Revue Web

ESSAIS

La paix perpétuelle

Repenser "les impensés" de Kant à l’aune du contemporain

6 mars 2005

Résumé : Évoquer ce texte de Kant de nos jours constitue une occasion toute particulière pour mesurer l’état de la réflexion sur le droit international et les guerres. À l’instar d’Alain Pellet (Le Monde, 22 mars 2003), nous pouvons nous demander comment faire aller ensemble le souci démocratique et le droit international. Les Nations Unies peuvent-elles éviter de« donner une prime à l’agression », soit en laissant aux États-Unis les mains libres au Moyen-Orient au motif qu’il leur appartient de payer les pots cassés, soit en venant financer la réhabilitation et la sécurisation d’une région qui subit une agression que n’autorise aucun texte international (la notion de « guerre de défense préventive » n’existe pas en droit), bien qu’elle ne doive probablement jamais être sanctionnée : ni le Conseil de sécurité, ni la Cour internationale de justice ne s’en saisiront.






  • Texte en PDF





Masquez la colonne info

Lire aussi :

La « scène » de la guerre ou la monstration des mécanismes chez Eschyle et Kant
Céline Acker

Kant's moral philosophy and the question of pre-emptive war
William Mac Bride


Évoquer ce texte de Kant de nos jours constitue une occasion toute particulière pour mesurer l'état de la réflexion sur le droit international et les guerres. À l'instar d'Alain Pellet (Le Monde, 22 mars 2003), nous pouvons nous demander comment faire aller ensemble le souci démocratique et le droit international. Les Nations Unies peuvent-elles éviter de « donner une prime à l'agression », soit en laissant aux États-Unis les mains libres au Moyen-Orient au motif qu'il leur appartient de payer les pots cassés, soit en venant financer la réhabilitation et la sécurisation d'une région qui subit une agression que n'autorise aucun texte international (la notion de « guerre de défense préventive » n'existe pas en droit), bien qu'elle ne doive probablement jamais être sanctionnée : ni le Conseil de sécurité, ni la Cour internationale de justice ne s'en saisiront.

Les tenants du droit international sont ainsi désemparés de constater qu'après la Guerre froide, le début d'un consensus international qui s'est manifesté dans les Balkans pour stopper les menées serbes et croates sur la Bosnie s'est trouvé grandement fragilisé par les échecs subis en Afrique (Rwanda, Congo…), au Proche-Orient (échec du processus de Paix israélo-palestinien), et à présent en Irak. Douze ans après la libération du Koweït par la coalition constituée par George Bush en 1991, le nouvel ordre international a montré les limites de sa capacité à imposer une régulation de la violence, et témoigne plus que jamais de la versatilité des intérêts étatiques. Les États-Unis durent s'en prendre aux Talibans après les avoir armés, cautionnent des régimes qui leur sont hostiles dès que leurs dirigeants semblent se plier à leurs vues (comme au Pakistan, par exemple), et, sous couvert d'une répression qui vise, à travers l'Irak, tout autant les monarchies pétrolières du Golfe, ils risquent de favoriser les divisions idéologiques dont se nourrissent les extrémistes que l'on affirme combattre.

Nous avons donc au moins trois motifs pour lire aujourd'hui les réflexions de Kant « Pour la paix perpétuelle ».

1. Nous comprendrons comment il est possible de penser régler les conflits interétatiques à travers le droit constitutionnel : l'idéalisme kantien, celui même du droit, consiste à penser que ce qui est doit être réglé sur ce qui doit être : puisque la paix internationale est le but affiché par chacun des États légitimes, il s'ensuit qu'il serait de leur intérêt objectif de se rallier aux propositions les plus susceptibles de fonder cette paix. Rédigé à l'extrême fin du 18e siècle, ce texte de Kant, peut être tenu pour une synthèse des pensées classiques sur le sujet, avant que ne s'ouvre la période des guerres napoléoniennes : la proposition de Kant aux souverains européens, en 1795, était d'une exceptionnelle actualité, puisqu'elle visait à favoriser la création d'un cadre juridique international capable de permettre la coexistence de la Révolution française, revenue de la Terreur et dont le régime du Directoire était affairé à « terminer la Révolution », et des monarchies européennes, auxquelles Kant expliquait qu'il était de leur intérêt d'adapter sans révolution les acquis de la révolution des droits de l'homme aux cadres de chacun des États européens, tout en obtenant de la France que les États existants soient tous maintenus et non pas annexés à une République conquérante.

2. Que Kant ait été contemporain de la Révolution française et se soit enthousiasmé pour ses commencements est connu, et nous comprendrons qu'il ne pouvait en aller autrement. Qu'en revanche il ait salué, par la publication de Pour la paix perpétuelle, la fin de cette Révolution et les chances que le Directoire pouvait offrir à la politique européenne nous retiendra un moment : on sait que le texte a été traduit en français et personnellement adressé à Sieyès, au faîte de son pouvoir et principal penseur de la constitution républicaine en France. La signification générale du texte vise bien à favoriser la prise de conscience, parmi les responsables politiques des monarchies européennes, du caractère irréversible des progrès du droit et de la liberté, au point de les inciter à cesser leurs coalitions militaires pour rechercher avec le régime issu de la Révolution un régime de coexistence fondé sur la généralisation des principaux Droits de l'Homme aux peuples européens : Kant avait l'idée que cette charte des libertés, si elle était octroyée par les souverains à leurs peuples, garantirait la pérennité de leur trône. La déception qui allait s'ensuivre fut probablement pour Kant - jusqu'à son décès en 1804, à la hauteur de ses espoirs antérieurs.

3. De surcroît, puisque le projet kantien a connu un échec immédiat et n'a pas été suivi d'effet  le Congrès de Vienne est loin d'en approcher les espérances , quand bien même certains de ses thèmes sont passés dans les réflexions de Wilson sur la Société des Nations, puis dans les institutions du système des Nations Unies, cet opuscule peut être tenu pour un moment d'histoire virtuelle, décrivant des possibles qui ne se sont pas réalisés, et qui nous permettent aujourd'hui de caractériser notre propre situation, ainsi quand nous voyons que les armées permanentes et le financement de la défense à crédit sont la règle partout, là où Kant posait que la paix supposait à titre de condition préliminaire la résorption des armées permanentes et le financement comptant des dépenses militaires (le tout pour rendre directement sensible le coût civique de la guerre et éviter que les décisions soient prises par des personnes qui n'en ressentiront pas les effets), cela vaut explicitement pour les chefs d'État dans le texte de Kant.

 

Situation du Texte

Cet essai doit être situé chez Kant dans le flux des textes relatifs au jugement. La communication et l'intersubjectivité en sont les termes transcendantaux dont les modalités empiriques sont relatives à la question du droit et à celle des possibilités pour penser rationnellement le Bien et son entrée dans une histoire collective. Il s'agit de préciser la dimension pratique des « trois questions » du criticisme : Que puis-je connaître ? Que dois-je faire ? Que m'est-il permis d'espérer ? dont la synthèse est explicitement « Qu'est-ce que l'homme ? », qui achèvent la Critique de la raison pure de 1781. L'entreprise kantienne est définie en tant que « philosophie transcendantale », ce qui signifie qu'elle ne recherche pas tant des faits empiriques nouveaux, ni même de nouvelles interprétations de ces faits, mais qu'elle entend réunir les conditions qui rendent ces faits intelligibles pour nous. L'intelligibilité proviendra à la fois d'une description suffisante de la nature des faits, pris en eux-mêmes et rapportés à nos facultés de connaître d'une part (c'est l'analytique), d'autre part de la mise en corrélation des faits ainsi établis avec les connaissances fondamentales que cette analytique nous permet d'acquérir relativement aux limites de la validité des connaissances qu'il nous est possible d'explorer à partir de ces mêmes données analytiques. C'est la philosophie critique proprement dite, celle qui utilise les relations entre les faits et les facultés qui nous permettent d'en établir la validité pour délimiter les pouvoirs de nos facultés de connaître et éviter de la sorte à notre entendement les erreurs de méthode qui ont empêché jusqu'ici la philosophie et la science de progresser sans tomber dans diverses erreurs qui ont ralenti leurs cours.

Dire que la question de la paix est ainsi en passe de devenir chez Kant une question transcendantale, c'est signifier qu'une réflexion sur les conditions de possibilité de la paix doivent permettre de prescrire des comportements délibérés et de contribuer à définir l'humanité de l'homme. Et simultanément, que les limites rencontrées par cette réflexion renvoient aux limites internes, capacité de connaître et d'agir. Le texte de Kant sur la paix perpétuelle vient donc conclure une réflexion qui a, dix ans durant, approfondi le lien entre l'étude des facultés de connaître dont dispose l'humanité et l'environnement collectif au sein duquel ces mêmes facultés ont trouvé le terrain favorable pour se développer. Cette réflexion s'inscrit dans le droit fil des travaux de Kant sur le jugement, dont les dimensions « esthétiques » et « téléologiques » ont été étudiées dans la Critique de la faculté de juger (1790), ouvrage qui succède de près à la Critique de la raison pratique (1788) et aux Fondements de la métaphysique des mœurs (1785).

C'est à la période de rédaction des Fondements que se rattache le texte si fréquemment cité Idée d'une histoire universelle d'un point de vue cosmopolitique, souvent tenu pour le cœur de la pensée kantienne de l'histoire. Nous ferons l'hypothèse que ce texte constitue un état provisoire de cette pensée, celui dont précisément la Critique de la raison pratique et la Critique du jugement doivent établir la portée réelle et fonder les arguments. Kant expose en 1785 certaines conjectures qui seront mises à mal dans les publications ultérieures, et qui, en tout état de cause, susciteront des débats au cours des décennies suivantes. En effet, ce texte postule une téléologie de la nature au sein de laquelle le développement d'une harmonie au sein de l'humanité semble requise. En dépit de quelques faits décrits de manière générale (le soin que les générations antérieures prennent en vue de faciliter la tâche aux suivantes ; fait qui serait controversé en nos temps de désastres écologiques sans remèdes…) rien n'est évident dans cette démarche qui renvoie à une série de thèses dont la validité est suspendue. Autant dire que dans cette perspective la « paix perpétuelle » apparaît comme une nécessité rationnelle, une condition initiale et logiquement requise pour assigner une signification intégrée aux phénomènes historiques que notre entendement tente d'unifier pour produire une conception générale du champ de connaissance considéré au terme de laquelle une place spécifique serait faite pour l'action humaine et aux objectifs qu'elle se donne. La paix perpétuelle serait ainsi une notion initiale plutôt qu'un programme. Cette Idée de la raison serait indispensable pour permettre de penser le présent en tant qu'il participerait d'une temporalité orientée et non pas d'un émiettement sans cohérence.

La recherche téléologique pose chez Kant un grand nombre de questions, qui sont autant de problèmes à résoudre, que nous pouvons énoncer brièvement : Kant se fonde sur un trait anthropologique d'organisation tenu pour descriptivement clair, « l'insociable sociabilité ». Cela signifie un état zéro de la société, dont les effets se retrouvent dans les états suivants. L'homme serait hors d'état de se passer des autres hommes, et simultanément porté à résister à leur influence, à se surpasser pour éviter d'avoir à se soumettre à autrui. Ce mixte de dépendance objective et de goût pour la solitude renvoie simultanément à une figure de l'autonomie farouche tenue pour caractéristique des hommes accomplis et à diverses informations provenant des voyages lointains qui donnent à l'humanité un mode d'existence « naturel », sous forme de communautés restreintes, généralement oisives en même temps que craintives. Encore de nos jours, ces caractères ont été étudiés par Marshall Sahlins (Âge de pierre, âge d'abondance, 1978) et par Pierre Clastres (Chronique des Indiens Guyaki, 2001), qui actualisent ces réflexions. La figure du Sauvage habite ce texte, et Kant assure qu'un développement de la culture se produisant avec le temps en raison de cette rivalité,

« par cette voie, un accord pathologiquement extorqué en vue de l'établissement d'une société peut se convertir en un tout moral. Sans ces qualités d'insociabilité, peu sympathiques certes par elles-mêmes, source de résistance que chacun doit nécessairement rencontrer à ses prétentions égoïstes, tous les talents resteraient à jamais enfouis en germes, au milieu d'une existence de bergers d'Arcadie, dans une concorde, une satisfaction et un amour mutuels parfaits (…) Remercions donc la nature pour cette humeur peu conciliante, pour la vanité rivalisant dans l'envie, pour l'appétit insatiable de possession ou même de domination. » (Kant, Philosophie de l'histoire, Paris, Aubier, 1947, p. 65)

C'est donc dans le cadre d'une manifeste contradiction que se serait développée la culture humaine, et Kant n'hésite pas à fustiger un bonheur qui serait vécu sans se concevoir comme tel, sans provenir d'une résolution consciente. Kant s'éloigne donc de Rousseau : au lieu de voir dans les artifices de la société des prothèses destinées à pallier les échecs d'une sociabilité qui n'est en rien organiquement nécessaire à l'humanité – hormis des soins parentaux minimaux aux enfants – mais qui peut d'elle-même atteindre à sa perfection hors de toute culture (par simple jouissance d'être quasi animale), Kant estime que le bonheur naturel n'a pas de valeur s'il n'est pas élaboré en conscience par des individus qui ont dû pour cela surmonter de instincts violents qui sont en même temps le ressort de tout perfectionnement collectif (voir proposition 5 : la métaphore des arbres plantés serrés qui poussent droit. – La discipline comme cause passive de la culture). Kant lui-même voit la contradiction de son dispositif en posant que l'homme a besoin d'un maître sur ce chemin de culture, et que seuls des hommes pourront être des maîtres pour les hommes et notamment les réfréner dans l'abus de la liberté, et ceci en dépit d'une limitation de nature aux capacités d'éducation : « le bois dont l'homme est fait est si noueux qu'il est malaisé d'y tailler des poutres bien droites » (68).

De là, Kant passe directement à l'idée que seuls des États pourront contraindre l'homme comme il convient, en particulier par l'obligation de prévoir la discipline requise pour assurer la sécurité vis-à-vis des autres États. La solution du problème anthropologique passerait donc par l'établissement d'une Société des Nations, dont la signification est claire (mais qui ne recoupe pas celle qu'on lui prête en se réclamant habituellement de Kant) : en permettant aux États coalisés de limiter les abus que rechercheront chacun des États pris en particulier, une telle société permettra aux hommes de toucher les bénéfices des contraintes qu'ils se donnent pour se préparer à résister aux abus des États voisins, sans voir leurs efforts ruinés par la survenue réelle des malheurs guerriers. Il s'agit ici principalement pour Kant de concilier le fait que les contraintes de discipline sont le principal vecteur de perfectionnement de l'espèce, avec la contradiction que représenterait le fait que cette discipline devienne le but lui-même (et non pas la culture) si les menaces étaient trop fortes et que les préparatifs guerriers devenaient le but principal de l'activité humaine.

La Société des Nations serait donc un régulateur historique, mais ne ferait pas cesser l'esprit de rivalité entre les peuples. Il est en tout état de cause remarquable de constater que Kant, pour dépasser la contradiction qui consiste pour lui à apercevoir que les hommes ont besoin d'être éduqués sans disposer de maîtres au sein de leur espèce, imagine conférer aux États une plus forte autorité sans contestation possible sous la seule clause d'un droit international qui obligerait chaque État, tant pour disposer à sa guise des énergies patriotiques que par crainte de rétorsions de le part des autres États, à pratiquer à l'intérieur comme à l'extérieur de ses limites un pacte social qui serait fondamentalement favorable à la culture humaine à travers l'inculcation de toutes sortes de disciplines (Cf. Michel Foucault, Surveiller et punir, Paris, Gallimard, 1973). Ainsi, le dilemme kantien est-il un dilemme moral : puisqu'il est irréaliste de penser que les hommes, pris individuellement ou collectivement, puissent s'autodiscipliner, il revient aux êtres artificiels que sont les États, précisément parce qu'ils sont supposés obéir davantage aux calculs d'intérêts et moindrement aux passions indisciplinées, de faire pénétrer au cœur des citoyens une dynamique d'autocontrainte rationnelle qui leur permettra de renforcer leur liberté et de se conduire conformément à la morale, alors même que ce ne sont ni la liberté ni la moralité qui les font agir. Les institutions étatiques sont ainsi promues chez Kant au rang d'opérateurs techniques favorisant l'accession des hommes à la conscience des motifs qui les font agir et de la nécessité absolue de les soumettre à des règles universalisables. L'État est ainsi le pendant de l'impératif catégorique, et le moyen de faire en sorte que l'intérêt de la raison, désintéressé dans les Fondements de la métaphysique des mœurs, soit rendu sensible en devenant une condition formelle pour l'établissement de relations pacifiées entre le hommes, préalables à toute activité menée sous le sceau de l'autonomie. Telle serait la manière dont Kant reprendrait l'articifialisme hobbesien pour le faire servir non pas tant à l'érection d'un pouvoir doté de moyens supérieurs de contrainte, mais bien à l'intériorisation de la conscience morale : la paix serait donc un dispositif pédagogique et préparatoire pour une autonomie humaine véritable.

L'objection de principe pourrait être formulée d'une absence d'orientation de l'histoire humaine, et Kant y répond comme il peut (p. 71-72), tout en reconnaissant ne pas disposer de fait convainquant pour clore le débat, hors l'hypothèse d'une moralisation ultime de l'humanité – ce que Sartre appellera « conversion » en 1948, avant de renoncer tout à fait à cette idée. De là, Kant est obligé de faire comme si le « plan caché de la nature » était de moraliser l'humanité à son insu... Ainsi la question de la paix perpétuelle se pose-t-elle dans un contexte où Kant s'essaye à totaliser l'histoire de la culture humaine pour la fin du 18e siècle, en s'efforçant de répondre aux arguments que Rousseau avait formés pour démontrer le peu de valeur explicative de l'idée de progrès. On se demandera si Kant, parvenu au terme de sa réflexion, dix ans plus tard, répond de la manière la plus convaincante. Sa doctrine s'est perfectionnée en ce sens qu'elle parvient à se passer en grande partie d'une supposition téléologique trop forte, et peut se proposer comme un horizon pour une pratique historico-juridique. Mais alors, si la paix perpétuelle peut bien être proposée comme un but valant pour lui-même – et non plus comme un moyen requis pour développer la culture humaine – reste que les passions humaines qui sont à l'origine des guerres sembleront imparables, et le combat intérieur de l'humanité impossible à dépasser. Dès lors, la signification entière du dispositif semble se modifier en profondeur : l'enthousiasme de Kant pour la Révolution française peut bien provenir de ce qu'elle semble témoigner de la moralisation possible du genre humain. Mais simultanément, le processus révolutionnaire lui-même montre les limites d'une pensée prescriptive en histoire et les difficultés presque insurmontables que les situations conflictuelles opposent à l'esprit de liberté et de culture.

Au terme de la carrière philosophique de Kant, il apparaît donc qu'il a posé des problèmes que les générations intellectuelles ultérieures devront tenter de résoudre à nouveaux frais. L'intuition de départ (l’associable sociabilité) sera retrouvée et approfondie par toutes les disciplines des sciences sociales qui se développent à partir du 19e siècle. L'ethnographie de Lévy-Brühl avant les auteurs déjà mentionnés, les écoles de sociologie (Comte puis Durkheim, Weber, Elias) reprendront de fond en comble la question des progrès dans la connaissance et dans la maîtrise des fonctions sociales ; la psychanalyse et la psychologie de l'enfant étudieront l'agressivité et les passions mimétiques ; l'histoire et la linguistique historique (Dumézil) étudieront les traces dans la langue et les institutions des modes les plus anciens de régulation de la violence ; et diverses écoles de pensée (Aron, Hassner en France, Habermas en Allemagne, Rawls aux États-Unis), retrouveront le débat sur la possibilité de créer des règles de justice qui puissent être généralement acceptées et qui préfigureraient un ordre international réglé. Ce débat avait été lancé dès le 17e siècle avec les travaux des Jurisconsultes (Grotius) sur le droit de la guerre et de la paix, qui tentaient de concilier la souveraineté avec des règles de conduite susceptibles de favoriser le règlement négocié des conflits. Et la pensée libérale du 18e siècle (Locke) avait tenté de fonder l'espoir d'un auto-contrôle par les hommes de leurs passions de pouvoir et de domination. Les sciences sociales d'aujourd'hui trouvent donc leur origine dans les questions posées dans un contexte proche de celui de Kant en 1795.

En clair, disons que les coalitions dressées contre la Révolution française, puis les guerres napoléoniennes, ont semblé invalider une thèse de la paix par le droit que la Guerre d'indépendance américaine et la Révolution française semblaient accréditer après deux siècles de recherches intellectuelles que synthétise Kant à sa façon. Par la suite, la guerre de Sécession aux États-Unis, les rivalités nationales en Europe (fondation de la Croix-Rouge après les visions d'horreur de Henry Dunant lors de la bataille de Solférino), puis les guerres du 20e siècle – de 1914 à 1972 (fin de la guerre américaine au Vietnam) avec leurs cortèges de morts et de blessés de génocides et de transferts de population ont semblé invalider totalement les réflexions des philosophes des lumières : les guerres ne servent en rien de leçon, elles sont poursuivies de manière immodérée, les traités de paix laissent subsister nombre de motifs pour reprendre les hostilités, la domination des États les plus puissants sur les autres est une constante historique, etc. Pour la génération du 20e siècle qui a vécu ces conflits, le choix a été dramatique, car il a fallu soit parier sur la capacité d'autolimitation des pouvoirs qui seraient issus de la guerre (le pouvoir soviétique ou la coalition des pays capitalistes), soit tenter de renforcer des institutions internationales qui dépendaient en fait du bon vouloir d'États rivaux. Le symbole que représente l'admission tardive de l'URSS à la société des Nations alors que les États-Unis n'y ont jamais siégé et que l'Allemagne s'en est retirée avec fracas, est un spectre qui hante encore les Nations Unies. La question politique de la souveraineté n'est ainsi pas encore tranchée, depuis l'époque où Hegel (Principes de la philo du droit) ironisait la proposition kantienne en constatant qu'elle ne serait pas applicable tant que les États souverains ne reconnaîtraient pas au-dessus d'eux une instance de décision supérieure – ce qui revient à considérer la validité maintenue des thèses de Hobbes – et par conséquent à tenir le fait anthropologique de la menace que les hommes font peser les uns sur les autres pour plus significatif que les règles consensuelles auxquelles leur raison peut les faire parvenir. Il faut reconnaître que Kant n'avait pas une opinion fort différente de celle de Hegel relativement à la force intrinsèque d'un droit qui ne serait pas étayé par une volonté forte d'en faire passer dans les faits les principales idées.

Reprise 120 ans après Hegel, ces réflexions ont donné lieu aux recherches de Raymond Aron sur le système international (Aron évoque une erreur sur la lecture de Clausewitz au titre de l'une des origines centrales des conflits du 20e siècle), comme aux travaux de Sartre sur la raison dialectique (des conditions d'une effervescence révolutionnaire à la retombée dans le pratico-inerte des régulations bureaucratiques et des règles sociales injustes).

