ETUDES DE GENRES

 

 

 

 

I

Réciproque

 

les deux s’opposent

pour mieux s’unir

 

 

assemblage en

m

de la moue maternelle

 

 

séparation en

p

de l’explosif paternel

 

 

II

Produit en croix

 

l’une est modérée                          l’autre est partial

 

mais

pourtant

 

   l’un est pondéré                            l’autre est martiale

 

 

III

Égalité

 

parité maritale

 

mariage des parties

en

produit mathématique

 

la langue maternelle arrondit les angles

le symbole se plie au carré parfait

 

égalité

et

symétrie

 

la mère est littéraire

le père est scientifique

 

modèle parfait

ou

problématique

 

mariage paritaire

 

 

 

 

Norbert Godon