heureux ; j’heurter, j’heurt.

&

*  j’H.E.X. : j’excès, j’excède même jusqu’en hexaèdres !

&

* j’H.I. : hi ! hi !

&

* j’H.I.A. : j’hiatus comme un cactus lapsus.

* j’H.I.B. : j’hibernal ce journal ; j’hivernalis comme Novalis ; j’hibernant & l’néant ; j’hiberner, c’est l’hiver dans ma giberne ; j’hibernare, le narré est en berne…

&

* j’H.I.C. : j’hic le nunc & du nunc le hic : C l’évidence de l’instant T !

 &

* j’H.I.D. : j’hidalgo & d’algo & d’oléo ; j’hi-2 plutôt qu’1 ; j’hispidosus, j’hispidus speedé.

&

* j’H.I.E. : j’hiératique & tac, j’hiératicus glyphique ; j’hiéronique ironique ;

j’hièronymite ni crypte ; j’hièronymus comme Géronimo, le Mohican ;

j’hièrophante la fente éléphante.

&

* j’H.I.L. : j’hilarant, Gilles Hareng ! ; j’hilarans clamans ; j’hilarité, j’hilaritas veritas ;

j’hilare les Lares ; j’hile, j’hilerus mon gilet russe ; j’hilote en ilôtier.

&

* j’H.I.P. : j’hippocampe avec tentes & caravanes ; j’hippocampus, tzigane ; j’hippocentaure ; j’hippocrène, Hypolyte ! ; j’hippo & drome avec mon zippo; j’z’hippophaë, même Hippomèn’ !

&

* j’H.I.R. : j’hirondelle d’une à l’autre ; j’ironde de gironde à j’hirundo rondeaux & ballades ; j’hirondinée sans soupe ; j’hirundineus, j’hirundiné, j’hirudo rudement en hirondeau !

&

* j’H.I.S. : j’hispanique sans panique ; je hisser, j’hissen ; j’historien ; j’historier ; j’historiographe & gratte ; j’historiographus l’historique ; j’historicus d’1 rictus hispanique !

&

* j’H.I.V. : j’hiver d’avoir été, givré ; j’hibernus dans ma giberne ;

j’hivernal hibernalis ; j’hiverner à Giverny .

&

* j’H.O. : oh ! oh ! j’hoc soque & souk.

&

* j’H.O.C. : j’hocher nocher ; j’hosten, j’hogner à cogner ; j’holà jusqu’à l’hologramme;

j’ho & là, j’hollangue l’hoquetante.

&

** j’h.o.m : je suis homme & je nomme l’authentique discours de l’homme, de l’hom-ard, l’adresse à l’hom-bre, l’allocution de l’hom-e, la conférence de l’hom-élie, la harangue de l’hom-éomorphe,le message de l’hom-éopathe, l’oraison de l’hom-éostasie, la proclamation de l’hom-éotherme, le sermon de l’hom-érique, la tirade de l’hom-espun, l’énoncer de l’homicide, le dire de l’hom-létique, l’émettre de l’hom-inidé, l’exposer de l’hom-inien, l’expliquer de l’hom-mage, le formuler de l’hom-masse, le prononcer de l’hom-me, grenouille, orchestre et sandwich, le parler de l’homo-logos, l’articuler de l’homo-cinétique, le prononcer de l’homo-cylique, le bavarder de l’homo-donte, le causer de l’homo-gène, le conférer de l’homo-graphe, le monologuer de l’homo-greffe, le dialoguer de l’homo-logue, le triloguer de l’homo-nyme, le quadriloguer de l’homo-phone, le palabrer de l’homo-sexuel, le papoter de l’homo-sphère, l’affirmer de l’hom-oncule, le communiquer de l’om-belle, le confier de l’om-bilic, le déclarer de l’om-ble, ble, ble, l’ébruiter de l’om-bre, bre, bre, l’énoncer de l’om-brien, l’exposer de l’om-budsman, l’exprimer de l’om-éga, le montrer de l’om-elette, le parler de l’om-ettre & de lettres, le raconter de l’om-nibus, le réciter de l’om-nipotent, le débiter de l’om-niprésent, le formuler de l’om-niscient, le proférer de l’om-nivore, le réciter de l’omo-plate & de l’om-phalo........................................................................................................... **

&

* j’H.O.N. : j’honni & mal y pense ; j’honnir pour hennir & rire en jaune de cheval ;

j’honjân, j’honoraire ; j’honorarium rarerum ; j’honorer dorer ;

j’honorare ; j’n’honte + jamais.

&

* j’H.O.P. : j’hoplite, plie plis mais ne rompt point !

&

* j’H.O.Q. : j’hoquet & bégaye ; j’hoquetons & bégayons ; j’auqueton & béqueton ;

j’alcoton, j’al goton sur ton.