Il faut donc beaucoup de courage ou de naïveté pour emprunter aujourd'hui le chemin proposé par Kant. Pourtant, depuis les conventions de Genève de 1920 jusqu'aux résolutions des Nations Unies sur le droit d'ingérence et à la création de la Cour pénale internationale, des progrès réels ont été faits pour réduire l'impunité des responsables politiques, et il est permis de penser – à la suite des auteurs de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme des Nations Unies (1948), que le temps du règlement des conflits par le droit est venu. C'est pourquoi il n'est peut-être pas inutile de revenir aux sources de cette réflexion au destin chaotique. 

 

Les Critiques

La Critique de la raison pratique avait établi la signification de l'intention relative au Bien comme ensemble des catégories de la liberté  distinguées formellement des catégories de la nature (Pléiade 2, 687)  et montrait de manière rigoureuse que le Bien moral ne devait avoir d'autre mobile que le fait de vouloir la règle morale elle-même : l'intention de la liberté est de vouloir la liberté comme choix absolu d'une règle qui soit bonne en elle-même, et Kant établit que cette règle bonne en elle-même ne saurait être que la règle morale, transcrite en « devoirs de la raison pure pratique ». Toute autre règle incorporerait un ensemble de désirs subjectifs dont la cause ou l'origine, la motivation, ne seraient en rien la liberté, mais la sensibilité, l'intérêt calculateur ou autres motifs « hétéronomes » qui font de la règle un instrument et non pas une fin universelle de la raison agissant sous la règle de la liberté. Pour résumer la pensée de Kant, disons que la liberté se prouverait elle-même en faisant exister un ordre réel qui ne dépendrait pas de l'agencement et des rapports de forces entre causes naturelles ou techniques. Kant doit donc établir la possibilité de soumettre ces dernières à un ordre d'une autre nature, celui du libre-vouloir. Mais pour que ce projet soit pourvu de sens  et on peut fort bien contester qu'il le soit, à condition d'en assumer également les conséquences pour penser le statut de l'humanité, il est essentiel au projet kantien de montrer que de telles actions sont possibles. Cette possibilité est celle de « faire son devoir pour faire son devoir » : c'est le seul cas où l'on peut montrer sans ambiguïté que l'action est motivée exclusivement par la liberté. Les exemples donnés par Kant convergent tous pour dire que seule une action accomplie par devoir sans aucun intérêt ni plaisir peut être l'occasion d'une démonstration de la validité de la loi morale et de l'autonomie du vouloir. Bien évidemment, dire cela n'est en rien condamner le plaisir, le calcul, la recherche de l'intérêt : mais c'est établir que l'humanité comme telle peut décider de choisir pour la liberté et la loi morale, et qu'il serait fallacieux de poser que l'intérêt, ou le plaisir, ou la force, etc., doivent dominer la monde parce qu'il serait impossible à l'humanité de se régler sur d'autres critères de jugement que ceux issus de l'intérêt personnel, en quelque manière qu'on présente ce dernier. Le respect, l'admiration librement consentie témoigne de cette capacité de la sensibilité à être rapportée à la liberté et désintéressée, et le respect pour la loi morale peut être tenu pour le sentiment désintéressé par excellence, qui prouve non pas la soumission de la volonté à des règles rationnelles  même un calcul purement logique pourrait passer pour intéressé, intéressé à la cohérence de l'action par exemple , mais la libre élection du devoir comme fin de mon action par respect pour la liberté qui habite notre être propre.

La moralité est donc le principe de l'action par liberté dans le monde (735-736) et se trouve donc nécessitée par l'obligation philosophique de démontrer non pas seulement que la raison humaine peut concevoir un autre ordre des choses que celui déterminé par la nature, mais bien que cet ordre « par la liberté » donne lieu à des réalisations effectives dans l'ordre de la causalité (et non pas seulement dans celui de l'imagination conceptuelle). La morale est donc l'effectivité même de la liberté dans l'ordre réel – quand bien même la satisfaction qu'elle procure resterait dans l'ordre des plaisirs intellectuels, celui de savoir que la conscience est ontologiquement libre.

La Critique de la faculté de juger se donne un objet systémique : établir que notre entendement est capable de coordonner ses objets en fonction de règles qui lui sont propres. Sans cette démonstration, les deux précédentes critiques pourraient passer pour des démonstrations locales sans portée d'universalité. Il faut donc, écrit Kant (Pléiade, 864, introd. 1, et 934, introd. 2) que la faculté de juger déterminante se double d'une faculté de juger réfléchissante. La première consiste à comparer des phénomènes et des concepts en vue de les combiner de manière explicative, la seconde est une faculté faisant appel à la capacité d'invention pour déployer des concepts à partir des cas : c'est la capacité de schématisation du jugement qui fait l'objet de l'enquête. Et il lui est nécessaire de poser initialement l'hypothèse cognitive d'une « finalité de la nature », d'une organisation intégrée de cette dernière en un tout. Cette hypothèse initiale est le pendant, au plan du système de toute connaissance possible, de postulats de la raison pure pratique (immortalité de l'âme et existence de Dieu) qui garantissent la signification de la moralité en élargissant l'horizon de la connaissance de la pratique au-delà de l'existence individuelle : ces postulats sont l'indication d'un problème non réglé, celui même que reprend Sartre.

La Critique de la faculté de juger décrira donc deux types de jugements réfléchissants : le jugement esthétique, qui explore la catégorie de ce qui plaît sans recourir à des concepts issus de la connaissance  pas même celui de perfection  sans quoi les jugements qui en sont issus seraient simplement déterminants, à la manière dont peut être motivée l'appréciation des qualités propres d'un animal lors d'un concours agricole (taille, poids, port de la tête, aspect du pelage, etc., déterminent des catégories d'appréciations et ne laissent presque rien à réfléchir pour le jugement), et le jugement téléologique, qui apprécie les finalités, c'est-à-dire la capacité d'intégration systémique d'un fait quelconque au regard de sa « fin naturelle ». Dans ces deux cas, l'usage régulateur de la raison – destiné à fonder les règles  dispose que les objets pris en considération seront détachés de leur causalité réelle pour être étudiés en fonction de l'hypothèse d'une intention et de son « remplissement » (pour parler comme Husserl). C'est dire que l'hypothèse générale est celle qui considère les objets de la nature comme s'ils relevaient d'une conception technique ou artistique : en fonction d'un libre dessein qui fonde leur existence, sinon les déterminations auxquelles ils se plient. Mais (891-893), Kant prend la précaution de mentionner l'usage de la faculté de juger réfléchissante se borne à établir un « comme si », qui postule la spontanéité naturelle de cette organisation, et non pas une volonté effective – qui relèverait d'une faculté de juger déterminante hyperbolique et délirante.

De la première introduction à la seconde, l'accent est fortement porté sur la liberté et sur le plaisir désintéressé qui est la marque du libre jeu des facultés de connaître : le principe pur du jugement réfléchissant ressorti donc au libre exercice des facultés de connaître. C'est en cela qu'il reste sous la catégorie d'un jugement pur – et non pas finalisé par un usage technique ou pratique : le jugement réfléchissant fait usage de facultés naturelles de connaître dans des domaines où il importe seulement à la raison d'introduire un ordre et une cohérence. Dans cette mesure, la liberté s'exerce sous le seul contrôle de la logique interne de ses significations, ce qui ne veut en rien dire qu'elle récuse toute limite : ainsi, ce sera pour de raisons propres à la raison que la finalité dans la nature sera un principe de jugement réfléchissant qui peut bien séduire l'intellect, mais ne sera pas retenu comme un principe qui justifierait quelque connaissance empirique que ce soit, dont les éléments resteront strictement liés à la causalité spatio-temporelle. Bien évidemment, Kant ne veut pas exclure l'hypothèse d'une création divine, mais constate qu'il ne saurait s'agir d'une connaissance, et que cela relève de la croyance – au même titre que les « croyances morales ».

De la critique du jugement de goût sera retenue l'idée d'un « sens commun » postulant l'accord des entendements (universalité du jugement). S'agissant du « sublime », la capacité de l'entendement à être saisi par la « grandeur » est testée par la capacité qu'a l'esprit d'être mis en mouvement par cela même qui le dépasse. Dans la nature, cette sublimité nous écrase relativement, mais elle élève l'âme lorsque c'est face aux réalisations de la liberté que nous sommes confrontés –qu'il s'agisse alors de prouesses de la connaissance et de l'ingéniosité ou encore de celles du courage et de la liberté : et Kant de préciser que cette sublimité intellectuelle ne saurait être prise au sens propre (1044) car ce plaisir n'est pas simplement intellectuel ; nous en ressentons une émotion subjective. Et qu'il n'est pas simplement esthétique – car nous y prenons intérêt au sens de la liberté morale : ces prouesses sont pour nous des exemples – qui peuvent soulever l'enthousiasme, lequel ne saurait en matière morale avoir le moindre effet négatif (1048), tout au contraire. Kant dira ainsi de quelle façon le soulèvement de la liberté en 1789 peut légitimement inspirer l'enthousiasme à considérer ce que peut l'intelligence humaine, même alors qu'on doit être méfiant sur les conséquences des troubles politiques. Cela se rapporte bien à notre objet.

Le jugement individuel portant sur des cas où la sensibilité est engagée exerce les facultés spécifiques permettant de rapporter un cas à la règle qui permet de le juger, ou encore d'élaborer une règle à partir d'un cas particulier (§ 40 le goût comme sensus communis). Ces procédures, pour autant qu'elles sont communes à tous les esprits, sont des « maximes du sens commun et de la communication sans entraves », et peuvent être considérées comme les lois de la liberté en matière de jugement : Kant leur donne une formulation succincte et remarquable :

1. Penser par soi-même ;

2. Penser en se mettant à la place de tout autre être humain ;

3. Penser toujours en accord avec soi-même (1073).

Ces trois règles suffiraient à fonder une communauté humaine de jugement sain.

La faculté de juger téléologique (pp. 1209-1212) considère la nature à la fois en fonction du déterminisme technique et téléologique. Elle est tenue pour un système total dont les parties sont en interaction, et dont l'organisation est conforme à un plan général. Mais le principe réfléchissant de la téléologie ne vaut que pour nous et subjectivement, il n'enfreint en rien une étude « réductionniste » de la nature (qui met de côté la question du plan général pour étudier chaque phénomène isolément). Et tout peut laisser penser que

« la condition formelle sous laquelle la nature seule peut atteindre cette intention finale qui est la sienne est cette disposition dans le rapports des hommes entre eux, où, un préjudice que se portent les libertés en conflit naturel, s'oppose au pouvoir légal dans un tout, qui s'appelle la société civile ; car c'est seulement en elle que peut se réaliser le plus grand développement des dispositions naturelles. Mais si les hommes étaient assez avisés pour la trouver et assez sages pour se soumettre à sa contrainte, un tout cosmopolite, c'est-à-dire un système de tous les États qui risquent de se porter préjudice entre eux serait encore nécessaire ».
« En l'absence d'un tel système, et vu l'obstacle que la passion des honneurs, du pouvoir et de richesses, oppose, principalement chez ceux qui détiennent le pouvoir, à la possibilité d'un tel projet, la guerre (…) est inévitable ; la guerre, de même qu'elle est une tentative inintentionnelle de l'homme (suscitée par des passions effrénées) est aussi une tentative cachée profondément et intentionnelle de la sagesse suprême, sinon pour établir, du moins pour préparer une légalité conciliée avec la liberté des États et par là l'unité d'un système des États moralement fondé ; et malgré les effroyables tourments qu'elle inflige à l'espèce humaine, et ceux peut-être encore plus grands qu'exige sa constante préparation en temps de paix, la guerre est néanmoins un mobile supplémentaire (puisque l'espoir d'un état d'un paisible repos et de bonheur de peuples s'éloigne toujours plus) pour développer tous les talents qui servent à la culture » (1235-1236)

Il est manifeste que ces phrases vont plus loin chez Kant que ce qu'il est possible de prouver raisonnablement. La croyance raisonnable dans le postulat de l'amélioration progressive du genre humain ne suffirait en effet nullement à établir sans autre justification la nécessité de la société civile – en cela il s'oppose aux thèses de Rousseau sur l'état de nature, qu'il connaît bien, au point d'en faire le cadre d'un développement quasiment prophétique des États dans un cadre cosmopolitique. La téléologie historique, ainsi posée chez Kant au détour d'une réflexion sur la téléologie et le jugement réfléchissant, ne saurait passer pour une évidence de droit pour un philosophe aussi soucieux qu'il peut l'être de développer une compréhension des principes fondamentaux sur lesquels étayer des conduites rationnelles. Cependant, le point remarquable ici semble bien être l'effort de Kant pour un certain « réalisme » : sur le fondement de ce qu'il est possible de poser rationnellement en matière de paix universelle – qui requiert une Société de Nations au sens où nous en avons déjà parlé  et même en tenant compte du fait que l'histoire ne semble pas permettre à cette éventualité de se réaliser – il reste à se demander comment un but voisin peut être atteint à travers ce qui semble être son contraire  la guerre. Ainsi l'autodiscipline comme préparation d'une autonomie du jugement reste le but ultime de la réflexion chez Kant : le travail quotidien pour penser son régime et en limiter les désastres est en lui-même une préparation à cette autonomie qu'apporterait la paix.

Kant pose que l'homme, en tant qu'être moral, peut être reconnu comme fin de la création (1249), dans le cadre d'une « théologie éthique », et indique le but final comme celui de voir l'homme soumis à des lois morales, c'est-à-dire capable de faire de l'autonomie du jugement la loi de la société civile. Fonder cette hypothèse, ce sera pour Kant décrire une histoire de la raison et du progrès des Lumières.

 

Pour la paix perpétuelle

Reste donc à produire une description du statut de la « paix perpétuelle » chez Kant : il s'agit d'un dispositif technique de régulation des passions humaines irréformables. C'est un appareil de contraintes extérieures là où la moralité et le sens subjectif du devoir ne peuvent suffire à emporter la décision.

D'où la signification essentiellement négative des articles préliminaires :

1. Aucun traité ne doit être pensé comme provisoire ;

2. Aucun État ne pourra être acquis par un autre ;

3. Aucune armée permanente ne devrait exister ; et à la limite, aucune richesse excessive ne devrait être permise aux États ;

4. Aucun budget de défense ne devrait être géré par l'endettement (c'est-à-dire que le coût de préparatifs guerriers devrait être sensible immédiatement à tous) ;

5. Aucune ingérence ne doit être tolérée ;

6. Aucun acte barbare ne devrait être commis en temps de guerre.

Ces articles stipulent de règles négatives de limitation de actions guerrières, qui ne nuisent pas à la préparation militaire que les États peuvent vouloir donner à leurs citoyens. Nous pouvons dire que le droit international a reconnu des règles de ce genre pour cœur de ses institutions, sous la clause générale qu'il ne doit y avoir ni diplomatie secrète, ni prime à l'agression, ni situation économique désespérée qui soit un motif de guerre. Des traités multilatéraux de désarmement ont été conclus, et une Cour de justice internationale voit actuellement le jour. Reste que les Nations Unies se sont vues refuser l'usage d'une force qui relèverait directement de son Secrétariat général, et que la souveraineté des États a permis que des guerres civiles inexpiables et des génocides puissent être commis en toute impunité. En ce sens, l'idéal d'un droit cosmopolitique peut être tenu pour inadapté face à des conflits qui, pour engager des règles générales de négociation, sont d'abord et avant tout des conflits locaux, qui relèveraient plutôt d'organisations régionales dont les capacités de prévention des conflits sont actuellement fort limitées.

Les articles définitifs restent actuellement fort éloignés d'une quelconque application : l'idée que l'état de guerre ait cessé d'être au cœur des questions de souveraineté ferait sourire tous les juristes de droit international. L'idéal républicain de Kant, qui s'accompagne de la question de l'assentiment à demander aux citoyens d'armées non permanentes s'ils veulent faire la guerre eux-mêmes (sans pouvoir y substituer des mercenaires) semble un sûr moyen de limitation des conflits. Mais Kant ne compte pas avec les motivations nationalistes et idéologiques qui ont marqué les deux siècles suivant son époque. Quant aux armées de citoyens, clairement défensives, elles ont partout cédé la place aux armées professionnelles capables aussi bien de combattre à l'extérieur ou d'assurer le maintien de l'ordre intérieur : on ne peut donc pas dire que les constitutions actuelles soient républicaines au sens de Kant, car l'intérêt de citoyens directement et personnellement concernés par les décisions qu'ils auront à prendre n'est pas ce qui s'exprime généralement dans les élections des pays même les plus démocratiques, dont la fonction est avant tout de dégager des majorités politiques à qui le pouvoir est remis sans guère de possibilité de contrôle pour une période plus ou moins longue. Kant se prononce explicitement pour un gouvernement représentatif, donc pour un pouvoir délégué – ce qui lui permet d'écarter le soupçon de « démocrate » qui serait un motif de censure en Prusse... et de faire de la République le régime de la séparation des pouvoirs législatifs et exécutifs. Concrètement, ce régime pourrait être celui de la Restauration ou de la Monarchie de Juillet en France, celui d'un régime censitaire au sein duquel les menées du Cabinet sont supposées être contrebalancées par la vigilance des notables.

Le second article distingue les traités de paix (inclus au droit de la guerre – et sur ce point Kant proclame par avance son accord avec Hegel quant à l'inutilité de recherche d'un supérieur aux États qui n'y consentiront jamais) des règles du droit international de la paix, qui devraient instituer une fédération mondiale. Cette utopie est peut-être progressivement en passe de se réaliser en Europe, mais elle aura supposé des millions de morts et surtout une forme économique de marché international qui abolit toute idée d'autarcie des différents États. C'est donc bien davantage l'intérêt que le droit qui sera parvenu à fédérer les États européens. La seconde clause définitive suppose donc réalisée la première. Mais on se demande si la première pourra jamais être réalisée sans la seconde : car on voit mal se constituer sous la menace de guerres un ensemble mondial de républiques décidées à abolir les armées permanentes et à auto-limiter la poursuite de leurs intérêts. La troisième condition serait semble-t-il plus aisée à remplir : il s'agit de mettre fin au colonialisme pour établir un « droit de visite » universel au lieu du « droit de conquête » en vigueur jusqu'ici. On voit donc que le juridisme de Kant, qui lui fait approuver des mesures protectionnistes qui seraient incluses dans tous les traités internationaux, va à l'encontre des efforts déployés par les pays les plus avides et les plus avancés techniquement et militairement. Cette idée d'auto-limitation est bien évidemment en phase avec le kantisme en général, mais c'est précisément elle qui semblera la moins opérationnelle depuis lors : le traité d'Adam Smith sur la Richesse des nations a été publié dix ans plus tôt, et c'est au libre commerce que se consacreront les juristes depuis deux siècles, à l'instigation des milieux industriels et marchands, qui prétendent depuis le 18e siècle que le commerce est favorable à la paix, et qu'il faut donc abolir toutes les barrières pour permettre la communication universelle entre les hommes sur un marché mondial. Kant apparaît donc comme un critique de la mondialisation en cours et des avancées techniques qui la renforcent : à la clause provisoire interdisant les crédits militaires abusifs, il aurait ajouté depuis l'interdiction de rapatrier les bénéfices des capitaux investis à l'étranger – alors même que ce rapatriement est la condition centrale du développement économique international depuis 1945.

Les adjonctions disent :

1. Qu'il n'est pas nécessaire de dominer parfaitement le droit pour parvenir à des compromis raisonnables – et ainsi que nul peuple ne doit être soumis de l'extérieur au motif de l'imperfection de ses institutions, qui seront toujours amendables ; et

2. Que les propos des personnes intéressées à la généralité des règles et désintéressées relativement au pouvoir (les philosophes) doivent être entendus par les pouvoirs publics (supposés républicains). La demande de Kant, accompagnée dans le même texte de l'affirmation selon laquelle le pouvoir corrompt inévitablement le jugement de la raison, semble un vœu pieux, vu deux siècles après, sauf à considérer que les élites occidentales sont lasses d'avoir du sang sur les mains et n'ont plus d'intérêt à dominer militairement le reste du globe. Mais ce ne sont pas les événements du jour qui nous en convaincront.

L'essentiel de la proposition de Kant est donc contenu dans l'appendice où il établit la progressivité nécessaire du droit, tant national qu'international : un despote éclairé est possible, qui améliore la constitution et tende à la séparation des pouvoirs, une révolution qui améliore une constitution cesse du même coup d'être illégitime, et il faut laisser le temps à chaque État de se convaincre que les menaces qu'il redoute se sont apaisées avant qu'il améliore sa constitution. Ainsi convient-il de montrer l'exemple et de stabiliser les progrès plutôt que de censurer les imperfections présentes.

Anticipant sur Max Weber (éthique de conviction et éthique de la responsabilité), Kant établit qu'il convient de rompre avec les règles du machiavélisme politique et de la raison d'État, et fonde cet espoir sur une ruse de la raison morale : plus on agira avec sagesse, et plus les bénéfices publics seront au rendez-vous. Il faut donc une condition matérielle pour favoriser une juridicisation authentique que rien autrement ne permet d'envisager. Et cette condition relève de la « publicité des débats ». En fin de compte, la condition transcendantale de la paix perpétuelle comme du droit républicain sera la possibilité pour tout être intéressé à être raisonnable de voir publiquement débattues les options entre lesquels se décident les gouvernants. La raison politique est principiellement une raison publique, et c'est le jugement public – l'opinion publique – qui sera le critère de l'amélioration des mœurs et des règles : cela peut prendre un temps fort long, mais Kant pose que cette possibilité de comparaisons rationnelles constitue un levier suffisant à terme et une indication immédiate des intentions des États relativement aux peuples comme aux autres États. Ce critère est un critère formel : ce que je ne peux énoncer publiquement est par avance injuste. Par conséquent, tout énoncé doit pouvoir être débattu publiquement, et constituer une voie possible d'amélioration des règles publiques. Il est supposé garantir les souverains contre une insurrection et le peuple contre l'arbitraire, Dans l'ordre international, il favoriserait des engagements permanents et vérifiables, faisant diminuer les suspicions réciproques.

Nous aurions donc maintenant à montrer que cette « anticipation rationnelle » ne correspond pas aux réalités politiques du temps, et de là passer à la Critique de la raison dialectique, de Jean-Paul Sartre, qui s'efforce de penser les conditions de la guerre et de la paix et non plus de postuler une finalité rationnelle des progrès de la civilisation. Fondamentalement, c'est la notion de civilisation requise chez Kant et ses contemporains qui a été détruite par deux cent ans de guerres de plus en plus effroyables. Et il importe de se demander ce qui peut bien rester de l'édifice de Lumières au terme de ce processus. Des idéaux certes, mais surtout l'obligation de penser concrètement les situations conflictuelles, sans se résoudre à choisir une histoire en train de se faire pour critère de valeur. Penser les altérités au sein même du temps, voilà pour partie l'apport d'une démarche phénoménologique en matière de pensée historique.

 

Les impensés de Kant

Il faut donc interroger, pour conclure, les impensés de Kant tels qu'ils sont exprimés dans ce texte : nous nous contentons ici de les indiquer, afin de marquer les travaux qui seraient à mener pour poursuivre l'histoire de la pensée de la paix dans le contexte historique.

