×

Ce site est un chantier à ciel ouvert habité par les éditeurs, lecteurs, auteurs, techniciens, designers de Sens public. Il s'agence et s'aménage au fil de l'eau. Explorez et prenez vos marques (mode d'emploi ici) !

Mot-clésFR Éditeur

Rimbaud, Arthur (1854-1891)

Informations
Articles (8)
  • nom
  • date
Comment le travail poétique peut-il penser le corps ? L’écriture peut-elle « changer la vie » ? Ce sont là des questions auxquelles a tenté de répondre Monique Wittig à travers son travail d’écrivain, indissociable des luttes féministes et lesbiennes dont elle a été une ardente représentante dans les années …
« Comment ne pas nommer » est un principe méthodologique à double tranchant : comment pourrait-on se passer de noms, autrement dit de définitions, de désignations, d’enseignes, de signatures ? et cependant, comment pourrait-on tenter d’éviter de définir, d’assigner, d’identifier, de catégoriser ? Sarah Kofman et Maria Zambrano proposent des …
La littérature-monde et les écrivains voyageurs, postulant un primat du réel, tendraient à nous faire croire que la littérature se ferait du dehors, ils rêvent une littérature sans frontières, globalisée, de plain pied avec le monde. Manifeste ? Pamphlet ? Appel de sirènes ? Et si la littérature, cette utopie, …
On trouve une contradiction essentielle de notre temps qui, d’un côté nie la pensée magique, les croyances religieuses et veut se débarrasser des mythes, et d’un autre côté ne fait que s’en reconstituer de nouveaux comme le fait Yves Bonnefoy avec Rimbaud ou, jadis, Sartre avec le communisme. Mais nos …
Cet article présente un portrait du poète belge Marcel Thiry (1897-1977) et sa manière originale de se démarquer, entre évolution et révolution, dans le contexte de la modernité et des avant-gardes françaises dans les années d'entre-deux guerres.
N’y a-t-il pas dans l’expérience de la conversation, quelque chose qui résiste à toutes ses formes vulgaires ou trop banales, qui "murmure" comme une retenue jamais épuisée, une force en attente ? Le feu de la conversation, n’est-ce pas le pur intervalle même de l’homme à l’homme, l’expérience limite de …
Michel Deguy, poète et philosophe, délivre ses réflexions au sujet du faire-mal de la poésie, "occupation la plus innocente" selon la citation de Hölderlin, et nous offre une mise en voix de son texte, enregistrée chez lui en mars 2007 (format mp3).
« Qui auget scientiam, auget et dolorem ». {Celui qui accroît sa science, accroît aussi sa douleur. L’Ecclésiaste.} Le désespoir moderne, qu’il soit celui – nostalgique et aristocratique – des décadents, ou celui – plus vindicatif et, pourrait-on dire, démocratique – de nos contemporains reste essentiellement marqué par l’idée d’un …
Dossiers (1)
  • nom
  • date