Revue Web - Rubrique

DOSSIERS

Cette partie du site est consacrée à des travaux collectifs issus de séminaires ou faisant suite à des appels à communication, ainsi qu’à des dossiers éditoriaux.

Les thématiques portent sur la littérature et les arts, la philosophie, les sciences politiques, en abordant des questions actuelles.

Repenser le numérique au 21ème siècle

Michael E. Sinatra, Stéfan Sinclair


Résumé : Le constat duquel part notre idée de dossier est très simple : tout le monde s’accorde à dire que la réflexion sur le numérique est une priorité, mais l’on est encore loin d’avoir une définition précise des méthodes pour développer cette dernière, des œuvres et des auteurs à considérer comme référents dans ce domaine et d’un langage qui puisse être partagé par la communauté des chercheurs et compris par le grand public. L’analyse du monde numérique doit donc être en premier lieu une réflexion sur la culture numérique et non seulement sur les outils. Pareillement, avec le changement des supports, des modalités de publication, des mécanismes de visibilité, d’accessibilité et de circulation des contenus, c’est l’ensemble de notre rapport au savoir qui se trouve remis en question. Il est nécessaire de mettre en place une recherche qui puisse avoir une fonction structurante dans le développement d’une théorie et d’une pensée du numérique mais aussi dans l’implémentation de nouveaux outils de recherche et de (...)

Recherche "POLEART"

Alain Kerlan, André Robert


Présentation (POLEART) La reconnaissance de l’enfance comme identité et différence – qu’expriment de façon trop imparfaite les thèmes de « l’enfant citoyen » et de « l’enfant artiste » – constitue l’un des principaux problèmes que doivent affronter les politiques de l’enfance dans les sociétés démocratiques contemporaines. Comme l’ont montré notamment les travaux de Marcel Gauchet et d’Alain Renaut, ces problèmes s’expriment dans les ébranlements et les mutations qui affectent la relation éducative, les (...)

Pouvoir et impouvoir du langage

Maxime Plante


Résumé : Ce dossier interroge les rapports intimes entre langage et politique en partant de l’hypothèse que le pouvoir du langage ou sa performativité est inséparable d’un investissement du langage par le pouvoir. Un tel questionnement sémiopolitique ne serait pas complet s’il ne venait pas à affronter la question de la limite où il semble remis en question. C’est l’expérience de la littérature, prise entre le pouvoir et l’impouvoir, la mobilisation et l’épuisement, du langage, qui apparaît comme cette frontière à interroger. Les textes rassemblés dans ce dossier abordent l’un ou l’autre de ces deux axes de réflexion selon des perspectives riches et variées qui laissent peut-être suggérer qu’entre pouvoir et impouvoir du langage, il n’est pas certain qu’il en aille d’une alternative. Mots-clés : Politique, sémiotique, langage, littérature, performativité, pouvoir. Abstract :This special issue looks at the intimate connection between language and politics on the basic idea that power of language and its (...)

Sartre : philosophie, littérature, politique...

Sens Public


Ce dossier rassemble des articles en plusieurs langues publiés par Sens Public sur, avec ou contre, Jean-Paul Sartre. Sont abordés les thèmes de la philosophie, de la littérature, depuis les écrits de jeunesse, l’engagement de Sartre en politique, les influences, les polémiques avec d’autres auteurs, l’héritage sartrien...

Ouvrir le livre et voir l’écran : pratiques littéraires et pratiques numériques

Chloé Savoie-Bernard, Jean-François Thériault


Résumé : Ce dossier s’intéresse à la manière dont s’entrelacent littérature et numérique dans la littérature contemporaine. Puisque le numérique teinte l’ensemble des pratiques humaines, la littérature fait partie des lieux qu’elle investit. Ainsi, la question autour de laquelle s’articulent les textes de ce dossier est donc la suivante : comment pratiques littéraires et pratiques numériques peuvent-elles dialoguer aujourd’hui, et que peut-on dire des interactions qui découlent de ces échanges ? Il ne s’agit pas d’affirmer que toute la production littéraire contemporaine développe un discours sur le numérique, mais bien que les nouvelles possibilités de lecture et d’analyse qui nous sont offertes méritent d’être analysées et mises à l’épreuve. Mots-clés : Littérature contemporaine ; culture numérique ; écritures numériques ; continuité ; éditorialisation Abstract : This special issue looks at the ways in which digital technologies have affected literature. Digital technologies have infiltrated all human pratices (...)

Embrasser le 21e siècle, enfin ?

Niels Planel


Plus de vingt ans après la chute du Mur, tout se passe comme si une certaine nostalgie du passé flottait sur notre époque, la condamnant à n’être que « post-1989 », et comme s’il fallait s’attendre à ce que les choses reprennent un jour leur cours « normal ». Mais les attentats du 11 septembre 2001 ont agi sur l’esprit comme un révélateur, nous indiquant brusquement que le monde était en train de changer. Huit années plus tard, une crise financière puis économique a fait trembler le monde et comme achevé de marquer le passage d’un âge à un autre. La financiarisation des échanges, la montée des inégalités, la raréfaction présumée des ressources énergétiques, le réchauffement climatique, une crise identitaire à l’échelle des nations, une planète au destin incertain, ce sont là quelques-uns des aspects les plus inquiétants qu’ont dévoilés les premiers rayons du 21e siècle. Nécessité d’une meilleure intelligence du monde, nouveau, heureux cosmopolitisme – surtout parmi les générations les plus jeunes –, réduction de la (...)