Il peut sembler que la cadre kantien se donne trop aisément une référence juridiquement pertinente en n'évoquant que les conflits entre États qui prennent une forme de guerre internationale. En effet, hormis la période des 17e et 18e siècles, on peut considérer que de telles guerres ne sont pas le cas général : la Guerre des Paysans en Allemagne et les guerres de religions en Europe, la Révolution anglaise, les soulèvements nationaux du 19e siècle, puis les conflits idéologiques du 20e siècle, avant même les expériences des guerres « ethniques » les plus récentes, permettraient de montrer que la matrice pour penser la guerre est bien davantage la guerre civile que le conflit inter-étatique. Certains stratèges affectent de le redécouvrir aujourd'hui, alors même que ce fait est tenu par les écoles historiques du 19e siècle comme le trait dominant de l'histoire des États qui s'efforcent, comme le dira Max Weber, de s'assurer le « monopole de la violence légitime ». L'idée qu'une révolution puisse être « déclarée » aux souverains despotiques, dans un cadre constitutionnel, semble une douce naïveté chez Kant eu égard aux conditions effectives des transformations historiques. L'usage du modèle international est peut-être une facilité de pensée qu'il conviendrait d'écarter pour se concentrer sur les conditions effectives de l'économie des guerres et de leurs motifs.

La disqualification « téléologique » des calculs d'intérêt à court terme semble par conséquent hâtive : l'horizon de justification d'une idée selon laquelle à long terme l'honnêteté est profitable dans une perspective de moralisation semble devoir être soumise à un examen critique rigoureux.

Kant semble faire l'impasse sur toute interrogation de la violence comme fonds anthropologique oublié au profit du concept de Culture, à la veille de l'industrialisation massive et des exodes ruraux et coloniaux. S'il mentionne bien l'associable sociabilité, c'est exclusivement dans une intention téléologique visant à montrer comment les sociétés humaines sont parvenues à se cultiver à travers l'expérience de conflits où chacun fait l'expérience de ses passions et de ses intérêts. Mais il reste à interroger les forces obscures qui hantent les allées des pouvoirs civils et militaires et qui peuvent mettre en mouvement des sociétés entières dans une dynamique suicidaire. À cela s'ajoute pour les époques ayant suivi celle de Kant la dynamique des masses comme ordre de grandeur des populations, des richesses et des entreprises dans le régime industriel. Elias Canetti (Masse et puissance) a tenté d'en porter témoignage.

Kant ne se fie-t-il pas excessivement aux règles de la raison et du jugement désintéressé ? La rationalité techno-scientifique instrumentale ne s'est-elle pas substituée aux règles consensuelles entre esprits libres ? Montesquieu disait que « seul le pouvoir arrête le pouvoir » et n'aurait pas misé sur la bonne volonté et sur la simple formulation d'une liberté de publication pour obtenir des résultats tangibles. D'ailleurs les théories de la communication ont depuis longtemps établi que la rationalité et le bon sens ne sont pas davantage réalisés à travers la mise en circulation de produits culturels qu'à travers la prédication religieuse – curieusement absente du texte. Sur ces deux points, il semble en effet essentiel de faire voir combien Kant, tout en remettant aux pouvoirs de l'opinion publique et de la libre circulation des idées le sort de la paix et de la guerre internationale, semble éloigné des pensées qui sont les nôtres relativement aux motifs d'agir des nations contemporaines : le fanatisme de masse dans des populations éduquées et informées est évidemment une perspective ignorée de Kant, tout autant que la fascination rémanente pour la violence qui alimente encore (et surtout ?) les « mass media » que sont les chaînes de télévision. Comment peut-on concevoir une pacification par les médias ? Les impensés de Kant seraient ceux d'une modernité fascinée par sa propre abolition dans un vertigineux « retour à la horde primitive » et à l'abandon à des fantasmes de violence qu'alimente une frustration individuelle et collective précisément issue des formes « républicaines » de la politique – celles où chaque citoyen est annulé à ses propres yeux par les infinies médiations auxquelles il est soumis et qui semblent le confiner à une sphère d'irresponsabilité plutôt qu'à le préparer à assumer les fonctions éminentes que lui réserve la libre culture du jugement selon Kant.

En conséquence, les impensés centraux de l'hypothèse kantienne recoupent les aspects les plus grandioses de sa philosophie : la libre volonté et son exercice, le libre arbitre et ses conditions de possibilité, et la moralité comme motif de pratiques universalisables. Ce sont ces a priori centraux de Kant qui seront remis en question à l'issue de cette lecture. Ces impensés sont des impensés du Droit comme de la philosophie. Ils renvoient à une naïveté anthropologique et politique de Kant : penser qu'il y ait possibilité de faire fonds sur une « volonté bonne » et sur un Prince en partie désintéressé. Plus fondamentalement, ils questionnent les impensés centraux de la philosophie, dont les deux siècles ultérieurs tenteront de déterminer les contours. Sans induire d'ores et déjà une réponse, constatons seulement que le 19e siècle devait s'achever sur les réflexions issues de la guerre de Sécession aux États-Unis (voir les travaux de Louis Menand sur la crise intellectuelle qui en est résultée), et sur la fondation du Comité international de la Croix-Rouge qui constate que le secours aux blessés requiert une action immédiate et neutre, exigeant l'accès aux victimes et qu'ainsi, les conditions contemporaines pour penser la paix à partir des droits de l'Homme se sont fondées davantage sur les critères minimaux de ce qu'est une personne humaine (dans sa dignité et sa liberté) que sur des règles de droit inter-étatique. La méditation des guerres du 20e siècle a confirmé ce fait, diamétralement opposé aux réflexions de Kant, quant bien même on voudrait faire honneur au philosophe d'avoir réfléchi aux cadres notionnels qui pouvaient permettre d'encadrer la guerre et de favoriser la paix.

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • Monsieur,

    Merci pour votre article. Il est bon et encore actuel surtout pour un Kant qui dans le domaine de la paix et du droit, est considéré comme un "utopiste", au moins pour ceux qui confondent "idéalisme et utopisme".
    Je suis finaliste de deuxième cycle en Philosophie aux facultés Catholiques de Kinshasa/RDC. Je travaille sur Kant et mon mémoire s’intitule comme suit : "Le droit chez Kant et la quâte africaine de la paix". Je voudrais juste montrer en quoi le droit chez Kant est la condition sine qua non pour ce continent en proie de diverses pandémies : guerres, conflits etc. Pouvez-vous m’apportez des éléments de pus sur le sujet ?
    Je vous remercie d’avance.

    Répondre à ce message

  • La paix perpétuelle

    1er août 2006 19:38, par Andi Nisin d’Orval

    Monsieur,
    je rédige actuellement ma thèse de philosophie, sur "Kant et le génocide du Rwanda : la question de la morale, la question de la paix perpétuelle". Vous proposez là une synthèse très clair de la paix perpétuelle, dont il est dommage qu’elle n’éfleure aucunement les actions des gourvernants surtout en Afrique. Néanmoins, on peut penser que le projet de paix perpétuelle n’a pas livré toute sa vérité et que c’est devant des évènements comme le génocide, que la question trouve un nouveau sens. L’idéalisme kantien permet ainsi de resaisir le coeur de la problématique concernant la paix.