&

* j’H.O.R. : j’horde hors de la horde ; j’ordoù mon nombre d’or est d’être dehors ;

j’horloge à chaque instant ; j’horlogium, j’horloger hors du logis mais pas du logos ;

j’hormis mais pas sans moi ; j’horoscope, j’horoscorpionne & espionne ;

j’horreur, j’horror pas le vacui mais j’jouis du plein ;

j’horropiler & compilation pillée & épilation; j’hors de moi ;

j’horticole, j’horticola la coca ; j’horti, orties, urbi & orbi !

&

* j’H.O.S. : j’hosanna, j’ose Anna ; j’ochiana ; j’hospital en capitales allitérées ;

j’hospilaté, j’hospilitas en tas ; j’hospodar, ô c’est dard ; j’hostile, j’hostilis ô stylo ;

j’hostilité de ce style.

&

* j’H.O.T. : j’hôte comme l’autre est un je ?

&

* j’H.O.U. : j’houblon, j’hupa ; j’houe où c’est blond ;

j’houvra, j’houer, j’houille, j’houle, j’houlette, j’houlan, vite ; roulé-boulé, j’houlque ;

j’houppe, sans loupe ; car j’huppe, sous la jupe ;

j’hourailler, j’houret, j’hourdage, j’hürde, j’holcus solus ; j’hourdi et orbi ;

j’houret, j’hou rêt, j’houri, j’houry, j’hourane, j’hulk, hulshy ;

j’hourrah, j’hourrah, j’hu-raf ; & girafe j’hourvari ;

j’housé, j’houseau, j’housseau, comme ma maman ; j’houspille, j’houssiner les coussinets ;

les coups signés, j’hou, ouhou, ouhou, ouvraj’ ; j’huliz com Ulysse !

&

* j’H.U.C. : j’huche, juché là ; j’hutica d’urticaire ; j’hue sue ; j’huer & suer ; j’hue huant.

&

* j’H.U.I. : j’hodie, j’huile, aujourd’hui, j’huis d’huile ; j’huisserie ; j’huit, j’octo-aèdre !

&

* j’H.U.L. : j’uhlan huant ; j’hulot, j’hulot ; j’hulotte glotte ; j’hubleu en rouge.

&

* j’H.U.M. : j’hom, j’humain main nue ; j’humaniser, j’humecter ; j’humectare nectar + ultra ; j’humus, j’humérus cubitus ; nue mère en sus ; numerus clasus ; j’humeur, j’humor, j’humide ; j’humidus humusc ; j’humoriste, j’humoristique & tac ; j’humour d’amour.

&

* j’H.U.N. : j’hune, j’hunier, j’hune en 2.

&

* j’H.U.R. : j’hurhau, juro, j’huhau & bas ; j’hurlement, j’hurler, j’hurler ; j’hurluberlu la bévue ; j’huron & siou, en tant que tel... &

* j’H.U.T. : j’hutte & j’lutte dans la jute en joutes de jets d’jus d’chique-naude !

&

* j’H.Y.A. : j’hyades des Cyclades en Hadès ; j’hyalier de l’autre ; j’hyalinus alanus ;

j’hybride, j’hybrida abattue ; j’hybridisme, débridé ; j’hybridicité la lubrique alambique.

&

* j’H.Y.D. : j’hydr’ à 10 têtes & + ; j’hydrater, j’hydraulique drôlatique ;

j’hydro, j’hydrocèle de gros sel ; j’hydrofuge & fugue ; j’hydrographe des graffitis ;

j’hydropique & pique d’échos les grammes hydroïdes ;

j’hydropicus car j’hydroscope, c’est un scoop !

&

* j’H.Y.E. : j’hyemal encore un peu, mais j’hygiène de haine.

&

* j’H.Y.G. : j’hygro, j’hygromètre la prose ; j’hygro Hygie, son effigie.

&

* j’H.Y.M. : j’hymen, j’hyménée mal menée ; j’hymne 1 gymnaste des listes !

&

* j’H.Y.P. : j’hypo mon zippo, j’hypallage précoce ; j’hyper pas j’hyperbate ;

j’hyperbole par la parole et paraboles ; j’hyperboréen pas pour rien ;

j’hypertrophier tropleins en tropiques ; j’hypertrophier le tromper trompette ;

j’apostrophier en catastrophes ; Hypérion, j’hypnoser ; j’hypernautique nautonnier ;

j’hypo, j’hyponas, j’hypogée ; j’hypoglosse & glose à l’apogée ;

j’hypostase, j’hypostase, j’hypostyle, j’hypoténuse ; j’hypothèque mon zippo ;

j’hypothèse mon style ; j’hypo potam ce potlach tam-tam ; j’hypotypose en hyperstyle ; j’hypsomètre gypsi en tant que tel ; j’hysope, qui, comme Esope :

 

 

« raconte cette fable de la lettre H comme Homme ».

 

 

Alain Robinet