Conférences Consonances

Aurélie Belleville


La Renaissance et le Musée des Confluences organisent chaque année un cycle de débats de société. Dérangeants, accessibles, gratuits, troisième saison des Débats Consonances. Les conférenciers et artistes invités confrontent leurs idées avant de laisser place à la discussion avec la salle. Une rencontre entre penseurs et gens de la scène qui partagent avec le public leur désir d’aller au-delà des clichés pour démonter les mécanismes, situer les contextes et les enjeux de la pensée dans l’évolution de la société. Conviviaux, nous vous proposons de prolonger les échanges autour d’un repas commun, au théâtre (sur réservation, 12€). Débats organisés par le Théâtre de la Renaissance, le Musée des Confluences, Sens Public et animés par le philosophe Gérard Wormser. Théâtre de la Renaissance - 6 rue d’Orsel - 69600 OULLINS http://www.theatrelarenaissance.com Les conférences sont retranscrites par Aurélie (...)

Exigeons de meilleures bibliothèques

R. David Lankes


Résumé : Les bibliothèques existent depuis des millénaires, mais sont-elles encore d’actualité aujourd’hui ? Dans un monde de plus en plus numérique et connecté, nos villes, nos collèges et nos écoles doivent-ils encore faire de la place aux livres ? Et si les bibliothèques ne se résument pas à leur collection de livres, quelle est donc leur fonction ? Dans son ouvrage, Lankes soutient que les communautés, pour prospérer, ont besoin de bibliothèques dont les préoccupations dépassent leurs bâtiments et les livres qu’ils contiennent. Nous devons donc attendre davantage de la part de nos bibliothèques. Elles doivent être des lieux d’apprentissage qui ont à cœur les intérêts de leurs communautés sur les enjeux de la protection de la vie privée, de la propriété intellectuelle et du développement économique. Exigeons de meilleures bibliothèques est un cri de ralliement lancé aux communautés pour qu’elles haussent leurs attentes à l’égard des bibliothèques. Mots-clés : bibliothèque, bibliothéconomie, communauté, (...)

Les mécanismes guerriers

Christophe Premat


Si nous avons choisi dans ce dossier de centrer nos réflexions autour du concept de « mécanismes guerriers », c’est que la guerre n’est jamais véritablement porteuse de sa propre signification et c’est pourquoi la philosophie a toujours été embarrassée dans sa tentative de la conceptualiser. Celle-ci ne pose problème que dans une moindre mesure pour les Anciens, qui la voient comme une relation armée visant un but extérieur à elle-même. Pour Aristote notamment, la guerre ne serait qu’un moyen en vue de la paix, comme le travail tend au loisir et l’action à la pensée (Politique, VII, 14, 1334a) . La guerre est l’activité normale de la société, dans la mesure où elle tend vers la pacification sociale. Nous voudrions ici comprendre philosophiquement la guerre autrement que par un schéma d’explication extrinsèque qui la légitime. Nous nous proposons donc d’aborder le phénomène de la guerre via le concept de « mécanismes guerriers », par quoi nous entendons l’ensemble des dispositifs susceptibles de se déclencher (...)

Les héritages de Mai 68 ?

Carole Dely, Christophe Premat


Le contraste est frappant, dans les événements de Mai 1968, entre leur rapidité et la manière ambiguë avec laquelle ils ont marqué à long terme la mémoire contemporaine. Mai 68 ayant jadis opéré une transformation de valeurs et un changement de génération, son quarantième anniversaire s’est trouvé pris dans les filets d’une commémoration à double face, départageant ceux qui s’en revendiquent et ceux qui s’y opposent, qu’ils ou elles aient vécu ou non la période. Récemment, en France, la campagne des élections présidentielles de 2007 a vu les deux protagonistes du second tour s’affronter au nom des valeurs et de l’héritage de Mai 68. Alors que pour les un(e)s, l’année 68 a heureusement permis une évolution des mœurs et des mentalités indéniablement féconde pour l’avenir, i.e. jusqu’à notre présent, pour les autres elle reste avant tout le signe caractéristique d’une volonté de jouissance irréfléchie et sans bornes. Voici, bien sommairement orchestré, le clivage, certainement en partie générationnel, à dix ans près (...)