    Répondre à ce message



|
# robots.txt # @url: http://sens-public.org # @generator: SPIP 2.1.26 [21262] # @template: squelettes-dist/robots.txt.html User-agent: * Disallow: /local/ Disallow: /ecrire/ Disallow: /extensions/ Disallow: /lib/ Disallow: /plugins/ Disallow: /prive/ Disallow: /squelettes-dist/ Disallow: /squelettes/ Sitemap: http://sens-public.org/sitemap.xml %PDF-1.4 %äüöß 2 0 obj <> stream xZKG s`%ճahؙ݅fX؁K~$KՏY/0;S]>}zTMf2SrpN4ѿ>\_)D8 L@߾|X/cq&.Ť%Hg'&,@/ϯWʀ!n ! _rO .G1ysYOxeH т M m5+N` o񖡴iUƒX6K1˶jn4)달x.OK4'Ȇy@#i?{+P#E~[NNVS z9Q/o8y3JFxQF \jCs/׿W04*H_H }?zX?f%&u2coD%KYɾ Xx*hlĶyL!۾ *b;r:ԟ\8YE;Aȡ_0~v)2TLnHLDl$J-mTH Ld u /dX14' ˫Sf wz%k)6RJY$}sF3=p =Ѹ@214r&t EV2;;Ԯ$QRl4NN*௞5 hxBI}v 7o l)6\" 8w@P@3}זΗ}Z#w"Go-cT mMۮF5yl%A8FDK*X" r2%S7 @ :=5dwW3UQdUBc H.fX1K4e`ej͌ 8{4KpcI]o\ 8i9MRW@#زN.0ak\;\ǹzWI@ 2bЙLB*u Udw {6pGbKP6bAt51҄jSI4Њ=(w#tE$&VYJh⎍P v%Oܻu, :ೊX~)YЂ/s)NQTxSks)XFJPښ>9Rш:FV>bư[Nm$+sarj.p/`Z`ubhFu |,5LͭGCWY+\i2͕JSskWH|~+S:'7${3_g=MAeV7lzp㽫ʡ~N-vL)_w!*o0w?`VJK5;u ɑD;nӛ{(>.c.-sl1Ytn 7Է'ߺ[;H. r[o-V\O7qz52B1.sӳ.i0;v;2wc(; YVSnT#ZͭylAu1ׂ56uV oM|Cϔ{@kۂBD>#' YXe^;Wo7+Td{c=gի'Ue;ޓi5 Eݠ65&FNJJO |U/互yIw]>fq+E 2v877WE~9@+/?'o|O>N&Dvo㳼 3MAׇ?u?Gt@>NH endstream endobj 3 0 obj 2237 endobj 4 0 obj <> stream xOgGVJa0NCvAWA34 '<\$ L6 .xd`$@VV@@C O4L "0E.wSNsZt~nT B!B!B!B!B!$/ŧ??:O?~xs/[@m9ћҋƟn/]"l{_|Iɑ&vqN֯K0u I9ZL'gA/wjւ-BȘ~4jnh` sg)Z!Ug5W!MYE~ SjHuBqV> ў'g n]mz@r"0-+++ LAv NP3HUN!]a)z/.sb%d0MqAWR3oXor&S!5cVT 9JU|5>ۧӉ'4 9JuC !UT|@BΓTGD,Bv:>9XBT+BHQR%S !!0'Qn|tw-yOxCIJV[ol](53W+2g˵.!z '`.Iƭ;g[k@??PK wǐP{٦XQ6Bt:9w?޺PhjCĺx0fyНlgYCWFUx#zPa^x?^Aa <Qյ-IW"1TMPoȳq)՗_9͇A7,kF+ҽ ժIVj) RP?j,IB5&U]?9DB=@{}Բި}'}^J{OӮB/2!>M+5Pվ:lAR*UȰ3N0}JCt\9VT?ha5'XVh/JSF[E!OE{:i[&7uJ*̓ XGFXS*Ce:jU7` ыWrU[y J$)A49SC@|D+ieJS-_ɮ>/#hz^ILÇ/շ KwɈfTMkenpj+$r2gtpBX0ɯ:e*_&| TBWDN R sR=>4Tв~iZA6KAJM +(%ui? C[¸3pnpZ 9ӆ^wdTx廠 o[Vz1EIݦewhWʩAC 'wbu[!Jم|"iw?G?[XcQ)]6v]sE%VA(FR>Z9 TUlRB˖f7ڛ` O-%x0Ь7n/ UG@1Elg9檛jsVji PT4 X-aElM+R"Ňuܝ7ik:s 2QtL9QbؗWnb~Q c:&6KPc+rAtC||= y!!9N/TEhIzTX^97x` w%j1Js'}bpsJsor&U9IBoԉ캎MTҡrQcUHLu>Iy r)C*>װ !DpJvu~qsl:nx^B9UR(^K1l&hiZ38wC!IW+T9B^ęKGUAQڸSw*a4Aj%hxm| M?^s/^g*)];@7z\o J:4lfՆlɥ3 ̺r)Iyy!½*G8ZCM.JU."OdKN02~9 }0n|tÍV=x4˩BrYيRe{m0 ߓRmokԃRUD5SS&|Ko>mP{ >ߙ8_Ÿ^A ߄hH dAaTV :[gmR8=tKM˹"T%IA8 oN8VRcEJ`4nT(:$PplE2'}N`W9Q+])C2uc*z~"<*o4/{6Nq`и/>@'+URC2織-E9OFRm庴|2몚ѡR]8]G;[TNCꪹ}*UwQroVp *]9߲JuѱXu lWI%xO&'T^B8>pQ=$RU(':Lo$F!ޙ2rβgTeh+p15_ DϷcp7ҕC q~~s|͵kJ<%Gћo}}ԕ+WB/_ YU髜 P P~O}q 8hԄ7T<@߷h8=X36NMӹFuT&eS5Z)z㍏6\L=/6OM|zz&S͕}<#kKz(H)p%?ٮR +0lxqzhy$ ǫ+8B/_o}t+) jjLejdE ԾWtjxmTR ̈́/rxx;Tc*7G4䃥}87z6KR^꥗N0wC%Ra Mt=sԪvhD͛7~b>yȣWGF~)J$3<_B\pGH!7M*ioA.liSzB2̥_tI3]?p9rnPɟ4]aAx\VQ6r'+W󽿤gi[īJf[L+ZE! P? 5fe)ͪRsrrr4q*_ٮ^QU!չFhO+͕>T>#m-Ju6d[z bRo={G@nJʙĈƟzJ%/,s٪y$6h)?:gP4d*˚#fY9v2Iݮ%S*+l<_$RZⱫ+r)ܗ;jztíJ|JʔX5#^=*lLu[,4R&e:z0h*cSFV7єP'DR)joHE\7~w%Ԙ9Wz?Ka?-uH8SkM% z`SXJR)CJ4~aތ7ZFxM?y$٭Raxd' ޒ\*Y~p Lz]jH6zעFA&;T\X a^-Tx_!QE<`/>a Nsz4Q|xqtM } :8zaĿE/\J(IiQ*ɱNJIO k|J`dk?u<$ޤ4QvnY?a8ђRC(Db[lYE!1G+jkw~)CMxj1Bt+Mq)'k6٤DiB5V,UBOQ++U֬)h,thB.h?=Xz1BՕ7\0sNCUE~5J(&e%<@ 7JЦTkrRj[}yj23/a#ϴ^ S9gRt|4g~_ԛ}Jvj`z)U~2!!C#]W)*Y~ˆAX2k(vMC@9j Z&xw} gY\4hve L)=/ Iamo޺) [5KHRGjb5:TdxZ&J&߲zz?~>yVp ܚOlʐ'*`i-'c` (C3ӱKC?q7nK]6(ֈ@RM["?vq!ϤIċFš7Еөu6,Į't-X7|R(T**5.J5AwIYeTloJ 9ѝ gT)j4t0JYxoJ%TĽ>.tT.TrjRVeޔJfQv )UԵlTk~/-9|:P|ِRE3R-ؖRE٤R-C֩TD*fڕRuR-;9jRm+JAs~cRy AeIeRz*]S(U҆BP|%~Tr 5j*U(zBTRe:nWIm-Ju||͡7_$T*_Tzݕ7&DEK917ljT*_6TYCψS)UVTlH^KKea1l_\6Tʳ5g]!Ig P|qOy) S²x{a Tޔ*9| cJ{}:#:-J)@-d/IvT C&]`Q|T6Ke;H́*I (xFwj:T*j~V T*_*+fM|`P W*W &og3{&5nJ  F> stream x\j,+z劜 DAkZx@ξ ~s)z6Z]U9D81gߗ%9xN_.zڞ{?S2͟x1{~'6|oݞ/Ku/g )z'\vcnlLQ/`|o퇁pռliso巷9L|=/Qbyay:M<ǧ_[ _X?ۥ2}VB:xOV9ثL=܎Pq6nOَ?@f|=3E@= YO:u>(l(g%~XٵN|Q˺mЮ<^^#?6TRO>Mu^ďᎏk,4زkʮ{tupuIEW׷U_|O :ujRz:e |\)oa^(Wm[e۵U u:p(# g\ʷ I4(W#LU[ uo89t  e!žaa !#FPά"gUjQnVn|3PP2BU}kʣbq!(PVZS ܄H/NV{E>bZ]O [$&%Fɲ^bYMT&p6mpzܦsқi&<Ėg.&x w>|'b>3zaňw֐yGX> Oh++F;e/%.p2&3Q (;Fjq2p"JEf#inOxN7vb-q],aBD:Ͷn/\&ay坄Ѝ`{!yŌhsqg eL|aUo&V!*>=VTQz1X7 m}m 2`齀.QÐ R%Y$b0J;aREjBpڦzdmjЁ6a恆ܣX+d.\ T[kWk]|*)G 9 _|Ew&gI@6},,Y_JU?-6ҕw+fdjůu)HZ,.Y5d!#]Q׉HEEwd!LjL]B-'zcE0NzF'n(eJTRQm՛ԽEm@ok 'r?‹>p)y3ֲa-4p[0- 5 +TB3Q,E}XpU4 X :7oܷ+&,tbPR4:@R:5ʐ܇݄Gsۜ/yL9@I-g:L+_U͐=vGQ2D]v*@j(ZKyVS謓 lT\vqbԖhEVY| oુ{s+<e5>Ze3`^5 jF RcݵMHϩ}WyN !)XQSC,7VD"_nGHł_xBEӺtyRU(s;8%$:jkJObUil.8eRg(-07\" fH>Bk Ӻ'.Eas( o)嶇pL5TU+M*>ۻ1taK  t،Y>'ڎY9DR)zpoyo'Y j֥-~ &K!1sB|b6vEPLTpqCWcKYӷ>ӛ>0p@c5{= <* $[ #~NZ;{x *l qw[#MuS|T/8 [g? N@EpHx8!!1^]TՕu9UёНF#UV3eӧP&ʣ'iI#Csm|\agv) u}ꄆz) VWDh QC$Tr$pjzd;=2nnU{׷zW@Ԩw k*mvst=%&u}~g)d?.Qe49"=Ngy>Wܼ;y>okt7 4fZZ W@/ڈzZnفn#<>xDgG^8wM-Q񳖧S7wհo[3<{or\t=*ףԔYgP bSRv/* #&>o] "] ]La_I 5B ӱCJEudyOLpc,L*+|Vms8f~|H9yfkq!d I}2+Y_;x YhUti)U>V4 /GmL;Le+;qwP:L1O3}e95eś +.)785cY Q!k0K'tl IR]>t{lq;rz8LDU8@ +G#`EPOK pWXLg 3M/i ; .:aX}ܓ<4?״18ڼ-zv+Œ*]-^41jKE4f+'E~6l?S~dl$èw mϖҕbZjJgقUe[UA";R-b%M(9؉(8~ZmL)u c/#oD9@jqʋ#L P" wm/%py(@xSRV4ѯ{ endstream endobj 8 0 obj 4489 endobj 10 0 obj <> stream x\K%=ׯ # ]C,LCC7Lom#nh nE8lY/˖#ڗݛ?._|Ic^~f?v_W?f7wߍy˿-?bMz{_I_&Ƥp6m_#^&ܭ~Ҹ2ϻo?7G0)qw^&Xg.̇8=L^y2ÿ+&mmvLԘҞ2St_zEe-_DqM[mO?u-ۄ7sP#=,/G^EqVp(ڎ&lhWbocV{)OBo-vW-$"3oEL~{vޘ?6[=˺jn"uFEN?^ӸCgğ/eGj'AnоcwE6bLb>ylw>7gVynꞁGM4' C%j<@JmN,Xv$f犼ey7ևWdI܆d*Q[Ѵl:oL߶. =ߋ oQ3=/{8ٯ,n,I(ئP2rְ$!LMbZ{صO 0*2쯺(VTW 5 YL-݊b ,_W]%&2tَn43]ZQeiCB";YQ8}n5ůJDV%xSIhS)sJɏ0c̬sڽ{] wl=2U-i:Q7YuVBm5Y'Hc0mC 6PmLvXڪ @BҨsE4>[-(V)~'t7-}'vu !=x (E*5 (LVeC&dϑWXMC l0G40@@YF嫢ҎUc*txc MdR5dT4C<_Lh[5=XHQ'\1L}-D;w*"2Z :y%#ACvv<+k>jjTe(&lU<%Y/=,^[e~[cw%{e%l"e$e@FAcLjX'GkfIM}Uf&{f!MeSE h[gȾ@8}*DU%@ސ%`̧kfi.jcO\ ԛ|e] n0S!MJʎR}uyBO웳S zzbr>?d̲ 1 ao( \h{ "7!Ob߲7m @Ҋ!}@/5L22^!K'HG.gS}_֚S#4 Vþ8K?VX]aȎ萰.ui0589q[HK6r,l5`KwEpiA'-_*Z02M|-g6s#;T<3L![aA9ו@cqEsoB^`(h`T A r3 46t!UK[P}:m`FsZG=dZ2(RSg|@ ´/^Pk.~gsȔ.xM) 0}uA"څq B;7ҕ3\)܅-#ѸњgZCh$3 Пlzmv<;r2qf8Vߝsl{YH>BXY}Q>D@50#U(ZP!:k*N\:4g:mCa ]88Si,7>tde1ؿs'QvȷPK vi>wGHdB/s}2l24[61ENA#7Y9֞5 V'Vp*\jd!yf/jE/%M-3? [F3gh &i|Uh{Yl_wi 'tx&[TŚOT&8jvnV:eP?@ 5$ՄI26]Jk(j]A]JͨqN `&$8Zwq ޕD 䱻98]"[_-A|H ̂V6 ]Ê?( wtsjF5"1Z2#Ԡ8y{6_:njxuNJ h7mtvX(:^1d.Fl]N2eTej|TRkȆ8q` xw](`CS׷s+aUflgPa(t}=Wlu9ضsªdD .DjNz7F߃ACsm"?vqU%giDCڻ0zGۉ@lJ#5 b of]C4_z\Y'@wQ#J YWTk<л|P Z%5"x 4}BgQJz@-N ##Sb, f4J0ejD4H `>hL)j6s!ùաOă,CeJ4S栕&ҙv8#1ّ91 hd`$DW9)s8%B1 Q$QĐF'0:Y 4ҀHx^MB +.:s<@#{B#!k&$]W;O0.eÑsNo|ay'H|h䅬!>he),aoJO5 A su$]^b\/X^Lh%/5_YDrW\7VV'4}4֧?pZ7YGT>I认4'窺CxF,Z #XXqC Ua XC— [ǂ5:sMV`f:8~yd]GBR=t$y:aN-N1tY1%t>( CaSט"a)XyH~Y~:5׽$lB9ؕP:,ɕ".s+]PJ`u9-tӣ="J`]vPli>@6m(B-fcY@#E垔ڬQڮ,Z]:>ݴNxqwX`G\A[%"C CnzLhg5w|5|W/3r9qy㻩OJtaIo&g%lVӑl~WK-uW?+ʎ˰ޅbHSWq>-y$V G9R۶Ve}/ɞk8YYYC d%0GqϣQyߧHWx{u2m,Syz/D"wcS"ˋ9kzn$|'N endstream endobj 11 0 obj 5305 endobj 13 0 obj <> stream x\Kk-r_q`9]z7,l{م 2M @$?JVnmwRRmo[ݼ%o_.ۿ9?7v_"f6{}s=??-=ȹpaJ m}g~r˜w7aa}>n TM˯ ;|lboY PGi 47* 67~3/=y@ԯ̖*p-WP: J[jSCH/LeZv;:YKW"RX̳t~WT?(CwRyogOۻP,*Mt3J1?W6ք>NwT"cu[`\@R$稄 ښ DBE{E~&k h2B\B}_'Ҡ|8F]mS_̬ʰaG-G ոi|+m>n*JEH,ulFcA`&* 6~#1>踆z!ׄH龠 8ڸ* XX^cm#9?" @ђ /1M&d xRha :.[;h)Mc 'B>DT#0#ۀ n$Uq#>'؁~kA[Vw־ jT5z;V;ޓȈ{5<=lal85ݦB+HqQۑy. re}{2c[~(4DLKu ~H*Dܺ۲2%Chܖ y,CEIJyv`A-#eI}Ct6bet]{ b0Q"L2&"j/Ϡt@R(nV뼅zԇbڐqb"BtTJJ_XDY;?O%3}~{4TFuN rNS?$hW?͚Ŕ2Y/D"6,l]Fg?&fs m׋SWL1!Xazz;^n:ac/wA'blKc9CAw,O?ZܪmhTAMv𜂺0EOE󐵌BIiItbeM\uvOWYY4/dnua78W~*~ Q h`VE]li/#I1iyV7N괶鹸zs 3)"P7ӆ24q7? :EV.]1@{ 5⎲*'")virN|MǠup -֥mfohV_a0q(H14t5Z4tӶ"3<f*o;_3-v0KMo(ܦ6 F?58=)Nm\L[xhq:̉3+@)-fa H0x~oxz40avG h5[xBhe Afoةd^'ԕ,A+NN Y|ܧte^م`>J~U0 17䖓pEِgB'JS hښFGvN̗NEJG)} +sjk쓒)K0ľ->& %XqQ_:JPlS$7VE9i"`*qWl M+NL< ? sNv^p _fّEj:6KguA`.xJ%'/([^ &S=pi9MUd-Lk]lu?[I iMgÏjAWpj{FKg 'w`v닓݆dFʙ h9^5 =\# .DBnt"Qz#uX,p縯m?FJD˙Ȉ^+Hj5ߏzXZ!H9# 0PNz$&|XD7.ΊoNBv:u5l^)S**e~;&_ )쌦OР1o{EvOx)`҆~CUh76V Lf3!|0d_FsHY(<@u*Ս] 3y|;*F]_zM|A``JrG5& Lf5sX൱#-*yV3f!4e! J\CnBșݎEW +o1NEP ,IJQWuj0&_Eă% fylʌ8 qV<[UGGzw)xcmO"ϒOO*rY tO(-200NNʺo5<CƗ 韞f~~/#^!8$,| T2CC0x䮌^ P:N}|\TM=q$>Mb?I=FFr]ne軩N%$l<8%8VhEq8d D#i*Zq"-C eka_΂IX=#D|3ALŤd'{WoU^C:! j[:~M}͏ ݽ@_aNtmPӾNTj`D[mse`\H*P~G84-%oӫ XuWACT!Y!F FTMXb\hF*dsI`!lG Hsp,gB,a߈^0-$6VP@\ܭXv! 0pı* |Np{m ŀzT$B62!hdF*´څKCOjimj[dI% B)d<.ibYK"2гYDشOJ 1cSq_ -LZ9sF[9w\Hp0<4璋r\y' f4PVeJVR`TfMgE!Vߩʨ2/yX^.!^=׀8 \*K,%lY m6o|4mhM+Xsa L[W΁Zo7gV%%:7ήw>eLM jh*? !wm99E?mP0/ךiojJ endstream endobj 14 0 obj 5304 endobj 16 0 obj <> stream x\Ik%=w:pTR`w}АKv @M~4s^B*IGgռy9^W«}I޼ۏnǏ??/1Ͽob˟;oyՈ{-n[;/i9O-VӜ<:nzmH׽z;G~˄W?aϻo@&?ֿxY|i\Y?7W01swl*tw؂A^&yG&ydvFsӖ]\.| .kXSiqn@4|ܽ!|l.BMx3WLW,;_m&nDqV`cx kx1G֟{wEX>t{/?Hg!س6>!E9h௻3EU  y-=sXl=Û78c-6x :q:bɬ 5{fnجjfDcHt+33!:y &P o6u;h -̐g0gsW(וv1t!ayq!$-0O m.nbbCaYdgL`YX~V܍4w ?fω۞gs`n%Qڲ蕁`ECGq+4wǣaMqۈ2b1ȍME\UvLT +`1Uc^ jiոRݷLՖ ]h,CM$hCa3%Fcxk:fڳQc H 㯈˺S y^N^A%܆WٌL|"zRrX:Y+CDxdb_2ɢ0 ` BcnY3{jG1]n-!ךQ5x)$P.1dde\.bE73ƭj1M_*-#d]VlC8+ ~0Mxtd5I:lEay?NL+?)H+~Eqdm9.|DUeoGFxsQH`+Equ@ CWXIy_1ɞ.׸ ̞49^2dY~Z#tXz6.ͭF}7߼0b6OG-Uc'pΦLQtSn >z^ӟ"#9d҅^tsgp1SؔJd'I* P9fYtRm,άyFU1 Yã*`6`a5 Dm`ZjtÂt*+Y}@mmvxuwiAW]'Jj>yNOdt2n "J I[*a9G}JJOIeIC ,1ZjU[`BnJj6qn88%f`beOPj121ߜK}mw2jл(^xu;8R Kb%M9_ TrgeCEnpgzcaStFY0{XP ܍HcA+2 P_J)zxT0uϪ/~[ UJį&sN!;d@dMP*5Q-F{}PۅJy;׶eImWߖeI3P傷)ڀ.]Gt t֊;8CAYt}ѥݖ7InǼ:3N=\!RAVvnQXsvNU<76nEԺ tb:ە*S'AE6~tf7pgLhaE)Fzȯ)R[6CW=8Y^=qeqvUL;yKr|*T[ۭS9P=G1ME>XMO3~zRA H:+1;ćw=#^*p=к:tr]'S9T#y0$԰>-p+)5.ιbi+V]Q?a^8f8QDR XJp"i0wP+-4{3|~zZ> e{z-@#n~y^>D7Yllgۤ)/}I^$ϵڱHk ^w=gw[^Y5.ieP.ͨwfl% 9[&f@k̻ 9⎍\Ù%a%acr k8"s ˚u=T.nA^d*+t~wݠS9O% ˪CHXWX̝V\6q5Y0m=‡W7 nuI@ܓR A-4.\uTI鲤0D9WA$mn!L ViG)!㐹}b4,g\YyO+rWvES?A } {0`Tȇ~{XbsʕE1^} >~Ф|*U׻ (N&MQe@ȯ9ǃ>}c&J? ىj*m6^uKΠAeAx(|Ɖ i@6UbٿZZg̉3_,P+RsƲD1; a>晉8n/eliBB4kWc,ڤztk yhQr{n>AUpߴEWwqh.hkԡ˖)YψX֐ܦԀ]:gsAIm} K껔$^_hSQ~y mȖ֝[Pپ{]A.! 0Ό[澴]ˇTz#~vr_n܎Տ{Jήk W+> stream x\IuUYP"@C! H &?(v=k>w:۳yeoo=Wo?xRr}{2_6sϟ?8>\WHϮ4f7w<c^e _~aO-F.ģN s~O&_ףx+eBݘg?Læx>!۟_l:V~i\f/i_TÇ*a¼[w{awSy^Gm>F\y).ԅs8MUڳy[r?Yl_}}Wo`n;]T3!'{cVɥˡ8`vz“zlp :,3巯0uGH}15}AVGkL׏?^/rY)-㋵l^Q:8Xi[SkCQ>Uۿ1L>|d[=?P ZF嵿kIG^ǖ b]hRJ'GLp\vh}GUF´-1xb-fܜא{kޏA#ۘ2ZXVm+ƧcoTdj44_z8.T%3Nf-zA\G텿.Pc_cHsTg1Ⱐo z_i!VǪ }'+C#O;GiKF5ǰ_Kpg}psQvں e7 y݈ eaTdjӜ[{vD85^> _7$ )DwG,=O &)-h %zW" ?!4:sLZ fDU;)NdU!Dlc4X2;֋jցh+`Ȍ>0m*Fxa $Į<:DLnk&Jmd0ȽpYvTwzj`:\S6ipMՃ'ڄ'VDNe'vaȨ;[,*줢mmPĜ8jtZK D($lևQт+8O Ϣ+@'b=yg9\%nsuV+{܂g&Dt~EdžɳH~-t Fpm-&>~>c}B;18{S³}`kNi4P4Ӏ}L~zvʣ dDU0ϙH1'9QaDu{M5!=/ &_-nwwc4ާuWwZe@^Ӭ9(& 4ʎt>O@co`f1vsF8+C$aA&}V1h0$qCS@BUOJf v)L{1& gb"89'qb7!<]-<@sB4739lq@ܪ@+Ju N(!""î4&[J&Ìmﬥ79ک-z;lR ݙ+hZҐ@&= U.z*Q3BS.U޵@.5 ϛkdMۘ_S 5XEOl̷-h"' }*AMO>T;\c I*]D42ǟV-y7IQ#*Ii"bEH-RʯA(::c8 *K' B!~i|)\6IUiwJpf|m |tEtZShq%<5,Fx2χ10rk'W0b"CV hga#(1=ě^gBv`-Jx- 8. >ρLC[w-:btRUM[A솪I"֝=1fb8Gc9p9ȉzx(as{cnh#gWONAؒy-5+5Aps f0ݡϙ9PR2Z0x $oc1KӐbZUm;TC\H,Kr:-_ד깅[\Wl60"|DEA7Ldސjn1E ȼj0~2O*U8-$KCDyz) dVH!uP-chNxe{q42ZE玷l ;nG1D\8 Zi &}b^Ъ/pq,)k9;ȺjjC6~+NfT٭=+o鲋k} #EWulq(_Hp qLbn jmΐz/Eȡ}uPSn}/2[d~AwW驆MZXb>Oo^P'Nq-RrSC͟zoWyjwVZi9'^>ҟ(ZP [a|SH[CjȽZU^ cR 2eRf߃'[;:0E d%U_hhq^ %^*\'>$]\^G^^*_W}(eL- <(y@*o>BU,#/+qTq h74y~psN=z*Uˢ.j gɿ *I9m:л@Fb[{[sL8^U d%Hvd*[OKV .JC" !XoQo( " cr/;q~MdkDJMn8Tj R^.[nnI@ic^vELr W^v+ z&2A'ܾ<2n>Q&LJhv&Ν_gA/."