×

Ce site est un chantier à ciel ouvert habité par les éditeurs, lecteurs, auteurs, techniciens, designers de Sens public. Il s'agence et s'aménage au fil de l'eau. Explorez et prenez vos marques (mode d'emploi ici) !

Communauté Renascer Ywyty Guaçu

Informations
  • Résumé
  • Mots-clés (15)
      • Mot-clésPT Auteur 2 articles
        2 articles
        Mot-clésFR Auteur 2 articles
        2 articles
        Mot-clésFR Éditeur 51 articles 3 dossiers,  
        51 articles 3 dossiers,  
        Mot-clésPT Auteur 4 articles
        4 articles
        Mot-clésFR Auteur 4 articles
        4 articles
        Mot-clésFR Éditeur 30 articles 2 dossiers,  
        30 articles 2 dossiers,  
        Mot-clésFR Auteur 2 articles
        2 articles
        Mot-clésPT Auteur 2 articles
        2 articles
        Mot-clésEN Auteur 13 articles
        13 articles
        Mot-clésFR Auteur 8 articles
        8 articles
        Mot-clésEN Auteur 2 articles
        2 articles
        Mot-clésEN Auteur 4 articles
        4 articles
        Mot-clésFR Éditeur 47 articles 3 dossiers,  
        47 articles 3 dossiers,  
        Mot-clésEN Auteur 2 articles
        2 articles
        Mot-clésPT Auteur 2 articles
        2 articles
      Texte
      Fabiano Awa Mitã
      Fabiano Awa Mitã

      Introduction

      La communauté Renascer Ywyty Guaçu (Aldeia Renascer Ywyty Guaçu) a été fondée le 22 septembre 1999 par cinq familles indigènes Tupi-Guarani et Guarani. L’occupation a été commandée par le cacique Antonio da Silva Awá, dont l’objectif était de reconquérir l’espace appartenant traditionnellement à leurs ancêtres.

      Située au pied du Pic du Corcovado, à Ubatuba, São Paulo, la communauté Renascer est considérée comme une attraction touristique et culturelle et compte aujourd’hui 15 familles occupant 2 500 hectares de paysages magnifiques et de rivières cristallines. Le site est ouvert à la visite du public (mais une réservation préalable est nécessaire). La communauté dispose également d’un accès à Internet par satellite et d’une école – E.E.I. (Espace d’éducation intégré) « Penha Mitãngwe Nimboeae » – pour l’éducation infantile et l’éducation pour les jeunes et les adultes (EJA), y compris des classes bilingues.

      En 1999, l’endroit où se trouve aujourd’hui la Communauté Renascer a été utilisé comme espace scénique-cinématographique et a servi de décor au film épique « Lá vem nossa comida pulando » (Voilà notre nourriture qui vient en sautant) – qui dépeint l’aventure de Hans Staden dans ses efforts pour relater la vie des Indiens du Brésil.

      Son artisanat est richement varié, il nous rappelle l’origine et les besoins de la tribu. Chaque pièce produite est liée à un rituel qui commence au moment où le matériau est prélevé. Comme ils suivent toujours le calendrier naturel, la matière première est observée et récoltée au bon moment, à la bonne taille et dans la qualité requise pour sa transformation. Aridjú ajoute qu’il existe un échange de matériaux entre les tribus, comme dans leur cas : ils échangent du bois et des lianes contre des plumes et d’autres parures avec les Indiens du Xingu.

      Toute cette relation entretient non seulement l’amitié et la confiance entre les peuples, mais consolide aussi des liens fraternels essentiels au maintien de la culture indigène. Dans la communauté Renascer, on peut voir les plantations réalisées par les membres de la communauté : des palmiers produisant des cœurs de palmier, du manioc, de l’ananas et de la banane dans les grandes parcelles, d’autres petites cultures autour des maisons, et aussi quelques plantes médicinales.