Spectres et rejetons des Études Féminines et de Genres

Anaïs Frantz


Résumé : Ce dossier est le deuxième volet de la réflexion entamée dans le dossier "Recherches en Études Féminines et de Genres" publié à Sens Public en octobre 2008. Son titre, "Spectres et rejetons des Études Féminines et de Genres", interroge ce qui serait une transmission universitaire, philosophique et littéraire au féminin, c’est-à-dire à contre-courant de la logique phallogocentrique de la tradition, inscrivant la réflexion dans la lignée d’Hélène Cixous, Monique Wittig, Sarah Kofman, Mireille Calle-Gruber, Judith Butler, Catherine Malabou, etc. Mots-clés : Études féminines – féminin – femmes – genres – transmission – patriarcat – phallocentrisme – phallogocentrisme – littérature – corps Abstract : The dossier entitled “Spectres and offspring in Women and Genders studies” is the second part of a discussion begun in the dossier “Research in Women and Gender Studies” published in Sens Public in October 2008. The dossier’s title questions what an academic, philosophical, or literary feminine transmission might (...)

Recherches en Études Féminines et de Genres

Anaïs Frantz


Résumé : La « Profession de foi d’un Centre de Recherches en Études Féminines et de Genres » répond à la nécessité de suspendre, le temps d’un rêve d’utopie, l’enseignement généreux et dynamique que Mireille Calle-Gruber met à la disposition des étudiants-chercheurs de la Sorbonne Nouvelle, afin d’en saisir les enjeux et d’en cerner la spécificité. La « profession de foi » est à entendre à tous les sens de l’expression : au sens actif de la locution, il s’agit de faire (poiein) « profession » (confession) de la foi d’une doctorante en l’urgence de préserver un espace-temps à l’écriture et à la recherche en littérature dans une société qui vise à toujours gagner plus (de temps, d’argent) ; au sens littérale du syntagme, il s’agit de témoigner d’une « profession » différente mais vitale à la sauvegarde de l’« humain ». Où la « foi » tient lieu de richesse et l’hospitalité de loi. Mots-clés : Études de genres ; Travail en séminaires ; Recherche en littérature ; Résistance au phallogocentrisme ; Utopie. Abstract : The (...)

Chroniques iraniennes

Parham Shahrjerdi


Résumé : Tout le monde a voté, tout le monde a espéré, tout le monde y croyait, tout le monde, beaucoup de monde, cherchait une issue, une sortie, un peu d’air, tout le monde cherchait « tout sauf », tout le monde voulait le changement, n’importe quel changement, tout le monde voulait le vert, personne n’était écologiste, tout le monde faisait la fête, personne n’imaginait la défaite, tout le monde criait la victoire, et puis, en face, il y avait un système, toujours le même, un régime, toujours le même, un état, toujours le même, toujours les mêmes, et puis, on a voulu avoir plus de 140% de votants pour certaines villes, il y avait un guide et il y avait des organes et un cheminement, puis tout le monde a vu ses rêves brisés, tout le monde s’est vu trahi, les verts, les votes, les chefs, tous ont été détournés, trompés, déroutés, tout le monde a été troublé, tout le monde a compris que la guerre a commencé, tout le monde est descendu dans la rue, tout le monde a crié au scandale, tout le monde a voulu (...)

L’invention littéraire des médias

Thomas Carrier-Lafleur, André Gaudreault, Servanne Monjour, Marcello Vitali Rosati


Résumé : Les médias existeraient-ils sans la littérature ? Pourrait-on parler de « télévision », de « photographie », de « cinéma » ou du « numérique » sans que ces dispositifs aient aussi été construits, institutionnalisés et même parfois déconstruits dans l’imaginaire collectif par la littérature et son discours ? À l’heure où le numérique semble encore s’inventer, le présent dossier vise à souligner le rôle du fait littéraire dans la construction de nos médias. En même temps, l’hybridation médiatique de notre contemporanéité numérique rend nécessaire une réflexion sur la capacité des médias à se réinventer réciproquement, renouvelant chaque fois l’ordre du discours et la fonction de la littérature. En raison de sa capacité à témoigner de l’hétérogénéité de notre univers médiatique, la littérature offre un terrain privilégié – où tout reste encore à faire – pour mener une telle recherche. Mots-clés : intermédialité , archéologie des médias, discours littéraire, invention Abstract : Would media exist without Literature ? Could (...)

Facebook : l’école des fans

Gérard Wormser

L’espace numérique

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Ontologie du numérique

Servanne Monjour, Matteo Treleani, Marcello Vitali Rosati

Corps contemporain et espace vécu

Sara Bédard-Goulet

(Re)constituer l’archive

Sylvain David, Sophie Marcotte

Je e(s)t un Autre - Philosophie et Esthétiques du dédoublement

Jean-Yves Heurtebise

Langues & Normes

François Viangalli

Gauches du monde

Niels Planel

Enseigner l’Europe / Teaching Europe

Katarina Chovancova, Paulina Sperkova

USA 2008 - Chroniques de livres autour de l’élection présidentielle

Niels Planel

Tombeau d’Akhnaton. Sur un roman de Mireille Calle-Gruber

Mireille Calle-Gruber

Autour de Derrida

Sens Public

La différence des sexes : enjeux et débats contemporains

Sens Public

Les évolutions contemporaines du régime représentatif

Christophe Premat



|