ݗJ7_d* kN y~4˔r]M=W&hDYX+sQ"Í~^2qpnz^ OEy nAՅnº@5jUs/z#L;1-\^j(m=\Bn2,rqeYw n+i*o`wSQ@'bs+^cs 6Ck G_~S>Eg9|JN{/7|r},*ھXS_ zθT~_:}]%KOvN [+PASWukH5eN(49h[ۊn͊i%q~`0+}viKkΌoE݆s>Z:6sݝ_Y뻸0uȝa9vpڠ#|k& endstream endobj 20 0 obj 5244 endobj 22 0 obj <> stream x]KϯuXK64Ev,Bvy@ M~Slw 3֫TS%<%Z>m/]X_~o/zdM8Rxp۞ l,G-=9ˬ0qݟ}7 _V~f=xX|i\w͞fS^s__XVALAv?[Mq|te&M5/ԘÄa6Ҟ%o˭y+Y'QvxCwٻho׏B޺%) 3d꼝 yAN>r{ӔuZNTcV;>!H &vZ(|XiE^Tqe;md~ȍ+r>i2v.^aAvQ_7(w|OcЧl2.J*mSqCL + qOBJz"aF_ֹٍ!?fa.s!|/ڞK[RTm΋%?gV~|HIMiH#s4x5 ',p"7~- !nd!RspjFesQDӌ.2hI/MaS4 fC&n.CF.b\ш̐k+gU [jM!s`'4qtEe8DGl]3UwlDž.a /,ʝ:-PP7eD}ᄾ7jSɝbe܋2'H 49n&{򲺳i\ӆv킞L[uoQQ!a#8]sAO!khC|CԬ Wc1G_:Pk[Q}<" lГELKÚ}2-Zc%8:3^e@yz(cүwliKJ0Pn'S(j/pX\o6W%\'xT2r ~&Hrۙ՗Tf1nIMbJV]ϧP#B+ce4u(09nMY ,hsAv1qȂ`_`'h!웖5n~8 ;-<=({<ؒOxhX^Ȏmk6{PJ*DMQw]`Z ,knʴQ^ang_oR Vg=roI?ȆO Q׌Y~`R? ^i_-9TOADJ2e -:yV`r͓Ȭ׫4\JxBk/:DS˃U*_Y~K!M2y:ϒyƌu>x(UuFxݗJș8p-:(tc7qЃd,M2 "<)!RMꭘ=ml9p[mkXJf7,a( 4בj,~<β,:yy-q P$2BKQS1F0P2J?Gb !^{sA/ͫq0s+%jYbcp~YVtxٍQ4̗i|b9Pӷf EOJ%kփV yザ9'aBdJ9])]mhb&ոL6n(/&괃ĈI(u77:!.g~0ݠٰ&pmA"տL;I#B*̙ V޽1;sCơʌxYP Ni>R .8*)Qk`YĄ\rbXw|X0ijJ }~5$?q?<_bBz~ *B>}o,56!,?35x݄Q^U)e2}DObʇ*26]>.by2g s;\UpCz[V>+'IŪYA#YEC}Qxm:\ 7BbKb)lA}΀#۰4u<4[V" yD̞`:)Ymp-,2VENJP@y87sm`zAXPvU#mw{B\l~pײYד,ōiKA\7&#.N<b^X ϭAU13BT𝭨oxkHx3% j6v drS ci(M(ӝ]sOQ \|N1{ȴZ1Rp3i؋E9zUTM=my8Y2Zof'>f?7h>c>Di=vxEc%[Wc[\/7F+OUlA{4Im ĪcɮH%^-Ϯڥkg8,RNN7mŘ]ޓ]9$ר^IEpb.{|l|m$M̺: 9:D}br2?8yosU PߪBdh ]:61}b)ʢ6/'eB7Q{] ?d8EV-f]~ɿſ׺.!ow/#RN|H#WI;ERR5IEl/'RL7vFLϻ1%?u'voo ri> J Lhd%QȖ-'o.>aoMejŬh62#x : alN~!7mIg!gtrL_ ]ѮҰf3=#H7Qܥr(T%ۺFwxrwg](jta}zxzCw.Ȳ]m/XFϧFA*@bW]AuoQ.Zt>wV =Rf|G"EAk{A |U ?kU{}UCSyPv*.`t~fo(+8v31CSه9$\>b/<દ(z*EP/懪S6zNGs^nyR"X!#{;uh{- c>|ӂ`$x)0J/ɇYKC8?yJ.!Qgzs[K{s Gf98:p5.3=5:C L #Nu-_g_5DvvmkfxR K[)@3d2&;u3hSٟ-#Fܐ)ChI]ȓN$5?Tde~P)>落lXI'c|aiAYq !B %k7ނYQ=|PE(]B_K[l u-.cK;0*aJӠR {9 U|CW V*(Y Ѥ״ќXz`* NTrHFIBF.]0ftA3x.9겛tVU_8nbK/SM,czuA! endstream endobj 23 0 obj 5502 endobj 25 0 obj <> stream x\Ɋ%=vSpӡ)˅j]C?y/7~}K:IAfVOgVl~e{_HDZ^__^ϯ?b/9˟o}} u\#徥8u?j|ڱ㄀H8p}{{X.5tƁ?|o_[\.=|y҅6#RQ/\#/m}ᱟ½;8H":6h/WީthեPnmP~DWH5wb DWƼ7nGx!{}ە&f{ۺ饷uS04 mAApM/nFƽROo;?>* B̅N5<mjwv"׈Ç}Tڣ$>UĶ012 hҞT<]g{pNV԰21?ΰⶆǩ .f4̡ߝoᝯ!ܷmܪq^fj,W *Z{Zy])lNܾ);W3p <huڀݭ1`H @`.R#K&P=2֝;Ż$%RU΢)VojɶJ[ۤF@LKvݮ8Q: H5xON"y1]6-uÏ+R+✟WF{jZwc@CntJ&1Lo)%[!9<6)i93! IkfdL[rdt)Kx,ki`@e@jYRD>KO_j p %phgNlSܚfmx$伢EQԞd%pS^@&Gx [N@yCMDc5Iiw㡴ծUKo,pѱ,{~DqC%:Q2WPǴ|PN,IJCsrcO;ݕ˩N;(b양"yp$fy hpJal&ܕrPiXytEI[XlwWQ6^"A-r qz?c{;QL#>>T:y֖B&Y>r,V<xF#%jCl RX1pʙFz*'k gEucŹњ{{bC#nses]MD&( %R;_N"m_dJZl899 `[]YHl#ٵmFg9uЂvDm+HĝI:PjsJTZu΋XoFe"o*Ja=!\mt?a!;G2c}*7e!Ӷ2H'x]1Ľ8"ظm&<|uDk 4RtTt0žMAIyko6r7E)BG@+ 'Aco۴&}ސ p0HX8O_lY(}v#AOa'"BζO"\;'F9J%xn!TUE,$\2QaKmXMSB"G\at*`)1Ϭ[fc_ F\Ƀ q" Pp 8[nYZAt !܂ec%In4|S76ĩh˺I#h&2:j`+eCkE5N2o'Eu µ/5xL>Bڅ0PGRU92']a39ςmcGBl#Q+Z*WVocgzTlUc ,dیY"&d]ͶBKTzIV%8mX:GIXP`$JmbӰ`V*ͭK'RB&z摖:uG1[tdX߯!|ɤWdtˀ:a 1 #s2Q&۞ԁU4 RywZLu[NJ;'!hSIdQLܪmGGyx"qmf$Bw晞Aea`' qW~mpa(BUOff HpB.@uGo*M:8H[1Z [9^D M炩9Et@06d)`,JdRjÜp681=ʕ7b zՏ2R'FJ[Ub瑲g:L`KE@z8"a L )(%+PSrڃ@EmR_NCp)cS(Fq>#r9?,hRizEM⌤+<;Ve yY~E_rG8h=GUµOTO(kr/8@5$X1aH*,}] MoJJd*XBz5BTl mm 3,6o^ 0em,6q12 WЍ۹S#?NZo`L>:%w(T.VٺUgRrFr JhLvȶ2.gn\cCRʩ6Nᭈjs9JOz kW~va0\d2[ omUIFV i[1tX 2ʋ:8ƔbDHĉgۗoI+3cqbQQV^`%Wzxg6a.8Ԟ-n. Wi nܾY]mBH%ߤ]@}v2-T˞Ե>ol`UՔ>Gs:>[1Q..K'F49"[bSFY]]ziТ gΛۓ}CBع/yrWU5OJ%d.>AxHֱVLnЏ^c@: c/1g,ɚP鋬gBa'%_wXECT֣~'! 3 }`![}]`4q,jF=E]IW_K-z,QiV3{o'3~^s4o]yE  y)4VlmƬr92Yh=Y8@]rE)s"j't𜖥AhsN<4}q-wV/T$j c6P@u_-3ɰ L{ ,ɠqy Ɨ}X 9$IsP b/u8y#t+X !Ψo:7Jt,V1Ov)Q.cef~c1 '׏t¹41IQ*:kB:Т(Ȍ$ Trԃٛ1M^![Ṿ=ǜrw:d>֌U*\J oZBM﵈Io VizzxCE!LٚvgYDYSu"2fa[DySθjoo[q*J;ȭO,nG;KL{' t-{rV'Yzɹ#S0{RU} )S)id a, Eh{QB?&7AH[eij _7 |Ez`e*|k2/ j쨑(#"Hv4VcKK$SA)^{oUoPc8 eS㇕!jUĕx́G5s_;ª^n^ +ji sS-s^? Eʃ_DI^!7Ac$XLSVhA^tPбϔO ?ob<*GϲiePc$q'U&fީQ|.ɗTܥl uA?~`L1/1dJr򲋭pSိaŝS,U tgѵ6@t0 &a1*CJ~T|4AEW # o uoApdU9gRW&h#*$L:䫅5UgJA8ЋKa#'aNeGe,I]tNjBag]_Pj8& g>"޼i4 ~7qf6&dr~UW<0= 'G4?͓iUF>UY?1 4K[0^U Aq7V/*3k/W+@+(;lg@oW Ɲl?޿s70Π-'8()X9vHղ GˀO?1F endstream endobj 26 0 obj 5382 endobj 28 0 obj <> stream x\j%Sx8NR9`Ev,r@7yH>=N-T*嫒go~ڞ[:ҳ*=O{~bO9_~{ǏoOkZP|Żs/aO!,F:6,8!{돷/cr:@>l[\.}|~ m{JMr1&g۩.ܛ-8?\]yz;4&ҟ*ݗ )>Zl@p-[veoRI/t[ So/иvƃ| mkzr0zNoܾCcp+m[~j\G1㒹iSo}. Gϣv0}Ёp[}ط8fa;ӯCJV.],BؾYz9{m[/ޠ@.jlt҆8;~Txn}[^)07'mI~5tU#X 2ʏ#θբ",Y"vT!m+ {WFK_t-k% ay{ak|1 & _($ ĂSR ;yR0MU}ӿC{U6G*\VT&}0|x nW%f:ޕfJS{$s5H` KwQ?%B>43c7@ZF+N,}x9ЛHks8N gٍP]5r%M~X3xH$'AqJJfMv!@fn{\D+CD~!l] cʣ+Mag1Qv [&WVmMt3[Q$$X@=O7C^\EozV"&vJkFӴ'Gtʋ6lt|(/V1L +weeʣhiiiWq!]Ii`yS 3Hm~ȏ0ɗH83K OLӻZMdhYHZd4]Ɏ縟 %lFu!#ۅ L8 kb2LJ"CtYւGFMGeHtƗ͒}ajZ#V&K"vbwzAy)7ox7 <ܽGHvσ7Bw{{ 8W\u2? It %q+I^@PnON  ܛ![ Ʃr !ĬiKM׻+= tN2o?W7iWyӭ(ȋa]hHO@.pd:,!_ 'FcEH@ecdB8ScEhVQJu[W'2.7{.J% cg/M$ jϒ/ b(b=b*{0%t\r XuZ%ԟ59 +Ar*L([@CD)_/889q^4V?eɟ)p;ߤ_"oF!*7r"7cB4" VM@Uw@9<#`csY0 2pe2鴱¯0Ibvi+lvbLbAV_AKHe1:㄀(L僯|YDunW;= > Q{rUX`ɡƻEmeepjnQ_( *I *UzY jxuq}bHؚ 4T.걵2ͨ(; ldsZs)]PĺZ*V"lx9Fxu7PPYc<SX !>w,M!`30LHGVRMDo"I +9v!(vPhV,+faΘ+"KXM-Wdax*4t"XB) XZ9<w7Y=+^/Vqߞ%G"gF1zYKJ.OeTX1PiߩkfEq+QeΊ~.:vEm*?UFEgO1J3H%>DTjj>Xs 6!rҊb^9!*YAt!*D9_u {#ljp#|ozclk} s)UPN48(vkZ8PDa+2SY̺< ̂(Lە(wA~o/ 7|8c'qҡ\L%MNXW!8;S {J|X6< =(>ݫ*3! :5 CEOA&w R_% &J>sU5w48ݫUҙZj+ 6MeΘ~H$3@n2E MV#g4Žx1f&i; Gq+qLyv1P)wAӒmҴHa:p>1<$ǭ)'<Sp66 )p0aGN3'E1">9Y|wZ$6s>\21fmԭMK/Sf{RY}#c5>-:em&Ts@D2[scxA󹬍أy:>0˪IW~~~Sv;37۹ױX-Z:v~v1l=}v1vA})[xo JQd^NN6t@N4R>]C_*[R)v c2IȕI2éP'0BlwvhvqDjQ2u8dLPOV=mʲT=ZQIhԢNbQQz?m)- l8Vy?~ 8pfQ'?WsK[k˫626 ͕v)"6,f$I血]c"B+)Z -R$9󩆡ˣ#r^ "hm*_,sN6ov>kHgj%[[*I"L{,] fw|PJ#ijS'dl7Ac$ϱusYB]4|JW)r"|ħ:= 8~^+7}Xm8==OV1b~H-&k2{',M~ʢ TI)v`_vVPh^PnRltÒO0iiUQ#'t uU91\d0Evvל8ձ٧3e㔑.K8B' 0(fO5U (avcû }p=J2Rxo >8) ڙ Wo}8rS_ɡ3D!~sLskTߨۜ:H B8^SR]ɸV#{HY^uAsxf?EkrtKz9OWCPA}5:j94Y8i9*,ԧvOۊ*$NydbBX7SE:qaǥd)a:*1MH%i7^le㯬&lO~ ൿsX*]׍;2**|Qthvy s(IEK6tHͭ?]O /Aƭ5Y )]hDudV)6?u&1+Í3vΣ]rǣ 'QnP210"2񹞶5m'="_Z|rKWEth[WK>̻ELJZٓKFBESJ`>(TŜy20-8^i].3> stream x]Kk%;ׯzSo%bv nzf10?BLʇ2)ޒW?x9o %{_{׏?/)r{1_qՕW|;តv1ovr2[| }1sC@~iηY~|+LI|6<2.ͦ|,Դ&Ӈ7,1ÞyG}o-F{׸ys.ԉ4q"Y]|.kXKeq"+Oo`>*=\$%[R o愇bQqPt|~ʝY't=(MK\H.GJ.)\f|5;*7"Ze4W>H`YyP(IdaPAseUa2Lc)_iOaRăvl("cرmraa&&3nƍq=&ߗSGyȏ+Zk\Ba }!Qo8S霩348kyۘΙkKC]]@z;JO/vHv3\jMjԷ:W0&2)KX(eNG&U߈}nB c?:+ƸI)<< s1x 8&hELrwaCgE!ZȆ/J-p0}$LO *sn a +75>I:m$;|tf5ֿA)`=$Mf~Z Y* 3nKCU%Wnq-'s1ev1˙5#4jۀ7hTg|a%ޑ2nO-\q L6;igDK(/c ;\+g%߃˰; :7\8dB"^ŮSeKViz뚏1]nqF(%s~Uv:fD*v)99uz*7D*%-F +QJ>RHH#ء\ꄼ;Z3~mU1xBF|?;4yZڿX£u{{iK>Ob?kk?9}Xpq;&;dsdҙXGIcމ g< h(eE $Ep*=j$#n@I].gL͂ `A~#Ψ-PrJAgsN(Hd&r]4 & IA#)ĦYs ܼOkj\Lӓ(Ø\1龎qZ70ze~rG.:PuŐwtwC%a~$}((D&QŞ5>f.{UnѦg$3o %A܇ii𓘦B?9v/v/ %KUڃ[(J(OԓgϮ\rЖ1 |qux*Gуr,O]@~Xy~LILHɝop8\=PHtY<ȌPN᲌tODGȱce0fJ08,Ȱ\gPeD r1|q}ş9;3P/ǮFDQJtFpoG{.|))A`W@Zᆙ̥[s&ԢzO'agm-a,;}? } [Ja$+"LyyBWpnv.Mm` f0=mJ/jL35Tap kL$nr\je\Y3snej|V/8kSi'EdV (4D 62R@JɚZ\'RɢAFvopPMSתLES^""=Oi*UDzykzSzd'֮>G0,|մ:) } ::uLk=*P2ժeѕRE8\^flk#h"=xj+^oB (7$hFN)OGLfJF̂8wCzXˏdxd)1C./ ݉ȝ/xRp@DC.ڦ(@WвY3;fű/r5/'?ee,EÇC7 *υv]YSƶ,,s-}>W|}|c^B(C'vӬ"s&_!{j2]=K*b^VV vD5z-j@$nm \sk$N)ƶW-alۨI2Fh!yfx50K9-?J>VEJKOx$JE,z4XS]u!it 82Y_TYy[9<væF ޟҁ/h6+5kO|bC(@э2*#nb zsf͉NgXINa0 /թGRx̗8\Uc\Փ 2cnX;< i]0$eӚ. LK 1\ ?y~_㇕Hx˯'REd5<7;\R69Y' {jvmiM:Q 52W'w}G|ud+w7H+mX"& EpKJεXzNSgb/#LU\wh6N"*.O]VLn._EWTL⾑s>X1erua\5kԥNrcz[=,uXEoxQSYTCJ j;q2]wk"̧r,w{"uMXom5锦^w}*޽e}.욿#)Ǽ8 bvyNbGkzy{uikӱ*l'F"B%l6r|a1 ^ ? :n\7¶czA@zhjCh Lgm;c墙fDĘl7Q<<|e<%0_Hո=~c"#/! (10.eÀέ%o͆wϻk,ȮTz Ԉf.ݽe['?sq奱g8V;δ|Ydȝ.8ahtq(epGeYImLM/pVW ;z уW,8([5b+Sj\ssXwH2NeSAO'êvmaZ[s{=TD՘i Ȋ>%MZNwqnW-th>L؛t8CApwSX qe@Sh}׼υ♌4⌯Wb2iǘ7PK]0֮L\.A쬝^T !}oC_ex`nq{Η>B^˂Л) GzD{,]j"O45_xn 1)Љ$KmDY#K:~LǓLUzS6GmҡWI~|#?[xjV(SZTxApd Тv9oP՘7k*ʿϊ>WK?gv׾,i4m F5ՁuMh @ƶ+ş 272j-#+ _yu+ہm}7m /ÀŸ;Ieg| L<SLM//|]\Tj| endstream endobj 32 0 obj 5334 endobj 34 0 obj <> stream x]Kk,;ޟ_uC3N0]Á^\f0w3$GfVi.VeJe˿ݿ5˿K6o////q7ͯomsw{z?r<]̜ v<|1tm~?>'c/~u&M|۾7Aߍ{3~3KewG=SSwL* wSCAi쐷y^GyofwaJ%d͝VB&2MY9fStY^zGy/o$qw@QOٻhʮg#X([p:}k ;Ga -."R,eoϲ{C#.d6/rUF++vjԏ-2{dsǺDt޳2S,tDʟ{qFwO]~(ZVʋmuZU`2m)5ٞd3+)415ªxd6n.khfVHU>R󫰝Cxj]qϲv]:=\7'c -Ez`kۘ䋊ʚ Az{ATӵxW_I=CcUekAX5V|Kh_qI,譤VHEYgF$0exq)e#ϐnVT>%hr]6J3`abS1U6p @[~'H7Ծ0(ME76M&tZ$ aGԦ"vsByYnFK܊o,N5QsbR/(#I꾁kXBVY؇:h^3+s %Wqe+0D1!NP 5H_+u˫mhVFb7NȾS3=of,;ե!inZqNAxv2eUR"nWTXQ s=|?濹]7*L#uaMy32uJ c=ˊݡ9Ү&|̡$aJ,U|ܪlww )_KJC~j"Cr(lM!ZqC{HBp_~QUvI"uѰo Lri*5[h$0TSP^.!<[m%zW4^9)'A^N-MQ"6a7B̥# *z!]I\ jlrq;ܼ׹beGhDWa -0!_څ'R[xcOXdЂ\]+$T.1ԩ#3=h:{w.SƵlz rbhw|HkfJjؑSѿT~ǾTBqM0QAw(& ̱ yL@&Ϧ]sԚ[R]m IӉllUl$)iycY;8:SzFvO!"@ć}Ļ1Ԩ'a 0Zh- ^?a<5GRYL°( ĹQ1Z UJHq7aG*QOpE@UWԯZ^8dT6Aܒ)=Mvxhя5/.^8!B)8 ћUllO|c<%9,&,K Yͮ<^X&X0޶Q/ԎL]glk"]̊r+'Ԓޞf2LFfrS[E洄eM|e<-'RhU}wUR?k GTIH6S<*7#]0@ v.Vt&Ҙ?*,e*SC)%Q)ݘ89y⧥zx= W:B"Eh[*u5#&CJ&L$kVpuIn_GK5bu:\TT@gWd,DjJN=-JA _U Z_A%D^'SˑlEp-~֩}"^|$JWo)!A* x*`ާQMutJRU@@54.%YzQ|6ڃTpb3f˷c eɲ kHv5O*HuDۀ#ЛFLw)/袱zy62{LCeCe `%% .X]F r<6Eש$@J)[+Wbޠpi:߄+3C_¤NrKk|p.>rw,k,F #r(5F]Qe@uV<:"(_l0iZLYlIӫ]nxZLEBfcB"[Z,TU!]y.1O,%fNhOWı縮O/3tIg4^(> gUph {DQ:+}qo\(?iw9߭S[CWJH:C;9:z$a/zx63WҊS;c*\ /G)vĨ18чXԤ8͚.lJ '͐mMkCngxP@'eOY^〞"omqZN#/b` 2c -B%4kC5u.sjoO9# a`ٔ+W?h89R_I'uIOUBQ.uMqQ #LG|>JA\6@OXwuE`vS23l&.Ete@PqI}-Hp{^GE ΙGVEyږk}PC~4x(~C*ԊXz=ϓc{C)T_CWR}+?"&䏨NjAy μKϊX\W첗Ȥxķ޴'!''P0Nغox,码-N;-vlF3M|cmQӒO4 E3.T/ Lhf&|;3X[qK*bPH1cJ9 p=؞ȡ2Usk$"a$L9o͸*NQvLᤉ"ڄM.Kb"L\fIM*Wiay2xCxm VwAT3ݥBKn $_kn44"š+ӑH^\.L}ҝR-i\';SCz4.ÅM2ޞ R~: EG7."6_rqܶI٬VpX?tStz*Qg@ J% s睵UCˢ- &.WթrGVRga!(8pVP;PÂP ];lyh~F/̒ z5zqS/ɹN:N@}cͼ%j'&D) KzntzD!Oj.Չ>]_=hWKS֫ @&aPD*pZYp&>H7!U$.$O4uV[alĴrEtM4䂴#M#8ǸOqߥ;'n(BNUī$O/5ŒM㎉MsGsȹt'tF w$wDhy c3uc\.\^[^Z cjHڰ(53 >֖qL̆cEu8E&;>y٢s? 9,.xȈxSt:&! hIȗihrjGBH8p-Re7Jр'Iuݝ09~ex%W.AO$-tR7up 6Iyh=愴 h0uWA?^+7$ R',~w n{'*_}[9h -Ƃ)dlwƽ64,mc."*nVQjS?vJ5n6@kZi&f ~6FUm'iYDV@w<<ꪍ0cG_؎@)cjzaW\rGPߖSyk/ d^_?/\F> endstream endobj 35 0 obj 5475 endobj 37 0 obj <> stream x\K$ύϧB3 MBW7mm~ ez2#OoEnw?mp}Kۿ?]xworoƼf.ܱ]n͟Ƽ:y7yr^&}ycJcA@:=8}#X`9$Ȥkw74O͑)_=s6.i>y <^m>a}}s1tJg]s8iavE5/傿D>X\yT<? ^"np:|⬀X`?`CQFh fD@n&Ï(x_nowc/\8R>$ .dvpǞ,%V?''ClpB /Q ;x| @AD%FH}&G{YTD-W͗ F(%ۊ+P~GQ\epDûFT{ OaP ;ȣ(nWf]%lAHͤ8YouVY.mmnz-I>bIJKaC *UOW%p#D7TJZ6#Gn :3 OL%X&O֓gخc$4e*+U!<݅;<"<)ahr<*sPLԜh[3OBάxqkMLZa I5O!!/~S :{[C}ͩ޻]dXkDK|^ٳ^Gw?ef 0UjC₲E]ۘH,6i8Uߋu'2ZUܻTtoC.Pf2c~I@Y;G(!|4LiyN%>]*]i;^4G]pSoCgqz*D;DdU0NE$캚a'eL䥺 Td"VmQ^-2VgnKx2M,ዺYcHluv ^}t 3T1=B4jw\Is!g[lbȺm4˱Mh!x1tΌ 0EDJ}[8PO{ ' eTUFiun`71.1rtS n4JJd7/mιUKBlQi\cRDR U~UP],85'h+HZu -rП}X+MQЭ4MDI.hv^2\QpQj~~Fe SѨ $O\aXj"MKU&iȋ>+3 4M^q30ڴSj"'UjW1O(Nzx]Wi$*-K:f/qdzm7KnSSΩ8eQwMiD5kU7pb\"3Jkt/5VWDeĞS)r6ym~g"mwլkmt=Zuv,ۆTVd˰Oxv ފܔc~2"5DGh:0p#ِ8D d\S]v/;ܲ1YChC? uBRk*ju@_QO %-p=0Ʀ/mzU'}Y*lTnnTkl!Cjg&^lG(Op_/[\a~'P {Ix1%_XYJn<0@OJhTsVmH©Yߕ ̍î$Ce yGaѱv &j,ˋMnj]Uv- m^>\tNCi 3U"fqɔk-xBԃyXͨՐ-TRQA3K}(U>`BtHm撝p"I*B#㋎(ݜ?prؐZ[=t0mMvh /{Γ;֊{ʋJmzr%:Q8UQ39P6=*HCBQCM2@ eP g3?LH%{p=;6gq˵{+EPJΝ. t'|np=GXDS)PxQ ֎-TOHKvv ~瘙es&$ ZlEF'T&Ä-a~VXdY< -ZLҪ2\aȷіJe]cDZ/\F=zY- 2窒:cT%TI8uRPQZ(A%1PrV,*rW&4h&W';װM JWA b)͎JĞ:\FS;C(gg DFOwS]`aA,. R"o _-/Ԇ=uv@@{BjNPMNԤpSU3bj(hLnq;}TPw_H2KBG[CǦRb줰_2jDIvm0`FSWn0Ha',\BN%$4z?f/~+͸"@oѵvHpӍSQPz[6!q$%"1]7(t4ũLHv=[L{Q=tKz"/BEEu,ƻ/&7"ΊZ~9#uWu`m%_7?p;)H; ssռì34cfubQ1CWEia}N9#m=: `-1VRawUR[Q᪾x|aڸK;Vi|8a&֌/t;vIfV/OzYZ3nz=umX=^t ĸ s]g׳ox_@Ό>̗Xs-E|< ROfH'/=(kA\jpv8=%y0 {qB̚zKS=+nN>|/,>.x4B6ں,@M0I[$Y)GU{3a~G)?K9JuZ3sUM Vh˝/$Ղ4+KHم%t/0ryۿcCM*,# TvHj|za@G᳏Ӵ5j2~$^"چЌgmwDF n4Ą:3;y6߫3o* c(*==И}Cm]ٽiWt|IVj}>~Y >nq{Jֵ0nͯ!16G,7՟(KAL?a *- ' Wxб]hZdu~zJ͔K=ؽr":ӿ<՛aha[Kxp}yyaw`Bȭ©m5E@}r /=ԸgVs endstream endobj 38 0 obj 5229 endobj 40 0 obj <> stream x\I%9篈sËq8<̭!aܺg ]dis K2پI۫zl/[_v^?.