Revue Web

DOSSIERS

Les héritages de Mai 68 ?

Présentation et Sommaire

16 février 2009

Le contraste est frappant, dans les événements de Mai 1968, entre leur rapidité et la manière ambiguë avec laquelle ils ont marqué à long terme la mémoire contemporaine. Mai 68 ayant jadis opéré une transformation de valeurs et un changement de génération, son quarantième anniversaire s’est trouvé pris dans les filets d’une commémoration à double face, départageant ceux qui s’en revendiquent et ceux qui s’y opposent, qu’ils ou elles aient vécu ou non la période. Récemment, en France, la campagne des élections présidentielles de 2007 a vu les deux protagonistes du second tour s’affronter au nom des valeurs et de l’héritage de Mai 68. Alors que pour les un(e)s, l’année 68 a heureusement permis une évolution des mœurs et des mentalités indéniablement féconde pour l’avenir, i.e. jusqu’à notre présent, pour les autres elle reste avant tout le signe caractéristique d’une volonté de jouissance irréfléchie et sans bornes. Voici, bien sommairement orchestré, le clivage, certainement en partie générationnel, à dix ans près (avoir dix, vingt, trente ou quarante ans en 68... était-ce la même chose ?). Par ailleurs, évoquer en 2008 « un héritage » aura pu sembler contestable, cocasse, parfois comique, puisque la génération active des acteurs de 68 est loin d’avoir disparu du champ social et politique, fût-ce pour se prononcer pour ou contre Mai 68. Affaire de mémoire, donc, particulière et collective, partagée dans plusieurs régions du monde, qui appelle le témoignage, l’analyse et l’interprétation.






  • Imprimer





Masquez la colonne info

Ce dossier présente tout d'abord plusieurs témoignages singuliers et inédits sur la période de 1968 (« Envoix de Mai 68 ») : l'effet de rupture, la vacance du pouvoir, l'ébranlement d'un certain nombre de repères ont jalonné l'ensemble des manifestations et des contestations. En second temps, l'accent est mis sur les répercussions internationales des événements survenus cette année-là (« Cosmopolitique de 68 en Europe et ailleurs »). Enfin, troisième temps, des articles mettent à plat des interprétations contemporaines ou postérieures de Mai 68, mais antérieures à nous, ficelant l'analyse en les réinterprétant de nouveau, aujourd'hui (« Devenirs de 68 »).

La révolution de Mai 68 reste introuvable, selon le mot de Raymond Aron, en ceci que nous ne savons pas qualifier ces événements. Nous en restons au chiffre, « 68 », comme si les analyses n'avaient jusqu'à ce jour pas dépassé la vision que les acteurs pouvaient en avoir. Le récit historique est fait de futurs dans le passé, la signification des événements passés peut être lue à partir des espérances vécues à cette période de l'histoire. Il y aura certainement encore à penser un après-68 pour pouvoir donner un sens plus conscient à cette révolution introuvable. Les débats portant sur l'appréciation de Mai 68 témoignent paradoxalement de l'attente de cette signification.

 

Sommaire

Envoix de 68

68, sans fin
Échanges avec Jean-Luc Nancy, Carole Dely

A la recherche de 68
Júlia Lángh

Soixante-huitards (Fleurs d'utopie sur l'asphalte des grandes villes)
György Konrád

Souvenirs singuliers des années 68, etc.
Michèle Le Doeuff

Vingt ans en 68
Geneviève Fraisse

Cosmopolitique de 68 en Europe et ailleurs

La classe politique prise de panique en Mai 1968 : comment la guerre civile fut évitée ?
Mattei Dogan

L'iconographie de Mai 68 : un usage intentionnel du photoreportage noir et blanc ou couleur. L'exemple de Paris Match (mai-juin 1968)
Audrey Leblanc

Sous les pavés de la capitale, la plage de la Croisette
Laetitia Baltz

À la recherche de l'autonomie : le groupe 'Socialisme ou Barbarie' et Mai 68
Christophe Premat

Démocratie et opposition extraparlementaire en Allemagne sous la Grande Coalition
Niall Bond

Mouvement étudiant mexicain de 1968 : que s'est-il passé au Yucatan et quelles furent les réactions de la presse ?
Pedro Echeverría V.

Mai 68 dans la presse catholique portugaise
Sandra Duarte

Devenirs de 68

Les héritages contestataires de Mai 68
Irène Pereira

Mai 68, le conflit des interprétations
Christophe Premat

May 68. A contested history
Chris Reynolds

A propos de Jakob Robert Schmid
Dominique Ottavi

1968, 1998, 2008 : le théâtre et ses fractures générationnelles
Marion Denizot

Émancipation ou aliénation sexuelle ? La révolution des mœurs en débat
Christophe Premat

 

Répondre à cet article



|