      Fabiano Awa Mitã

      Fabiano Awa Mitã est l’un des dirigeants de la communauté Renascer, il était présent au camp indigène de la mobilisation nationale « Lutte pour la Vie » en 2021. Il nous a accordé le témoignage suivant :

      Je suis jeune, je viens d’une famille que tout le monde connaît et j’apprends encore des dirigeants, du mouvement et de la lutte. Je suis témoin de ce moment difficile. Je vais vous parler un peu du mois dernier, quand il y a eu une invasion sur notre territoire. Vous savez, la forêt atlantique, qui est encore une zone préservée, mon père disait que c’est le deuxième poumon du monde. Mais la région dans laquelle nous vivons a beaucoup de minéraux, beaucoup de terre noire et nous vivons une déforestation à ciel ouvert. Mais on va porter plainte auprès de la police de l’environnement et personne ne fait payer d’amende, personne ne fait rien, en appliquant évidemment les consignes du gouvernement, infiltré par les milices. Il ne s’agit pas seulement de la question environnementale, mais aussi de la question des atteintes contre la société, et nous sommes donc choqués de cette situation. D’ailleurs, un technicien de la FUNAI était avec nous lors de l’invasion du territoire et a témoigné de celle-ci, et puis il y a eu une intervention du gouvernement pour licencier ce technicien, cela nous a beaucoup contrariés. Le territoire n’appartient pas seulement aux indigènes, il nous appartient à tous. Il y a un site touristique avec une chute d’eau, c’est une terre pour tous et dont les nouvelles générations pourront jouir. Je pense qu’avec ce mouvement nous ne résoudrons pas le problème à 100 %, mais c’est un début. Je suis jeune et je vois un gouvernement qui détruit non seulement notre peuple, mais aussi les communautés afrodescendantes [quilombola] et tous les villages isolés [caiçaras] qui souffrent comme nous. Tout cela est très difficile, et je vous remercie donc de votre participation à la diffusion de ces informations, afin que les gens puissent comprendre pourquoi nous sommes ici.

      Fabiano Awa Mitã
      Fabiano de Lima Silva Awa Mitã, de l’ethnie Tupi-Guarani, est un dirigeant de la Communauté Renascer Ywyty Guaçu, située dans la région sud de la municipalité d’Ubatuba, sur la côte de São Paulo.

      Awa Mitã Fabiano 0000-0002-5055-6694
      Barreto Junia 0000-0002-0212-9460
      Wormser Gérard 0000-0002-6651-1650
      Communauté Renascer Ywyty Guaçu
      Fabiano Awa Mitã
      Département des littératures de langue française
      2104-3272
      Sens public 2022/11/24 Voix indigènes, pistes pour un renouveau du Brésil
      A Aldeia indígena Renascer Ywyty Guaçu está localizada em Ubatuba, São Paulo, tendo sido fundada por famílias das etnias Tupi-Guarani e Guarani. Localizada aos pés do Pico do Corcovado, a Aldeia Renascer é um polo de interesse cultural, antropológico, cênico e ambiental. Os textos, as imagens e o vídeo mostram a Aldeia e seus projetos vinculados à agricultura sustentável e à educação ética e solidária, além de revelar a riqueza do artesanato ali produzido. Um segundo vídeo, montado a partir de imagens enviadas pelos indígenas da Ywyty Guaçu, revela as tentativas de violação do território indígena e a luta da comunidade pela preservação da biodiversidade local.
      La Communauté indigène Renascer Ywyty Guaçu est située à Ubatuba, dans l’État de São Paulo. Elle a été fondée par des familles des groupes ethniques Tupi-Guarani et Guarani. Située au pied du pic du Corcovado, la communauté Renascer est un centre d’intérêt culturel, anthropologique, paysager et environnemental. Les textes, images et vidéos présentent la communauté et ses projets liés à l’agriculture durable et à l’éducation éthique et solidaire. Ils révèlent également la richesse de l’artisanat qui y est produit. Une deuxième vidéo, assemblée à partir d’images envoyées par les indigènes de Ywyty Guaçu, révèle les tentatives de violation du territoire autochtone et la lutte de la communauté pour préserver la biodiversité locale.
      The indigenous community of Renascer Ywyty Guaçu is located at Ubatuba, São Paulo and has been founded by families of Tupi-Guarani and Guarani peoples. Located in the bottom of Pico do Corcovado, Aldeia Renascer is a center of cultural, anthropological, scenic and environmental interest. The texts, images and video show the community and its projects linked to sustainable agriculture and ethical and solidary education, in addition to revealing the richness of the handicraft produced there. A second video, assembled from images sent by the indigenous of Ywyty Guaçu, reveals the attempts to violate the indigenous territory and the community’s struggle for the preservation of local biodiversity.
      Brésil http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119316758 FRBNF119316757
      Politique et société http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11975806s FRBNF119758063
      Droits humains http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119316758 FRBNF13318689
      Éducation, Artisanat, Échange, Culture indigène
      Education, Handicraft, Trade, Indigenous culture