~{Z?~^~ۦ_׷;mFW~f·{[m_9'`&+iG}=짣uSo\%wO޶Ԟʝھp>4T&-e/TӺ7 ]S8B+0X{>VЇdɨ;P>\ڨR:R2Kpg_ݜ"OQ~ZU m]Љ*Oү2G-̐ӆ{Q[ސ1ˌ PpL`QtC5/Tv~ Rf#ϒ⡷t#"~20GY ꑐwo>JӃHJd6G0 *>Uc?Q? m:pwyTZϤ3d+ D=Qܕ VX#|Fʊs >z; ګ)"Bef3 ioD64?ψ!޹*=Q#Èz+9?faMm_[(pL4L0 ۅّg'2-πn#tc Q~VH `-J_Yhg V=ɝ.;͘/s⑁|<ߧ|<ꄮX"CS; e>"otT$QMd-o#O9,U*zIHd瑑+NiP.,m@7~Um2m9"I?;k sޮq͑q =?V b"6fY] oF@ً!MXLT(v@zjqX &E=ˎ(gj3N3".;VgQ, IKkλH`-PH$6h'{W͞^Z(ԸeΎXӰ*L Op;8z*/&V|^EZ[v[7KMt̒_ W,L63('[e41FMaH)gIYG=B0CIEVv`oώ&rZ6E,*/z|N+k B)0\!v2w 7UD^|kKH $Wsjƃ:';-5.`ZXpi!: UKFyɳρسO6&艣A7e40F*E<# )? &aU3YC4{=HԐFc< f0%,B[ E>ϔ։Rgt\RW/"%5*5m Qpԏz@d2:dSRcKEUZ4ǡJSGґ_Vyw:NEIoE$*v '73(>Zʲ 5A·A)47 F,RA^o3L^\̌ ӵS@jK{rs\[3pC1E<9[wFw[I$EUeZsp֊RHo)l炰U#LXء 2?s4ypZ> i4UW[I.d$- IpĊhMӽI Yq`h;LR dZ(ozW8m$#Xnpnf<=}l+2sn[q~ EcI@MFd)yd\:RXh Be"J @V1\2&Ĵ( @]i?QCmJeZ ܢGTxo*-]Ѧȯٗ%qqܟ,fUǪ0.q Meͅ70Uo1Ɣ6\'<WMn W٬1Sc'30 S5I23,tr DYL'dh!hK)e$]18kVg?{KoM9s伛.(I 0 vyjpw$J4h-/Ȅ5~hEרDNJڲeMWV Y-U魤yV !^`bj2v5\wO^V'mAwg8, %S`Fd Cg̼6"jm9i$z%Pn-t]3Է;=7e2~S^{E:PE} 9sM+ 4}p\DlK+A*ˬ[ܡjxG:̡+@Q_+ J8m&E܊]yinfcNQ[QMiܞei+9E߲c^?@I8 Rao7w^S-595õ 9.iT;Mq/*)ť:2ڵ#+ņ>jyٜ_cq6ewyʁ4M=S}:Haty` :ϹB +)Q_HnTyؖJjq1m=6fҽGtWQ{A?k V1˃y_"qC V.+h,GRcIdә%NAvUpo<_/UҖ7K!:t:]}a)銈3(O|k.h~%Z 5vf{ mtfj 4a˖WcBLFvM( YMo? u'Gk<~{p^Dpq^@[~d/׺d0{[.Fڑ#U8qN7\309*Y\-1]Ⱦ=.f+`sjyF cDP,SrGR<3pÌ.=[W"6.~|/ڗ(*q?˺^ 3 ~:F_$]* t9Y̦͖ߩ M3!WǤ=֜ΠD"rh{$G8rUx$~r5lxǷ`B'P}TnHocunGy2btt8!㪦3)8tWLq}N:qj8s) ,H}h%mHY/;%ڹ0l_]*KOʬ͝&ToP\i vϡjPF\  ڔvst+LEP1z)bhwo+к^ŰT 3'U^ҕf7ZZˁX8a+A޲|T< +T>10rK3Sz o{X艧1QM{ K\B:;V-]jmIFYIA.;A=UBhUE1tH\CBBFR0q;ftn _4p" w`Vp .ck6]|ޚbd <%{ 9cA6RH`*nB;U(`kQH |;-+_ZwhR{fٙR:l]#~DI%z&>k0QJ}v|J;4sn@JW~.{)-KAxCXփn^nkpz>l3:6J}(Ši-z[bāqt?B4viAh(Oo^QѸz%O(!.ɲȀ%qRhd1hO( AvIsCvG"gGl(3*$[Eoᐉ-8ꨮC*OB^j2EAF7k> stream x\Ioϯ9@;&J@cr{9<!@%?,Vo^,.~r1 XOƩ)ܻ@6-~?:]ax7g:=yݥ+vuaN }S )9G̋ 7TyGԎ.{Jy& z[u 0”E:G4;hٛ =(Iqj˲ [vpphm+"4 y`;hmyvKrLLCqa^}9Š=yKkY) 6r79-KV,Ph HBܲ=Ñ ``ϱ g?GE[HhADHcYxF"*;h2كL(MnU[sf^歊2.םƒJ8%5us#}ފitLT)UEݧ|8:\5R8S(IT#4*Yԩ2N|j +-64-,eVye3s*p E?_2jkqG9xnɋE}N4< >lGȋ6f"HdmP{М`YjzrP#Tr:~?9 }b5'&?L?^!l -3Ƃc2F1-*^(ȄFZ,\۵ N@ Ls.oYRDžvU6eB&qgl `kU]AhI" W*$ &\4(Ep˸[VASz|`CL{.|,]  I%&Zsd.% Z>5kD1.v Q!6{( hoI{p&.0L܅"aUhEN!̣/Vdq8;9q02G"6d Q :R{DT;X=c5Ke"OnX͉g6(7ɨ e R prT GɸPô~OCߌ Q#,O>,PSwC&l&+Wmm93-m2ՅvNhm;94{e#n' R6KrP#$6I JA%<)`[%CFU]^L( iԤuugQ2VzًVK1:T ^qѣB!=!faڕ# VTy$ UWbˆM&I!dP2LU,nXbUu,)hYܷ,kt"LwgK,Ǜ!,p|$/: @K|~u#p_-8A J# ȵTf,ZpmǡAsT{q+p s߄*ߝ/`@\ge.T4Q>_| qv "$ CROY+L[3i;Ȧ[SmcѦ)ձNI[wK1E+)hB91 1I~_񝏖:B*Qu ~n Xjq7mt:IVnxGN*OA]ٶg6fC1m:!yfK2;ZhQ݈$L n<3jE7hۡ4m`junjmfUN?ؔ*j_1Gu#;^)v*ia'eL@yojfkWVZye6$Mq[2rEjwAGU)cN2~P79H`2%.*!ړLwDte MKys:>!j1T2S֬x࠭}$ \|\a>jX@Rﶃtnܕ!l`όʧ8q 9\w{?\HvΕ0%rfqd_{~Bʰ5ۥҔ]0pC$QަEK=:'>Te#DYQ%e,i8=}||h]w>%qĹ[|j6+ ;$A.!ayAeMQ[w z-%oTX>v^j ҅FjGax۱7qfc/UqQ7&\خCi7s(6*rYfqÝ5/ڛlׁÐ1:f`0A,_uH*t-h`ZdąI~r,ȫGPЖo m;)qJC:qAF˂e*~k*> ׅO:p65uEgjw,=:wD1,Hg+ycz,} \lTzzpբs8̅Ot>`fZ4pTĉ r)Z)@'NV$9X.ث;@[4?CUC86*i;2g0wtj68goM8Vr~Z7 AkrOb^ (oW5%fIZтɣ\y9;bU< %W6U0kwpr}oֻ"w3hƒ*XӄXC 3..ps *IY}/!B:ܕq,*/,Ѹai*zJ()&giuT7[?P5KwZ]E u+[ypQi24Z]#מHUXM’J+*溋3tyr~7u+qyњ]YloH@7('2vA'~Ua +z:CL퇬lB-Ƿ-I/5v4z밃1*uw6!ݙkb=}wǜ.2 ]0jn§ #kנ/cQ认Թ1kK[iǬCa0minC(@jOoo!lTQ. _};]lK]dzQE@}E茤]bޟɁ[&kv8 X^4El_W}x02]xGx&g>J3' }j19LQ~y/7l endstream endobj 44 0 obj 4593 endobj 46 0 obj <> stream x\Ko%:=GI*ݏ40 $"@)yH ҋ8e;ڏͿ_z';>1‹s/?pZp6p{߷xsosCX|vng|ٰbq;޷|rї+a~E3 n>o?o&J=pwo_Pq.M{/K]`[epW ^#}폫uÝlQۭ+otmn u4M_WN/+m_syIU>o |VjGz]x}(`O}*ìå'SaA>ꂶc6"If1Ͷ: C٪][#N9i4_T8HXE| Qgȍ܊ ׇm*LR($4ZwXgƭLa$Tm)G %:ͺǠ5PG-H} nI}kt>u:ov}҃,h;h k Z=c20i8KR9,p]aÑx7 ~ciɫ>#7i[؉Hح69Z/dn]Q+gx4=iffǐ}NV "3,@8o r "eP^ni[ULq) ZIT8Ủ<4_)-Nfo}*Г:~N+"ty߅u?oH89-cau^w«~-TwOQծBfi!7= 08*WXBGsH;T1ǠQ5'C.9Kwsfփ X6Q0UrnD Ы7ڙF@㞶&%\y K p{<[UK`OPkP])sH]j]k>P\=tX1ꐖKqb]0g:<"9 ^] {qghϺ# `)q ^i{b * !k5ѹ$ǁ |^ xՊɡ fOA]/Ȣr-QpđYe;e7_Ɛ UAZAŋ[rM,~_*'!{$g)-CǹtցWCb-IsڽK0IHy8B凯igƲo+ 4r?ějLwѼj8CiA; aAk0\B;7k{Mݓ5IъG f=Jڢ ;&sn-{3JP(Kh0P.`GVFHJ\@QVD$eYLAeudCvW!FΪ`^kn$+2<\@_ fyz$]aIkjGi1GuwB<@(HEkzLF[=vۣp /fW\ .-vA[ҙ=vU11隧!K+璢Z"7ʢ$ T泌IBj$_5Ӕ Nac.̲ u_$O}~6mBnac]U:rSYB*~=0z5r2gKv/y3inN}}j3S)1RFuZ8|¦+&/UU%X=w#5(N$9>f9菌5J2䙀_8}Qt_:C31{GG욋22`h}/rϣ<2( [@8rSܿ#70pW 2Xl8i72ir NڦXpU(*UTu\]x gqyT~QpJ*p /ѢBh?zqG'ʥvI Ϯ|U=.kja*&HvuWBʹ ?g+z58FQ.M}R +gҙ-UY挋D9Gc)S?T=8%}e$Pv7B$b.0H\8.$8^&.w|`߳1x<3h2eoHҚqyt9UfeuTewCةi(H}y瑼y{dΕjyc]?'$e,woҮ)]HXIVhD \ p_ )iHIf8%y)٘U«Eq" ó/Osdߵ\K2 9z3ϜXDf*q4k3{v)$SKu~{`¾^{+Q^6&951"7|euOhn \oS{k>_ ޾[Pν&pY1v?_V}!_S8͇Ӊ?_.}o<Ϙq5mt>uH(^M+wNB ?jw]TRPݨ(p0 )cOeؐWJdP5K}# [^NR'۶ֱ^#nDJԷ3]k/ok#5;9T t"5 endstream endobj 47 0 obj 5197 endobj 49 0 obj <> stream x\ˊW:p;ۆBwO"@!< @GRNc[rt]l_OӖ#<ۧݛؽ,-)̛mq{:ʸ6?+&mmu,ԘҞ2ͷr?^lDqMۘmOu- /标tclV~* /ݵy&"[: <@PyS͗G|N &seَ\ֶEW^{n]ߤŐ:k[BPc,Z}R fm?""7)a&;6iާ=:oA"K0 )!/tc]aₖG(B F髚$FH;ŬweunpTۘGOgi,Qm*<2YKsB1<Ý^>㪽64ٍ1M(*Ae3UvTkFRoتL;eA H >5cY٥Y!^YXwlO7aMFcc0W_׶&5+ E˛hBUغ [)o֐oL~[3 (^}ld3ҮʌS`;XwG;m+2¨z8ܽVr瀶GtM>a6~oM!RYe:o=[E //.y0NYt-@F2>~0R:*8su{Tl_ޡmƗyB~QFHi-u-O5:1VToX7]Vt DPgF k' hQFPB?NC '1סNNqt йZȰNw# FcS0_VtdT5nr0d d+wxbJ?ՕfY%iX>&OJjqjvR5!6+tG 4?lYqfRp4_asEz3ǰ(9%>'}`ka E$g[ؘdL@^btHdEp{dhXZ^86/9)FL)?j8^J컄ٔY/{'yy``ZıYY+0"Г3ڤNzsݴ t2031SۄzU9 [ᬫCa=q-8YG'S BPJ/i"IXrF o0x8@i{RIK٫aWDD@41=&zߤ=7.JpcZgP.D8&:MK" j0jUa13kEݴ|C4Nx?Ĭ"PgN5=g$94.5&=]69̤0/A u.Q.ԧł"n]iMx{,v41WetB.w' x.Z7 4CF-dҦ\iҥvK1~U_f-<[>Mcv3dyL{CllPwIZG8+f͌<3]kHdjTP,9zFJY]* r2latRxR8a}7W zBdVktsCgjىu4d%% 3l >ݝUgɩgf&ſ$V#NaRϮYP¹H-rve09L%e bS?t:6CICXkgJx_ZITLZ$>.A1r@OyNv+3=J0 )w5yoˢ>w[mx\Ab~fۍT(yޙ !>#׳A0'}0[@VҞz6Qf 4su@G{ЁT#ƪ8O'ZGQV5G:V=nv& H-,:waJ}nv}OW2J7=gJvk5Z(?5h)jPR5/Җ%l2~Q<Lt ֐Vvl6勭Rsvb[q4ж0& +e\*ljQ](.wJV÷٘Ut8N*͓:j1Fe)o>4B*,1-q-F+E8d#^;kt~ V}搻0, zvOs>36T,A<i>2!gw#M9>'r]r}!,:+MiEyu{8kxkY'`GnWuےVܬ'ᕂSݶ{J.9:L~0("jbC={WMCQ#+ nà,_iNrI0hҾqAEpv`HRk$kGkM%оұ> o$et~0̇hXfZ;.S")^jD!)27 5 {zBY:0X#}l}0N㴁N,Ã'ouMﭺw_P%Ip'pM{*Z[tuԶwgS@@tNz$f:eWEȔhuԢ#^jЧbWrqgY )SF#٫9=n/Kiw.r1}su18hõ'6@4s54'=fŪը -XnBCX|0 wѷ$qǯ#ѹwTNh8^ͲDikHs9ddJT:壜^z}2KsXjt>?r# L; O%Q m`j &I˓Eiq`DtTJ5 0pui#ug~BA\wñ>Xd-;2f|=6+i݇]6kMY_:p~V]»OKf\U] *N> stream x\I-_Qk)f%NM.xxg~kQR橢1ꞗE(We{ʯWy/ۯ?^_/KJח?~c^~OqՕWpa̽-qn1s&tbί 0~=\9˄ʘW?aa}[1@uyQ_"A_ior +[b l2RȤsTVz}6Hӄa|.-9Qr rါ/ԁx3k#g[Gr#$*q/$Q-wN+o»:.ayfF^i"D3Me fy4ӓP g8`Z/'5{!)Ԟѝ7ō2 [k6Mҋ잙AP_IŃԚ>'̐H)kXhVW(ZұI"3hH$Dvn+2XPR`/@􉝜>}B X̬vsq(A4i̇q:zNc5q  2T=42^E/h05Yj :7۲CxI|w~Vt(q?z #!/RlCHJ(J|̫)hDCRܚ$枤_CߡiH ,oqFV#t\,8zW%KxbP֑*MO_B3dΦʝiΐ9]1Rr5THg:@tg{Ҙb}+8eƿ *4HC(갛".r ?JXb>9 D\Z`GuVK6|}87TWZa '` `.Bxd&.YcYpg"ɂCN}Ƥ3#Q Ԩ1WVO!o܅f;MN ֵ]4j8dL6L>9^Uم(v+j ,ϲ)/v}8|D>b,5zw0j0)"Q53 t6yd֦'< [S@- s7$ӧ.ч!椟{\5z~HH,yɅsPo[Ik,fB|iE{Md#-9Adii1'h0xg~ 'r5vu[/|yXC qUC<ϰ6-j j\lei(hd]ᕀW֦AO}f%-t͜iٵfU~pN=SdDehUƫ^>^;qĘUp Ҁ˔H jL,Gs4W q% e,./,/3`Lt0O8Fij C ;,3PxC-XT߬h4Ӈ'#NOc$ f/h1wOC*~֧dQuYrWv -u00G٨NTNd ']ȧ S5 IRG~E1`M%k]T.|!b%V"6M b_E}=MQFXm'YyNsbĥP"of9e]~ 6K2E6@NCcEh(VYЬ~Gb?e3Sژvb^E&vFQUW,lPpY 6q*iJ:*b[7Ksf5%Q"T{ZO&\sx2}:Ee)VXzt˳ 菴ˮ=H BY lhO2xV-2c\v_3W%Yf֡gF4r Ioc`zO$u'D1|?Zz) N<0۞c{#E &9N[+L cva6\4 46$T!1łŋ1)^uHRUqҬgu!IٮE`E8 /P8H@[~])a)H3mC$`9ᔮO qEpS-SK^W0B3FV3`D g!ʴ3k3UvnՙJ17".F;g? _TZ XMw{K=Q&XyՋ]#B9tP uQD"䪚f!^@> Zc/383ɾa8>XQ|YwdKiCZ#syE(F l/ b6vB4@Rf&P?$`Z!̞7,=^yVAk(i1;ðDldë$-cS>]@ '=na{pT!m~dJ@> [C'#qE|fAVgZ^ +W4<@s1XzKbŇ%$2btuF0HmR0jZwVhkQPMDkAj]DD˃!Cҥ&($0G Xoޏ^V7 5Iw<,#6|O^'BZ\K ͵^NjL/pfs؟2QEDoT¡048#]Q%nYecr.π a4@X~gy^AX9/W)lk6CcO'_\懎>#8V %@ۧhܭz{K٥2VHhIOy拱\]P8:U imN.%[+ҵ9k<rVcJ:(Y0r.J+, %W"]5z>pGDžW7i DzeU x4ήT0ʓa~0%SX#=fkkorݛ*owא讈qy徏q;dow@=Ϡ}m>ئrqYb8#'FNC( \kڤ8O4-c~rypR_:h ?ԿSw{B)54Pl'wk5>k~θTonW䁥U4u3X*Tٶ8jW_ᇰήius'-Zi/~(7Y)d%fGD a֦U{ڻ}d3k٩[j~~a;ޭ/?춏Aʝ`*Xs8}!G3] endstream endobj 53 0 obj 5058 endobj 55 0 obj <> stream x]Ik%rpʱ@P 4xl;3cΡJZ:*/#2^l/[-տѽ// ߕ?~c|P/;86?>K| ]+}ŧsomKOvJ asi&?x=8 =|ޟɢ-`tn>?}>ko~>҅ݯg?\tgMum=Մ| ?W+<Σ7_FGu?Th$n{Q@xj+gֵ" {_[ u=Q{@na^_Ruóuu29,?դiF^m> JtV6Vm)̸H"וlR.RMܖxٗ|?#To+%V Et} 6ڔ$:| f{XH\IGAHoݻ4_)»V µR1RXǣ<;[PpYh#v^"F#Ұ\?7=pW,mc; m?u.vfd\^!5>Msw pWg w*n2P Iup<<}V/M'UzJ{ŽG̶BUc^MW#:ẙ kЈ!´ jRYs#~u7U@c2fbTs_׺#Иh\rh~;ДP,c@SpNOv%0u5ߚHFAZ͍o,i xㇻZ OTsd 6F>–R1$yyEe\}R2`r0w5~1h kJ;*.7tC<(ae݆X7y gVU@OO, IKN[=pRFVZ?UYkCہfD]2i6((.s6w!2<$#V0*~2"X4y+͕nk>Ev Awntf"ߚ^i'(L<`>c_2=u$@L5OP-)sdA7Yeܚl񑓕 L]X Bv. 8amx72${vTɊ)e7}[ \v8~>9ymAlt7P֩:'`'vE\(wcI-'eT2|r;lyWcxcHGuȨqz 0utG0mrzb{!owƒ ^3خ=TGQV;Z؋b.D aWK8Zz]N7ZAZ :\B^}g ^iޟ x}z6@Ӯq "|,?j,pc/==֫Scdлxzt5E[yk7:Rx݇GR.ez5P.'7R;*Nǐ}TbG'"9X?bg:O;&Mi!}]!n*︃w, } m anQ#[vHàJ"dLLj|]}= Ɛ&*] X%#FeַMysPP_w{zrEY 2I,B?9;$(:TPq*_OPDOǯ9;bD_q 'V6⡜]탆ja8!  n>v@#Pk(; dEf҃bs@~$ی\'qʂ<'@S N9ńɔ^;U E`〸J~I#C`!n]4W35~!&ȑ 2iw5@!6$ES %@4i >e쨩~JȻ'^N5kiHZRM7,Ҿ$S:[f\y QC{\K}Ȍ6v6δT?տ怴h=:CؾߵԃBPa !:t's0ٙ3mȉ H:S< J5vGz @/NUJf.urij$'R~z*P8ЈE@,fWc4w t(1NmTG`ufgU\kΑ{e~8 :qхcG'[S.h a]3Xvh+*E&c*ujuFn#uj|M1pC[(jp&>,>̂*[ޥH0hӅ.jhyX c:uQtI_NQVRQ&C!bU dU&;1clv+nYQd yl*9iwY7qՕ\h^QU`€NdONt] K;'uE"jdD!ᒇt6A ;M11\!"u?:(+@ 9L6ԳJ7TJOy{pTNdJEAWdfq`dSa꡾[B15 Csʍu=U97LLj.{ǤG4-= \Cj>ւ '[p>*,y`YWhPYGXނivg%LֵǪ|4/7(,Y>IQdV\OsH˻~N4l%ːSiiV͞MP_c}w5H݁4nc;[F"S;uc/&*S+KL63;;U5&j,6EFun\=b-0Ш^ =i [){%ga`0iq?ȡ7G? o^թv~0ػڠ-?g|q/Йd7Sw[?/1hQ\q~rjd8dJj#zغ!ƑUrG7'nK)|O"Nb)cɡMY1'_ .`op*)w6MXPq>eS]թ3 (hnu`j8p"Eǚ+t|8ذ~?j7&3ޅA!}On`YRLb13FRi~Nq10p@ŵǨ"1a<2Rt@!.=c,wT ZQ XHz.F(>fvMqyJHU"j2[i[Y]׸vc*⃿&&sqE |DMLOEBrNͥg9hgQ Ƃt] :9箏VrѮf+'TOOLW%NTǐ[wG9Uzy܈;vUpclr&k3ĬT&"9\}.b+obڌ1.lV- ŭJׯSgGahiuW}[Xar=Cf jRúdKNɤ} ]UZ-Z^PӬ qǒ NC:i2a}]:]9"!J OͥCP292yfFWRG;O^_G¥|M35\0/o䕑e j 3 /gţjH.=]}0 7iB7W^w@ t.=݋RI5rj^ʾM {mǷewl-'Vb}|P6s=nLg*GOp|G56oPC+?9=GǍaia4X^^{5]%O\`;8~OAr^^Tmlp]>,W \u|a[ec: A^nȏFЁ 6`=jd2|&9Yk29#by?K endstream endobj 56 0 obj 5459 endobj 58 0 obj <> stream x\KkOulsrEw ]. oь!$-rےGy!??tWG˿^?~1_}gxqVw珏_??B׌ȯ p.msomM_~a:O!L\2:_むLtz;ˏ{r1K\kMu?~wz/1XWNOL>֭[˦/ܹ_ h^܊ Un@^t.@x.GL@Rd{H]B a6ҌKcp52Vy|}8' WEb+a ّ ToG3apWv+VGwJwi &m r!2R&,jltv|__G F_Ur Wז vb) H4ĩEU<ΥJ %rwCħ32CpӅҰ5EDxXD`W\6&iPtFRu;FnYsH{Z WDjQ{UPf{(x ZPhdb;e\ܖI.. Y#JqȒ d(J!fR-:_y [}mZLړXnd7լM,MY6ϔUp]u5D1=mgro7Ip]^<2KJ/EUW&l(]S W}ZM^ UHEDfʯy`552/3ʮKa冿Wcw9t+ŻxK i-M)xu[#Ha c&_qԽ}^܍\*k7uHp)*Br?I7?т*`.*ޤ:B `uݴ憣j[qVO glT nV/(`Y̑;I@ xM~{d #ڻ! Gɕ\DK#\@Ahy&`ʴwC؂|csno(.D* jk= +n.rkmS79\$ lgQrLt /߅*f;g^ǚ+nw@tCpY"}ϯdKdقFdƔ-\0W#mX5a+MC?zA Yx(I1k)U]`)$d(šQ V2*m:fJi 4e@,B,#.WSz𘗶 Fmr;Dc酾k5+2>?oHXoC(0=p!IY|bIXK2AM0"5&T|"h|I hŇ(=b5F^ bKٱɪ Sa~䭶^V!HEp͔ TRA_nnj|< _c>˵$I(I5By&DR6ﭦU$ulY-Ɔb9X 9w$p&Z~ߍ;:%˗n's8/UM/Y.F3LnLXfe a PZrM(mB6*|#*].a@^ Kqs'[m+6 QN+kۂ4Uƞkӱ_:+X&+[ByL'l&wz,L=B&aَ!YŠ6I4Sr)H-]S?TYppr)uZ'o0>HgݿNlDٿ>IJ;:} 4TH =:il@6iEhM_WH#zAjU-kMGL&M&vf A#+$H;Umb'n 'Fһ/5n#uzMϤv C( KD;T x)N\¥xeоET(UtDXc85I~>awq4a0EDǒiko7:~pkE,S939ixEY3RTnFIs '` 3?5wb0DcȠe{Tz֎^˰tײ,Gg ?O[:@Vz[1enbjR}gYuyE<Փ.ItvN_U2wI.ej $&WWqDwI,  <}WwL=&mu,?Iuq"pzכue<5Y"kid_b6p&vEH㱛ZE#[HzQpfM6N١Ib;| ;Ⱦ;g2Mݾt4^Qwڨ8Dn6OLӤ8$ `̒? >=p^x)OpecCG"f> ax9} I. U\ (Uֳxw( lC * ''&=A4S4ϐJ޴ WAX˘4pHRFLX<][Fz`-P0{9{&9Jl,S\a4$ HZ<˶- S$ dիWI΍{s juLT[SLꉽd y[ty[`GFqaOzXz&)OP&1-xQUԽIHG{.NgSɵ|0ƤZzҼΖyCC$zSUQ-h6ܰ154 SoBɰWZ#Sx/툺=?1J3w!YK<Tuq)dJU9˜_gKEͦv9cKdL"Vަ*sdEcHuRW>d5JQ:MLx<ۄکrENMnǔhڵZςKeXgX5:\5#>_dڬDs]1À$k`,ْޘfC{2Y&/laʲ7N5fQl!Ӈ5wжDjr+Gct4i ܛ[>͗H,9DfngfnMED&iwٜ\\5c5s_X)#ǭŦ&xqUc7b̖h+oEuRQ<~sțЪl^T=k30=1T@SxIpfV]^r83hiH ~ ozC)Ok$ I6&6.kE\2lN%N8/-*QFiy&^ BP洧[x~SoID|W߿*>g"T]5`TcuV]鶭ߺv={+'gΉBnf~)* $hh %b7:N2Êqnrgb&̰%XovyvO$--+|l];$ISw'4w(ՇXԦ/zoE=Zm?ZϭTgS+r.6OC p_˒gdӿFy&majW" Yag@oE+C&v 6{\|5d(~*Џ?'.}8fQ`?FAg?wyY';I  V#6VYڑs`g熯!H,ݐ7ܢ)9|vq H{'HӾJci)_>/L2~lcw Ϛ_tx.a[r, ~ű;g4Ae̙پ8>'XzOr`[^gThX> stream xy|T8~ι;d$3>I&L2I% [d0 a%Ȣ ZŢԥZj @SjEŵ*uk+W"|s! ]|~IϽsyγܬb}2Cʢ z7Nf EW߾{"I{\Y6-Yq'O#y,tOZz_ в8.]+O\糠V^euZ+\C "4{NTE@(z1!4;n@P?~ݎx^ ݇~kb`WD?C@A̿l8O!HfNG=GGOuО[?h.=pvv1t=~>O\"[` # ]ZGЏ7#{[c\ 9D(C?u>Be] (k/ѵ(j!4-Wc nD} qt?؇'Ch)P!mG .Ox}Z 6!Q_TG*+"e%EP0y=naϱY-fѠ%(yZg"P(Y.<㊬P={yE}7*F+މF}؇}ч[}I{{y}Y h [}>jMau4[í= So݉G ڛv$*+r"}nAMp~BX[te}ʂ>tcpgE[®;ܽ`.`nq'ڗNxl[`ۗ):ڗv>O]:\[gm rg7綷{ۂ}\6kwvvzP!T־VV}ݵs7/YJmn^ݢڧLc4m,A@][vI+wxv3"cʬVڰ6:+]О- ДYa(@w= hFTPd pW'^Y]_ ھ}T88j{. ;;:w['ς7>kR0jʬ?d̜NΜ" ) ,`j26+DM<͢4#%$ c mG= Yj`(D Z'}[/B.D#0]Ns:5s'xW޲&>8gKQ[gq~ҩBQHNosG.lAx9g ͝A $f oRzE) 5VDS3 ,}#`|@4&*~Bۭ}΄pN1JJZ֌`Ӳ3olo:{Q7L`YŌ!"ݢ9v5![V; nW@K$aROGF<]1fقIԡT Yi82 GaNCbPD" qab‚@{L&2 {VdbOϠnL ԦPddNcdMurNax_zi}_ .nx'3@n@ZJ RbGғ "NlEdX-pj@N֧IU1<[קW_}땷^8QA)+P U:|r;R@lG1ؘ"6?bM&>c=?7:-3#if|>T6> ~aBb&$ =.?CSĤ#MF^ntG:q xcҒs$ùoez`?yٲtQ^ saGq}0HأjzFɐ46f6f4DZ3r2@Yk[s Lg(\GG9\n-{~4ޑ6T߷>҉\ y"8WlFEE>זD7`h EIe &0#fJcTɹ Ǥ O{6 WYw"YQh*qJR*TvKg#c4%FKD՗{-Ja_H#z>jdVqMeGVu8k5xcVdtcɝ10:`tO%bNQԉ%:2E-sg<6(!$y 懖X)}; 6+ʁ?b3,V+*#~or}e B[o[i`U+8:F:}tt>bcA(^dbcT@Zm5f11^z[2SG21ʚ-gZVVMP6JPؖ󖤓;stO={$'\WZ^|01)[?.wiέJ< y0AbVCɞ5N u55 R>Ƌ>ƅ>Ƒ #}ZwԸ ߯lR)Gfg—Cg\ZʧvM[OBlSǩm檈lbV_ʧSWUknV頬>=#׎\ Ʀ l]C~٩㧕/i|McNs*iumnc.g՝5L4ep;6fUmCN|PruAG0npA3$9#-Rw@~h2&ut.Xi':X}􊢧{܉41v2:)YR;QsgemB)귺cMEU#󂃉Cz `/`3&\uy|=~SϊÂ\TZjw|t`%pD0Yh9B`b, )l=Sr.%IeFG4lfQcs7 n6ms+,mCc-n&'~ ܺ VuRV;HL;H IaH%3D rjZqG7Ӳ"]֬Kog,CY  :D=1$e]XTMZ62"%Yu6F|Mnmk=o>ۓ:nYۭ?"N-.MW>9=rO:a`[ OnX8+u|= PE4hW\K>Ib-)J=)AwxG2х< l z"eNl$%3i3+ cD%haKu4X0!:Zfkl<՚,2C=o1R-l6M׍!>yи[f.tPQYCpmQiV[48c޸f/6vځeqS%8h1IwňAsjYIx{yo PuL06=>s9m?opl?"cၖ//, xz\hr4u8:&Yz,WJ8YutN'{z0dmL؜jҖ@ji72 ̬F(d a!g2`j̺`slڜQuN;~6hms2 ܵԩ=>|?|oSXW&ණn( >~ǿ9€o౒TkHw5hRSL;U'0ݕrnpJ(U^@(|'<44G33/iF$ڂج9q:rO~uݖl;/0ǯԖӿ}^j;#&amzaU 8mf~9-lFq9 ڔIhk(D3~x GmN#U34dХBzT1ӱmty~ cA@i弎Ҷ s-BӸ>Ql! }qq.j]FP-f".3ׯ`7ztMI]pUS ^;;FR,nSW (so0)9bn;|Uzllswr= KߌO3PC Ɛ験tuH }Ptm6 N|kXCKv%3/|&%+(rGPPn FdžgWn);^Bbff*5Q\,rI.ǹ"W.%`͔ 5n"#4B2P|JjxܲE}\R[Y[>c΢?)+,Z4vMF jka<9ȭ#^:oN! g3qM6YllbZ.v2 m ?=/ȴlLPR?/E]!,8QhrN0)Lbـ늨v 5L?_Bgf73my<˦M<.1r7 6>sƝ':O4qǷ S',| Њ).s\, ˵9Mxe]Sܖ3.V4]^1fj"˼]^/X6] !dA)**;cXVqPҿO,̴)2*ąQS A4xz2/J@ q\@_ZL9$:zQdOSupx~Eztq{z5˫ړ#}9WG׶NoB騰n,T0^\l[m_VRQ˖ں2<4N[+DN;9sbhOSG4WMItti5=lO==g*3:lţx&8w/htjȌ7JbM `lBƶ? :d?{N8U:f 3nտ~sg&6LoknwPDrX>:F:vf̚)sD5etY :kKGX.$#L4s/Dd=>Q9+.Ԏ"O&u?s|yĈC mBgr3z^!,8s2Tٵv<=sgp"`##-[hWwE9 GjY8~vT[tɡyRـR8ү%#lfK~ܳ5OWsёj|OX_+!,8}9[NRzW2I]GsK"˓-ϗ4UWVf&YXbf1{3 ܻ- H*#ؖ]9N}x 0>o9zg3gM͘wnTtBVJKu\~5Ffl_tL4X Lf3D"`h1R {CZWsA_E1oO=t|FT e!bTb)T.m-(K3B2Q*z%&˟3.{zCLRt[Tg+6[2ҞG؋+pqٸљw9^؈^S;:_(mNɨ9?,gb<d Cf<$bkv-+CBf6cVS3(')zT*QQiӏ#`B%H[ӥ'[8qC]\U];/P)#㹱?:Ȟ`{h: 65*COK^ 80]A$AJ1!,v32 AFzt٨X}G^r̦ RIf}'r؎0$2eԃa=*C mԉlcԹe"X("8&a&fx9 r[a3Y_%l6 %r%gN]yB#]t"eV&l1IsLΈͭVb8$FJ_;_O5փtA4:GE-h0bo?2+ˀ@"rI ń / n?Щ:5 ?֤QkENb)1 Y2co?*W&;8a1 B+&L`dI~hV.F2ÇÇx]_פC%ƌЃJH4/! ԦԦŹ]7Yew|+~\]܎3H9%mEVe&3Fy eNi -K'7WNMqߋWNsw~%KG/]-O&棟Uumy?øր[F2tpD%7Bd~c/q4^5bD6Ȏ@%jg"iTzј,1gqoȘdƍ\& 笚! 4R-mbI61!2Wŗp@!H,P2K& U Nu/ NFSjlQiQ2$]O>ODgtn2"a(ʜۏ(m#Ys8m(k-&H4g3a ɆH*v2XK=kߚ1A Q5TGBrlNv- Ro@)@M訢5Wh8.&0=hvÜV4n"Z@]]xO"}m YC8DhGBٳPf wi𲈹r9|䝮!y.-}U: PՔnڌ<ԧ*f |@9Ni]] #v]Ol,].Oy2Soh<[yS¾TpVYj[{e\)39޻r&هɧῤ<[1&m " l@AM9#^29y}(*os,rR&̱ ځ@|k(4R UVjyLrSR&tO i#QZhY?gҶ 9Fh$ >ȴc(TnZER̊Ims滧yM-K%=E5nP:P49b>Dף`MM4b ōܐ 5 P)Äz򝍹HCzйGe% X\BFe2C0;y y2ˆݓF'R?"8>dFK),٥Xuwt .r+o=:%>sD%kFO㫿qWo^jy|~\+[\fk~g` l3ZˈfQ늇}# q/T: bjЧSD(0OU`@qpE:poA _+|xfS;Zj ͯGΥg_ǩ<9ݫԖKMR;NjuΖ9f{K$c0wT,<zAQCID=O/J >?JQ0AYz! vv˦4ג>cfK̸^BuG2_fÛ(+*Epك5\QyW7v$mů"v;R]aš@ODKN%a~r٘`f+f"u>]X hpTUU_^j)EtLZ ٪U!_]*4֛j2Ns!od?`̧ 2O_ `[Key@ɒ{̜2/̱9VF up& vC2t CkSё5QC62ꗨ s:]KrW ܾ4TVR*B=!0EWv9;N1wϷC/ye3g&1Ѕ?;_li4'4f\ ձISC2pC&1]< e&VIj|2eAAhkJtYVq_V_9&|3Ӧ;qDs'_p#}|K !?ohmz f@ @C?[hdWFEMeH4sJƑv8c{¶d23=w^aܾ¹ӓbiMu4b3"N@~4K>_5 ]lH8ҳgU#Q쁪LTU&M/O#<_Dz5[|&nY 7n}t3*p3+\[T$[vG |,:4*QW2 Yd7VOjA!8X/$?Syk|xVW3&lVŰwqe6m{~r_oornϷ{;{1溙{:9r7"97|dQ4ylMݢ^#ꉴMzL;(i?Q ]t@&1|Zq+̚C Xp}FAb ֙PfB,L=zݝ"bF{4=_8U;|Xֵagբf* 7 F 3xBX@cyhD%Ǘr%|\o&q>Ï֏5"K*~;-##|D'bC$ RX:p.Jg$L:0,Pe7stب:b3ZR5j !Z/>k+psS4}U,*?ǾǸORsl0^}(SS2Бq;S(<{bAGEYfկ5$.W(e} |)//Lo D8O-L[-T[bhf*OF2jZh 2Cu1no曯ޙ00'_x_U㚂e֬n-|9~īO|Vg7AM8wVxfTS Qa5~Q_oec0"͖D%e.3%4]4Y(E V)Q- bsCCe'c'Cd}B&6%tB*}iNg/MdωkMbM_V,NVfUS7cJk¤9klb0I+Z3]F`1)̺!.HWF7g>rYٗNm[3>[n~n}憏gO׾7?<74~kz^y͗|oYq3anXӳ*}Kjyw7=WK-x,wKȈdU64rR ySFr^^|Uڥmqk}x\8Lq:+/qts_\vq2&n˝SJ91riDapӹyDbD.'jNcѓ(ѓ9Ha 0>phY UOxAzf,_jQ:/XBy=JyhV9BW̬P<ʯ;k}baϜI;}G~=z)+)8aVΞ954Ⱬ';Y_3ca7򲮐o3bIͩoyNo_D-L NrpfT_|9[+ h(Nq4G% 6yh;SeЖMtVn#WX݀~vn??$|C]lr'2fl2LW6-YmdƜvduD_9Ϲx=M[=z}A뾏~ߖӁOS v>,qXWE[^,a%K\, ו_"+&VtUS߫|hFa QH54<[3H`Y;wA3X`% \RK n` u1L`UC3,|L4X1:%` B Q.4,`1XO,1v ld׻lfp/f3`'au_^YWʜ`pcp!+%W2Ea_dػj  }A4FWwh!ڈM-GПa;o*ZU0N Z7}n'$lܣg`U#jM@"(m1<D^_W UP 8^זpo-;c7JNSES^T~kQ]uA k\Zupdׯ`owױAil%kpmuK]?$m*VmMtk~u1j-X=l=]FaڮdhoT<,ewzޏ {qU +:a {G/԰u6q=,f-YzI{W2\d=T;j}>1ܶ9@–ps/s"k#C ~"o->ru.)vDw.uI:9۾vVde endstream endobj 82 0 obj 19213 endobj 83 0 obj <> endobj 84 0 obj <> stream x]ˎ@=_rA,$E' ŀ0^íI,ft]rt< |sn}|~]'ޛ)Jֹcpw(~XWƋ%_p~9MKFEw󹙾4wȬS~/uʿZ>+Rڱi 7Ҵwu]D~n\f^uhX\n> endobj 86 0 obj <> stream xXkp>Z)r"[~(,]H&1 !m9I@ڵ%BZPj:%P@SBSNcHSZh)0C? CaI۸^m9(Lw٫5`o(&&lx+ėpMJ_9`7Ez7ss{X#('Ϋ31uQރ9D8t Q&q1&(,iK()k}jO$EB>vifl|OxH೙̇WJW O? $w炦,CW >Ox>~aSSpu#p?W{p~˭uxc1Xw*ZnHBVAmIN…C ]pqE7nj;@B-Ax~/Adv);A?awKdxmeβոquew@@/nC-_ԯ/23`,71w^Oωss8/[rfeR_W!#RzUҬ$JRT#JlFI[/HT%'%1.}騘 ܬnr ں dc>c9")"G԰$"I}*'eIQcb~PK[LC:UQSDKnL!%W9U,& Y nQE)4C$1U*S$!'cb|5ɄDR!GBXGhZm)DQ,0*!j-ģCdmȱ4*>\s">d ; Ug#s`U)&#XURQE/S0HD#!h⚆ªv fYmHաҗ!7-r]" 1!bٷq $Hg ӆ3& 7)o: o@z1@3˖`8Ԣe u}F[I2e]B.&I}H7_Ot&FlokXuMaxW[j#LdUeZ5AL%cG2S?=(rQ6:Q0~ɫi uJ^!h"̻QNFgGy7˙`ynf /7^Ee|`q1zwɇ]“MYlFV Y Z! 7)͞@i)K̞`'mhnjZ=CH%~ڣ Ũ*vfblB_h>2g2?܉))Z붼 NrYsJ`+d47gqLeL^{2TUKHʶu#塞Q'fKÍ쯖Mt笖EGŎh}fBl)XT}/|QʗU/liA ^;pgOp}8_$_qMB̴wUS%YovO6jًKY+z?[h].{;y~kB[2mmB[;v6l4 [ 7:ƕBSc WcCP$ܰQh!llX%\xi卆ONᙘ4vԅO';Ɛ1q;3Vtg̶Cx|BHD?>{[v2刞^n ՒB J~ORluTsl$5{Utc ]&^][z endstream endobj 87 0 obj 2823 endobj 88 0 obj <> endobj 89 0 obj <> stream x]AO 96О&f&=?´؁L)VM<@x7kQ13.qe0HU5fߖsGcl_[2opzqwȁ&8_{'Hj[8=O6=u.;"_mKuw=.:dKƘۭUHw>,K1)t~ڀ[ITߓbک}Ymu endstream endobj 90 0 obj <> endobj 91 0 obj <> stream x{{|TսZ{j-<Pǩ (EZVSi}43zϽϹ^k?=Zimi[t^DPdձ;Bg¦+ 꿅sc63+{Ȇ;;֗?E*uomssB[zmpB;ǡmSև3;w]ծíGݲiػz J7w޴nMo GTӪ\y~U C/9 EA0)xA d2[6q{r> /?XP884kFk*V=Bͣ1|3L+XX@k˧K7UȉKZ3h:@FsY˨kmBpż*h a;D9 x7z<ܧo͸9q츾n33lj?N~wf4-}p <΃fDrtiEU/جWޥsb2c2ʼnc^=8pIpI7b7ָn[6nvQSL5aghAmb:6Kۦkշ[a9jz- >G?T?9;~guT|Iǘ6Mӡۦo7nz^&'CsszJFKh;yS {yy|HKkOߐ\'ߦ>j5wmy@(weet 4Au*>jYH|oei+eX` D gA,yF R&ڔ'm,wcߺ.&4] Cd'BQx%j:..o:n]~8 %R%UV݌Ic03:-#_#ѬX"h: ;|dT]|24[|I8@ԺŶZKPjMZKVkkFmm<jtRnmjچͫڤ@06E6X"ֈm116Ƶ1K״K1K aSa|YK%f/J^٬K2s85w{:N=OIϿ! !FK@!DlX`'dpD5 :SS!?c AB!(Ga> $B/`u|wS NP MS!i?( AzGh@Cߓ'?olTd9ZmU$X fƪcQb XoR̔#zM;hetr񃚄xPn:b/wX4riyBwȝ764øm#?IB(y8Ƿ],/Dym>{R2hd<05)c%cATLblQfQUlWGqUGz@T*b87Wt#ސ~nQ=߆ -F(5BAnϧ:VAun !=wFhSda_)\K'&O&:yb~/wY?^gfE0?e< 疂m ]8/"UMV Mo)/#!R! !cH I!Sոj CX!U P%T**KM3%@ J 4-kjM RnoCߢ0vf[uczŃ > pڬjʴYRމ;6uBLlѶ; 1K2wXlq[馺LЭvn}+n~A{}&PHT_wa?g0>7 yx|;xxʥnr5b3l-d?@TUd#kͦlcޕO@i(K g*2EQ/&K@^ԋQ=A ("u#xNUUZT5 \߉aOIs}/0̞3ZOw @b:$HX">gWt.i1\y.f=[7vj.`0Uù0N)jTɃgjCFZg][qTgm-\B5Z'9պrCU2)N2Y뚝3}&Wu|v~!b76uވ7[|[t+RkQ,qIur ~|=Xr'~ojnloO`@8_aSyxAQaĢ |}$hfp6Dl`297"ȚZE$K 롰?Se&4C'VkaCDc1n(\\B\</q.ɈfQǩ8q&ƹ8*7qmq{w]񌣸Ї0BsD7*ΫFXg13eJ,,{+I-1b!GuFc,zBgĹȵ0Sho5>ٞ?8<ƒe>䚥*QEn&U^fR Exo'ƉOs[G/ xXߣ+\[NMlzP{xL۰ѫA>#-`R: UihF6ԡa5ĵq]\7čq1.S@U &dJ+NɬlTcrGse3DNh?7y=9ï}E 2 2.Y 2Lap fl\zYdRūDlշIJLdl&la"RE- JZԮ1I'6È:qs5nnaܚ1 9썦&spgVq)fR\vu;{10x͑t /zzv3~ŷ?x_F ؾΓS`tjdٽ 5:w:lsKzJM wf[kK/}?lJL mOƲ-/1-VAWO1:C ;ڱYC%Nn9WsRfgFW*asVmSI#ioMIhhz"K~ tqS}"Jጳ,p,)&_řЇ+r#)ږK8I@Y%dGJTGcثsCp \!jBڐ. BPV(;r<ܫcbLbTs'T).WJo>">k>+xf<+=^:\%UB]@0 |uY{-`ڌڬ(n((P| RQ4)bS<{͎DQO47d2z^}/8I%(蓎;I&}M\R앦U&׮LN on9;oٞon|/Z㇇ߓɉ˖ߴ^xRA8Ǩco?^_66y.=gn=7rq`*T] /lS+=aOKMj:j_̊ZL@egJn6@ZQ'K7u%޸M_޸/ңgIZ**,Q  sF1 Q nv: 0ȃ=|WQݨc:J^Ա{cs\oޕY7_yU޸`w?ښ5gWu-f#"lQH^eUL*-8Ak]/D4-g}7ci_axeJb[^*AG5?@1j`si␭ O^Cק3\gʀT~}"Hӂjj,Ȓo'3/M]\خ⽏\us כ'/c|4sLp+زl612fdrURBsM(@T'dL6|f6J -e*j aH8?>>>0uZu${n`:KcvSNM.Z:;rcJַ4>H-##9ktQ`瞃4bc:qO}a'iU_kӃxT܊6FF@ULCq%)"4>n5fm$II&&$Ƥ9iIZi`r}t7++˦ Jp |{'B6 zA6X%̇&-хbTi yT,I?!Q'p(bo۸6>wH;L;ed e{21pikE%6ɩZhV~~T8Q5hV$zuǥ%(?&m|L!@^x#>G(Y-5C(cf=FfeCx`NTDySQwR Vpcl6YG ެ< ߘ+z$o9s]eYԬr?BOSCƤ29e%E2-,S$ A[ !-~Ǐzϑnw-Ɵ~$͇+b^٧5r"JQH>Gc 5C$ԤBp$F&5 PCH7ӌ>؆4OqW 8޵~r[ʬ:$h5V]y>cqS<œ ]zrM[ANmapέ=L=_0 >=; d}o{omwnwmؒM=fVQ~)ޔ\6KUǟ?=wh׃-kt[<˧?ɟK4͞͏{ãNkcbUoh&]fj )*qr XӌKC%S||) +"V\ŌR\\ !!W[/6|v5h _f~:􄂡PahF(T q> Eb}2!cPT^8 AW~?K} y|E.rb'|1U'-^]P R Eh4[c³Y5n5/BMD 6ZMMōkPPQQO_n?3+jMZ\YMz {þ S QIۨUpؼD hf4+ՔYd<܆hA0:#Z-nOY݁D^w^";('fvLs[h">i%IGҙt%3YdN:#MdA09#Y,9gK%˫ /x?AO~.ȿǮ˟]xtO#>#I_(M^Ң5~*p'pziSׁmNY$ %DOcc@K: Y.JA<7SYni7M-Xitq[o@8xB{;nFl'kIҲ5']7%q<A;eodz2ћ g1oYJ<) [DL"0U"z5 {<uxdˑџ_hyGZӰVWV(Yynݸ*PVAPP (~1␶z%!^yƯd)B) Mg'ꤷ1 p6MI0OqڳŔ,#a-妀W mt'nv;ԇ{>aKpTsD2 u #ܐ0#5#"T{ݺ7-G M͢+2A__e0r8.؈ qa|B^/y ~H U3z,-X!V53ß#Q>cB0nڇQ>af6Pӯ]ɿ^ 1h= ;  ;V+/ % 3 :>l V4$H0Av_^Az5Yy8@<(5++VV/]8?P+,ۅ2yTMEYzLO#,M`LZ`r %pi DP⛩WvI>H>I5PY2e zW~XۧE v({]Y\azQO9Xㅲ|z/h1k8 @!UgT\3%K0[A৩SyIĦDyHYIӪU$IUThVuZDĂ .0<.ИgT9E<[.PWҲ4RM!/ţi}u Bj%KMZT,8qbBȣo%lk+_R&N\xŖO>_7;G~U6/qIHĊ /STY8%j[QooQR&& TzP#T)_z|n+فy8y B6Zk)Lا;XVO,UU Ӷ1o;\9l7Z1{~GhG%x |_3-\bmmmxtږ#Бm֢xѶbDpXa0rS"8++'@GirM?u{<߀zA`Ii\oiFeox? !f~o[rF~oϫ&F'Ӯ4f*2#ヲlE_?;߶߾ㇸёG=:J<G~ig9ZA1eC&cJhw;.h)W_MׂW6M.Ԭnz $OzГp^218>A;a[[3~/Iv=RVvc'$:FA^Rm=( }ݎC' 7FЛ@b UJOODrˈL a;8fRB{Rgd3gc|[QX!=o4| 6) Sn*m3;diVA`N6J@2 T6lƒW-M)H @: .zK΀u~ ]4 J;ON+q ]~.]gfBt'8c ?:/zu9:_u_tϿ;ѲqmE%p=oc֖u7sul7ۼq]-wŊsӭ>ݲnu׷v/n]\j)޴eZw̙/mZ!̽duҭt!uKzuĺKvϿm]5,]pCüu[֢ rnCmDmDj) ōVFP-㝰` -wpHKCk.}'~kRXv w{h1_ykSg_[_Vk\ f>  лPo2~ܳlc{#d8ieFi.Ӹ4!+E2Y(y2Oϛ{33ow/=7`LFH^7q2G&e2ER#=J&2)IYBl;)]HJIh)I8!B$8N-q7N8bps=+]$^0'9tvJ&{ɾ 0Y+IV J8q9w1.8N8E{Ʊ8"=@l@.bK,yq"%L218i-N&Z qF ?N802eBdBC3_%h.A/[|~>c@ endstream endobj 92 0 obj 10533 endobj 93 0 obj <> endobj 94 0 obj <> stream x]͎0F<3fFI,ڎ H ,w?Htϱuևa=]ZN6yY{m$mp$nsxO9I·~4W?*KRu|kէrv??^bʿ䕑J;v65p:J{r:Cu ͲUQF6 b \0^2f~#oc,x9I߭p!}wN32k;/P_ߡ!w$ӿ4 C7MJ<-j[478OC\r_%LL7CjFx> bܛY]d#ߢ]l1˴a^\ˣTqB endstream endobj 95 0 obj <> endobj 96 0 obj <> stream xY{|ս9n6MlvMIvyA@$<`A <<(i@h "/yiRjЖ&@PZʵZZnioK& קϝΙ3g~qNZZ@Bhqc}cIJxm{# _`_J[z-@s^]P=H=>/^"@Jӗ7Qn4l?r{+lh_~ U YϽZƭ-xWP~M #S}O!+m/F&%j'9)TwǛSvy" Q |]׍UKEdFNj]KO`g"MKsr}pUǖB#b'˻`5lMp/8~㰍F /K9nS7Q;t\rstw7ַ{gey\J7 GG9Sguw]Qba9>I_QNv)A(3c뀯#"`X_BB4`N3gӖ0L- gԥ6h9lGKӌ.Scdv`4x!j.#qڭڭ?`ޱ撱B5ohhfvFܧЮ5Z&렎sAx5D+/}ݛ6C ʥ%}]^9u`*?w_B\QQF6B*Lf,)I^4ST픖QSjtERjB6)U.t8k \CkQ֔^5PLVلSu.HG^Fn&STAK"u^;FݡL6d֎t5fܽ;kڬ\OH=?~"ցe @7]7Q~ [)PA*2:kðOpG.58EN1{;+DG13ma~,H@w~9m`"B}#jq C6+2iIȷ~EŤ`DmjYSStgQqbuғ."]as.Ce@D"!b"EV V ΟYTËaR~3)lAs/Qs:AN֤؏xyBl !Cf\5fLn&?S)ΔHU``ޤbS\ϘL]\㳰 h# {z\EOo)TR0t#f`c&2<&6_RN "AE "Fݼ[pnɭqk:m|fcPճU =:63j/*z%C"߅>m"_A-v,\3UfJ~?BD[A B}rǿ$Is<fء#dR1%џaIRPC* /%8DG5j̊lwbaH&RP&\Pe7D$U$9ӴS箑Oz_~c w >9ghŋ×ihP#, YAoxM@S .`M J/43L&f.1r5 ηi0Y0D-/02ӎeC춌w]\p%Mn*z:q iL& +QhW{ecfNc䡧z i(NǸ{u F%滾ƆӈCwp?yD5*+Xh1ص"ǰOA4XhxVgo:m*JPqĠOȖr($RI$\ iBfhzpHJ,*)q@"WL |I"dk$iEnax8VrLԷr-*[,W! ..bPjuEnT1$WjTejX2)"9uLHsP5Uʠ$I2Jtx9._h + +PKv&a& k{1j.`MQQr(;.!2wtkrq4t;'$nC6u#JB/`rᅡTh^frh)K6XY^w'3Z 3qSTsyF;.|ӲΓ#!Czu\hc#Ǚ1Uvv>]~z{NMgBLULW׫5{ЗGbK>0^;YO:ZpgGXؘǜK'O -\>q%⊌6DX;Nz #QjD\j0 JT :IpZa^̤V*Ǽx8?F~ɯ0A5'J5LF,LJmbRE S2{^isk)r6B*inC2B^Vu͚Iu R4e!$!zce5WzR$"⋕x@ByUy;bWqMs\1s @LR@t}=8Ɂ+0*ZiO~z SCPZSw_a1,)օm# 'S®pjN {֤N"|D)h#7GID\Q7ݑgWX뙳OL[p򞞌+e$SLt˽/fL;{W==y"Rg)G!z8B Q%k)K'^˦#ƨU;pE圪rT ** RQ6T3bJ%_@N1 #d LLsG|VYռz5V5otOTz J}+ l Y5CEEA#13Db9V7[T_" d,)3FCXG}l.zHIJTvw< 9 3R|>^zܘK-_oM)tQvR#ϙ2Xl.vy*kޕrv%wtI;wx|6lGML~4 =I&UwnQi%΄pCIq%[s&] Hת.FrFrsHTjZ#³>#IsoMd*7Uhgg-gΔP7MGhQ\™~R'ג䎇ޛ$J|TN!?"rffϖȿ3j4^ߛYJތnTrxe?vlC; qi:frxjFI15~uӆ? ~zkBV?Z|>x}MSw,sm55}O*0:!y/bh/~md/}n?]TO#hPT\i{]C%_>|yX΅mȥۆ?c a M$ LPΆ\r$V6&v)4xe#sp6}:Ǵ1%7c4B3b-#pL ;Lf`ޡ~z]ž ?<5F8]|YrJmC[55j-gtTWc!"! 3 n [S1\ό" a+FcoiPYC[i&5ʜ/iiqE8!qGr"')Nq)%]q'$Nsǐ8{Ɵ8=yuiŲ-|t` pOZP诪_Y_]мb*wUplJVimÒ֖֦z%hmiwUƆ/=k\,%wma^{z}ĭp|{gvO^^jYC;o4" C6.'jA`,Ђ}Pza>ofPxZ4r|ڬε [U8z5 BuT=wC:KL_9z :.ȭty;;輝teN }QFqs:i-jezl'wLg; NM[/;m.XzpQwMɥQ5@S\F2u4 ʸj6l4G#aogf3dg~^Zjک 2eP1;qQPƑ;)Q!K6m%cǘpq~ endstream endobj 97 0 obj 5936 endobj 98 0 obj <> endobj 99 0 obj <> stream x]n0E|";< !>Դ@" YV"ؾ3\~_^`]oynomEvh&wu^`M7翹yzƒX 77(.n}O `xY&4tS3=7T;uJBZJ;jۘxid"".vgc]ThD*s@!3G*@9DNKG·GfsF"+䂹@>Գd grdVnrDf{=%'dOD?~dٿBg1gY}O??.q-N1Z7"448߹ ] endstream endobj 100 0 obj <> endobj 101 0 obj <> stream x|{|T{{n6N&<6!! Ix `" $E UFjٯR@C/RMmKUPQmC|݄`m?{sf̜y9̙l_S q(lumks[RaӲs(ʗXy7!BHlŪ˗EHEȏkkTB(hbd4Ht ;oUxnW,-~anH_t[[G(/rs-Q@F֖NE׷޶RHC C?Z@4M8^PJZ eXmvӅAvއl>@ZNc)Ey܈Gڏ^Ȋh+RŐs^%z MNԏ, ڈ6soBHQ!Z}Twt#jF+T?@h9:w* Z`3Ꮱw8S:PB (GjVġu0A<@z=Zy* *F Qԏt'TB} >zaxK B{B0^[< _4\@ \JFP҂ +"h ! :hZ}j~$w³{Sn_9xI&-q) ԡF{؏-9=?>Êc?ѯf*#6%1>b-݇C_bqހG >/BRNV\ƽOg%lU\>>/C-h&O0#$|v {焗K #%RSWS7 ?83zE: n AM9p o,M ?~|Ƭ#.6$L%sๅԓ6<@zN4R\5Wur .w|R[})\qX-5 Ccu6q%!t? KPWF@R^܁{WU1LƳ%~"Wd L0BϿanoUhBz0"篹tϽpg?̫g /S  ;!R[vY 8ŅGfpJG4z =~7OӠB"E_#|7½`v؋9ܣOh :ɫ{/`' \I@@[P[hZ/T+X \F*U`v( s#B0 $t&bEr҇Vz V!hqiHhj=Ɓ=-Eh/<|;jE9i0-4t?mSx^([ I`aAK,tf0@óɁ4{ =rc5jBsЋ碀jE?q{;'C\p#ap!Z@@'N̘6~\?%9)їaY-(Q2uZZRK*x`GËU~_R1;<.*%b9kവ %5ST5j Z=u f HA⒠SLGJjsU;*ǥq2 L nȺlнԁ}ZZyj*\m%~ۮ%qSQֱN(dwV9{^8VVBP$L]o&.7"7C2 Ux~S$UXGw_p!G]^ 8=Ůf=A{@__2.d 3AHh9Jryf@e2sDI{$ O%Z:XƠ[ʣ~PHJ2D>4x[[쏋 |o_-Dk^E8-HWI -)^HKFJFx@{TF %!/->\^S:oq\]miupѲ*$'JA(FiBOOTT,O J53a:.X/tbѵjaק'_nxn [einue jgF"xT^'B LP eE/I^G9.uiyZwMwm_kG8OVYƛ9)RAK;.Kr$fhnoЪN$WhT$(,NM _td(T)Ce-( fNsD9kX 6ȴme_TN[AHGYY=cAˈTNH`ikrQ*(\Q%ӸvU8e!%rth>sߑ]7?{t_xO>H{l8I4`nC Gjҕ!T04!=3;3ppZ?s|9>O5KU]_AunQϥTV͚^UpHXmRVU*mI٤jR7iM^_o!M&O.VWj|uINo'iHz({O%I:ϒ LA#j#4 $/^XUk8ȳx{FC9%vy}_ ,@L%D:AX->hd8 YYCb\"OA+q$1q `5^v`ee0n0v[8n.ӚvֲKtVv #zS!WB{5Kaȧi*.1%&c dte cEO$Q2$L2";5HtV6O"lK 'Wc f'GNJ;^Zl j;74Y,iλ=;N Z^_|ǖ1sͯqD 4t=F1xAFhU 5JEUQFΏl)aO7+~)>Uh*s晪]ՎZ׭[+6 YAgεXZ-e)했$NZDa @%JO\-&F|ƆȧL$u^raM(E@a'+ݍݖL+)Yn@#rLNQ]q]XtE=6"hU]=?[jtyWC TW#jTM}vl@F"s~v/wAݳyg6al96|M.T~t2lײ@ LP@[(lͣ̈́D#gt[=аTӚ/1[{pRyC?57]3x^?* wtEs k,"GY T3M,*,Ze(4(Ӓ`RUs0=2 (sT5AVCQݵ2݅Waݵj)TwuK!+blթhK:BޡMP1KMMJVRS*z@S$`cPUjګBVEhߪs+9t?*hD~.sz:xI3T(%()u"DTESR6AݸlF`uFZJM8W[#iz5ydwoy vl#ߞ {[G]ǰ5xlD A7q]VN"/*ߒrZY0T[nq4)W ͖fǀO33fØs. i4sP`7 ˅31_HZ)Z+rRUSGټ4 MKûiT4Lf%^73TҘ̈ [L.ֹ=zDct}}13/vuW?}\X$!O|":}x3o ҋ+I׬sv8-wSŔЇt&%r&e8+;O ,$K8+s $pnv >ۭ{+2>kq)8+BO›(yhi}z# %Qn,KgL;f'zTx׫:bzS1&KQ$S\{nEae{Mru{^[(dF,9xz')]Kʕ ΨX-U0 d&nO-c*U  B,ޔO]Mcz{⽔ >bIDY|+ wpc/d߇U?Lp? {}fgcos"eK.>|'$ "bûO6_pD: d i̔^"'X$![1HJEb%M,ێUmT&`Wt5IB9d\ USud]JJnbt3/efJ:IטRޭے1>]t҈&R1SiIGO&>$e2]51@`l8JRmu)Y|nL~F"eѿVUk~cNR7˚g-InI&ɮ4}~~>v/9=;C.)6yYr̜3J ɵRm%(J 5= {ٮॷxvey~@n'd_oOeoQAX|}3d 辝;Kv\f% %Lŧy)N*[Q =9 v()ئ` A kkWW}D,No p\qI?~?jK`&/;k"XCh%N!,լ$_wi;fd<gl۸>&hk>u϶gJ*k.-Uܵpsgomu*lmjgҷoMrIIei3jns:#[x;L ȼ(y. QFF^NHg?ArpgiN {Ԅ%t:!ۜV:^\pފzQGֿ?buw#~īo#ٺRRfIHB7^ќ^ 121J0$Kƀe<{ĶZ#j[mFfB֨fj+Tv]iOgŐȏ}ǎ gLdzD玽-{+l6&µ9!#w-N_x̦M?5My0Uk|>> s iƉ_zµ BMM|$[uL[q4ﴙoK[OKvL-JXd9nQ򢙕m ˓:ninsoV]/#nA9P5s5D#ZEy òO %fx "]4w vRD~9R@Bx@%gl{MoΗAQC(mh*1qA!E(Ws2A*g);x=1roSxn1ً7?7wXVjٿ7|WEu_W7dY7lQ m3ښOMpZLa.xǿ~1g6ӗ|]l={HIyחo{poQ=&AY~L೹_dz<=˪4jfNDFMPW*<avWbw*C5#rctƒ陊ݘFoLUm-?̮2g[ҫR% i-! o!~b':{a󪃄+߿!rhāiΥg@6>as[:5w ;6}g <oVaxIƙ9\aڄPG Ţxtw m^'$KNR['z2Q_'N?)hDd3C'.>.߭vqqf-&tl&MyHBO`\6/_;·]jjLmbND`gB̰wt#ı ޣxvh]o7zMMey?_׸k#3>]dY57ga Hd.3f7% ,B JZOA7"h bgnj;y\{V {N=mK`|_J/cq[9#B+uLEcz#%Q))VRWCb#V-).lJ,tRsp>l;Dg; h7RG&\$5PYBZF“~EnTrE8kU?ޯq< 1i.H{eeBt/&r*RTxbMxы{G?GݛWf)ݨy/\F~" |qq^+U'N͗ڋXVxI;;LGLQ]]l1 FJC> ,7Xy 96k5KquFp݂~y9AxЧ\XEԏ-\Bd/yt9[Ȋf1$ Ciš͞. /+/Z8ȦpEp*Q esЗV-)$ ,S, ÕW*+xBxCUj>CH_Cn8uc-b/g tw2< pn;͌qGve3p'9Fsn_b pŕlzY_ kSN>L(TqjAh=je9Ej(CI!ZC ߉:Xz^ aPuWh `PߣͣmvDQ6&-5eP-h9<Vs<1te#hddsvVѬd5 m`7@ B @&'x(ɩ規MuZoo8>HoWY:5_8՞X7*@9:iP._ܡB#qn , H|OE'({_X4zRMP/ %G IFMj-`45F%70&sr...CX"lLe0"O!K%GiTYq?/O)ŕ}xC2;Ё)actHVƆ %@}T*T*FcJw[R|e4Vu0> endobj 104 0 obj <> stream x]Mn0Ft !R$Qi@!E*Vlc?yչA04ܝq[gf B_[/ }e!˂ͯM[d+<3:{>_ЃE0}!mer7/[_x_FƒU`` 7(EVy[S.q>*}4ܳ"Vc8!)r||` \ ?2 f:\"_x-y=eD`^ 2HOȫ?? dW ?&fg8EfXх7Wo㧥BߝD}v~8XE7򆬾 endstream endobj 105 0 obj <> endobj 106 0 obj <> stream xYitE>>uu[j.%Vˇm|!2ݺ,RcI^kl,3 axط0@!3`XYc aˀKU-!<U_FDFFDFԽCuc4[MoѺW.g˵ @L^a{K h[oA ~ 0:7nk_}b? /)ͦkZ|{P)?=va)@!~47 "># ѥRWhcnmmR1DI#[5cߐ(YONR# k6Fb#i>$NF wk8CtNWM g],EmZ)S^exO+pͅF%D"2ԓ夅 /R2>?YH8 '$ሁ"r=w wu.|5I[Y\IzH'ӈWh Mn&ÓV·pq~1Jg^h:! Ļ H!Dsx%f8ށ~Whϒ8tjUVq s& ䷓C+F{~ކa8 S%? >,DŽGugp/ `p5sfWWUVfgdg2>NKMINr9v51b6 zQ'~m*}϶}U1I3eЌ))\J/TGAG 8RBLڠp:_KI E"8g/)LM0d2#4#B0Շgq`H(,P~ӲN ա&8qFƎ6*"Rl^K F/AKoiEE!Ý+iôD:eE@ Ew>pgk_dc:Q6|ㄇvɴ;0p|MMMh@؇ QYx59uGI34{ćfzKS/rrsr|>{iIEeEhht wΑ%voup%s|\?^K~`եVhSƠl&q!$6 Z89(\ޔo.`^ȀlXe'% sVdp; |2l̋EP*IEm ͕ $\k.6X BSofQ8U\o`$o2_u.zQtb2E=SS,U*6-)WoOm=b)"i`ѳK'=/[猽ϟj#&Ad+TZRWҞνý^"YlWzb^ͫM DI۠\ FYNIQ˘\YV6XC)JyTEy.f#Ʈ.3'^:rX(b}QNrQ)-Ei-XtuYCގ{¡3;k ǒ삍Ջ.+ؾkQ݂cREsJK*sR3EÞҚwDbrs Iܿߵ@qlk}B+$Ü`YLwy%:bL.H*1RlO5ӜBkkqg #ڠ^8@F S>L$^ۄPJȀ9: v\#z1 |p Od.YM f1GxVGw t̒ϑCMа3G12 _Ha\ΰ:Uya-pF>0OOܧaaԃybIQ'Yad Hװܢas7j3 {M ܭ:A0Awa35,SfvFdi !0lz5z ;i<ىL1SaGWh0IHw5,@xd*5ziT^_a10>p:GOh^0-Yt}OkWږOTW R=  ,7 3 5E[T Sz/l] 5n%ka3ֽX: OBId9zJM᪴zw O'#XM'QExW m,Gc5 &o]Q'zXvl0+gM}:LУY#C9SXöIc GS^Rm2ofCJ}Ao#{b܎Qj&Z#鹉٦οB˖vfuym,>σV! #laUV&EQ81<xoe,wY̆( k1԰}2vlX^+,e^~;b<-lxŘqb̲6iT#Պ}*ۊyÚn?u-Թ4 vVӽ2oP2q#5>tVmsۘ;U͔։s9ٮ9Ez._ )[lL褘k>5iTiV-̛ =TrJ\xO *o1nA>M.>Bqj=8#>A|2w|Tvws MRi o@HL-vq搚%ۧO'q~ܦ9'H!$TUBPHh';L5PH1JM枣7O<$&Ӆ_?8j?B3C+±OYmXC-b4"%%0xL *6*#$/v3BpB%d׳6.Ɍ@Rv , dss5aXhNI-OIa|ʕĀ+\ [ֹSӷYK܊ߞƅe5 9bI3T喾8i>`i4qKN%ۗ'c'?bsU^??rK[hpߨ[M K/<_]1?WMpoBap+&gEk3 >=#R'/XX~.=~#=n1,#X-5v",c26I%.rT^ʰ=T,q=ݫIj@Lqv`7z{|JDm8ءtFk]Dic9mP8D䛕ڛUv9$YwGI+v_Pu]|?CdWFq%I҃X[Yߕ(݇şob0Q*t%Hw!IreH^leW;K.y%n7veJ:HItR#X8b~qpJv,"\W% &#%#&+`r X)Y9+ϽĽďqc@)FC$%ϑ, : T/ӑԦ8aΨ"zh'vi'1Xi#+ܩ} MP-=]߃}{ gtFBJ~Em/ endstream endobj 107 0 obj 4992 endobj 108 0 obj <> endobj 109 0 obj <> stream x]j0 E /NL(0Ȣ[I 8"_[ЅҕtN5:7oe(]è r 9 GXv`j`뚰_lz^>O]ŹL`i!yELPoULcu@smiNHŒ@jZ_ MKXJ˼#_Uq2q|8'> > endobj 111 0 obj <> endobj 112 0 obj <> /ProcSet[/PDF/Text/ImageC/ImageI/ImageB] >> endobj 1 0 obj <>/Contents 2 0 R>> endobj 6 0 obj <>/Contents 7 0 R>> endobj 9 0 obj <>/Contents 10 0 R>> endobj 12 0 obj <>/Contents 13 0 R>> endobj 15 0 obj <>/Contents 16 0 R>> endobj 18 0 obj <>/Contents 19 0 R>> endobj 21 0 obj <>/Contents 22 0 R>> endobj 24 0 obj <>/Contents 25 0 R>> endobj 27 0 obj <>/Contents 28 0 R>> endobj 30 0 obj <>/Contents 31 0 R>> endobj 33 0 obj <>/Contents 34 0 R>> endobj 36 0 obj <>/Contents 37 0 R>> endobj 39 0 obj <>/Contents 40 0 R>> endobj 42 0 obj <>/Contents 43 0 R>> endobj 45 0 obj <>/Contents 46 0 R>> endobj 48 0 obj <>/Contents 49 0 R>> endobj 51 0 obj <>/Contents 52 0 R>> endobj 54 0 obj <>/Contents 55 0 R>> endobj 57 0 obj <>/Contents 58 0 R>> endobj 80 0 obj <> endobj 60 0 obj <> >> endobj 61 0 obj <> >> endobj 62 0 obj <> >> endobj 63 0 obj <> >> endobj 64 0 obj <> >> endobj 65 0 obj <> >> endobj 66 0 obj <> >> endobj 67 0 obj <> >> endobj 68 0 obj <> >> endobj 69 0 obj <> >> endobj 70 0 obj <> >> endobj 71 0 obj <> >> endobj 72 0 obj <> >> endobj 73 0 obj <> >> endobj 74 0 obj <> >> endobj 75 0 obj <> >> endobj 76 0 obj <> >> endobj 77 0 obj <> >> endobj 78 0 obj <> >> endobj 79 0 obj <> >> endobj 113 0 obj <> /Lang(fr-FR) >> endobj 114 0 obj < /Creator /Producer /CreationDate(D:20110519183818+02'00')>> endobj xref 0 115 0000000000 65535 f 0000168509 00000 n 0000000019 00000 n 0000002327 00000 n 0000002348 00000 n 0000009833 00000 n 0000168679 00000 n 0000009854 00000 n 0000014414 00000 n 0000168842 00000 n 0000014435 00000 n 0000019813 00000 n 0000169006 00000 n 0000019835 00000 n 0000025212 00000 n 0000169171 00000 n 0000025234 00000 n 0000030671 00000 n 0000169336 00000 n 0000030693 00000 n 0000036010 00000 n 0000169501 00000 n 0000036032 00000 n 0000041607 00000 n 0000169666 00000 n 0000041629 00000 n 0000047084 00000 n 0000169831 00000 n 0000047106 00000 n 0000052211 00000 n 0000169996 00000 n 0000052233 00000 n 0000057640 00000 n 0000170161 00000 n 0000057662 00000 n 0000063210 00000 n 0000170326 00000 n 0000063232 00000 n 0000068534 00000 n 0000170491 00000 n 0000068556 00000 n 0000073886 00000 n 0000170656 00000 n 0000073908 00000 n 0000078574 00000 n 0000170821 00000 n 0000078596 00000 n 0000083866 00000 n 0000170986 00000 n 0000083888 00000 n 0000089020 00000 n 0000171151 00000 n 0000089042 00000 n 0000094173 00000 n 0000171316 00000 n 0000094195 00000 n 0000099727 00000 n 0000171481 00000 n 0000099749 00000 n 0000104493 00000 n 0000171872 00000 n 0000172034 00000 n 0000172196 00000 n 0000172358 00000 n 0000172520 00000 n 0000172682 00000 n 0000172844 00000 n 0000173006 00000 n 0000173168 00000 n 0000173330 00000 n 0000173492 00000 n 0000173654 00000 n 0000173816 00000 n 0000173978 00000 n 0000174140 00000 n 0000174302 00000 n 0000174464 00000 n 0000174626 00000 n 0000174774 00000 n 0000174936 00000 n 0000171646 00000 n 0000104515 00000 n 0000123815 00000 n 0000123838 00000 n 0000124029 00000 n 0000124714 00000 n 0000125233 00000 n 0000128142 00000 n 0000128164 00000 n 0000128356 00000 n 0000128647 00000 n 0000128806 00000 n 0000139426 00000 n 0000139449 00000 n 0000139646 00000 n 0000140166 00000 n 0000140531 00000 n 0000146553 00000 n 0000146575 00000 n 0000146773 00000 n 0000147221 00000 n 0000147524 00000 n 0000161598 00000 n 0000161622 00000 n 0000161815 00000 n 0000162231 00000 n 0000162502 00000 n 0000167582 00000 n 0000167605 00000 n 0000167803 00000 n 0000168131 00000 n 0000168321 00000 n 0000168408 00000 n 0000175085 00000 n 0000175229 00000 n trailer < ] /DocChecksum /74485FBEE8149C59B0B7F16713072BD7 >> startxref 175814 %%EOF